Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


La Condition humoristique

Aux Sources

Chris Esquerre

Chris Esquerre est humoriste à une époque où le rire est devenu un ingrédient obligatoire de la production médiatique.
En 10 ans de carrière, il a pourtant réussi à développer, à contre-courant des modes humoristiques centrées sur la "vanne" ou la pure méchanceté, un humour qu’on peine à qualifier mais qui, dans un mélange d’absurde, de suréalisme et de finesse, arrive souvent à livrer une critique en creux des médias dans lesquels il officie. Il ne prétend pas dénoncer quoi que ce soit, revendique la bienveillance de son humour et n’est pas dupe du rôle dévolu aux gens de son espèce dans ces mêmes médias. Il appelle de ses vœux et prophétise la fin des chroniqueurs comiques partout, tout le temps, et a d’ailleurs refusé de rempiler pour une nouvelle saison au Grand journal. Il voudrait à terme remplacer Pujadas au 20h. Ce qui serait sans doute l’aboutissement du processus d’"humorisation" totale de la télé. Pas sûr que l’information en souffre tant que ça…

PS : L’émission a été enregistrée en avril dernier, alors que Chris Esquerre jouait son spectacle au théâtre des Bouffes parisiens.

Aux Sources , émission publiée le 30/08/2014
Durée de l'émission : 72 minutes

Commentaires

27 commentaires postés

Humour transgressif vs humour tendre : Familly guy vs simpsons

https://www.youtube.com/watch?v=PYzODSegjW8

Par Gauthier R, le 08/06/2016 à 12h22 ( modifié le 08/06/2016 à 12h52 )

Quand on ne regarde pas trop la télé on peut ne pas connaître Chris Esquerre.
On peut aussi ne pas regretter de ne pas le connaître bien qu'un seul extrait soit peut-être insuffisant pour ce jugement.

Par Robert., le 03/01/2015 à 22h51

Assez déçue, voire exaspérée par ce monsieur qui n'a (ou prétend) n'avoir d'avis sur rien, ni sur canal, ni sur Val, ni sur ... Quelle prudence ! Lisse, lisse, désespérément.
Je suis une fan de Maja donc je reviendrai et puis j'ai aimé les premiers interviews d'André Wilms.

Par Sabine LAURENT, le 23/09/2014 à 15h14

J'avoue également être un peu déçu.
Après le verbeux Bouveresse, voilà un humoriste assez insipide et dont le discours est loin de briller par son originalité...
Mais ou est donc la "vraie critique" tant promise dans ces entretiens?

Je continue quand même à ne pas désespérer de la suite ;-)

Par Lesly_75, le 16/09/2014 à 00h35

Chris Esquerre très intéressant bonnes questions de Maja Neskovic mais c'est parfois difficile à écouter beaucoup de "euh", des phrases qui traînent, j'ai du mal à rester jusqu'au bout de l'interview.

Par barbara filippi, le 14/09/2014 à 18h33

Oh la la !!! c'est long, lent, laborieux ! Maja, réveille toi, enlève ta main de devant ta bouche, dynamise les choses !!! tu nous endors !!

Par jean-marie Brunel, le 10/09/2014 à 10h43

Je ne le connaissais pas. Sympathique et plutôt humble, mais effectivement pas de grande culture révolutionnaire. En même temps il est pas obligé, mais du coup je vois pas l'intérêt, des gens simplement sympas, j'en rencontre dans la vraie vie ! :-)

Par Al1, le 08/09/2014 à 23h43

Insupportable cet acharnement à vouloir faire dire à l'interviewé ce que présuppose l'intervieweuse, en l'occurence pleine d'à priori et de certitudes dans sa vision pré-formaté et visiblement bien verrouillée de la machine médiatique et de ceux qui la font. J'espère au moins que Maja N. aura perçu l'embarras si ce n'est l'ennui du bien tolérant et peu cynique Chris Esquerre.
Eric B.

Par Eric Bost, le 08/09/2014 à 22h41

Bonjour,

Mon commentaire concerne le visionnage de l'émission :
- vidéo et son => Ok au début, puis uniquement le son
- clic sur "attente" ou sur "visionnage" => sans effet
Je ne rencontre aucun pb sur d'autres lectures, par ex. sur @SI.
Avez-vous une idée sur ce dysfonctionnement ?
Remerciements anticipés.
Cordialement,
J.Huret

Par Jacques-Charles, le 08/09/2014 à 18h44

Il y a tellement peu de préparation que j'ai l'impression de voir Raphaël Mezrahi! Vas-y que je fouille mes fiches, des Euuuuuh en permanence, et Chris qui se fait chier...
Après le vieux con qui crache son fiel, cette émission n'est pas non plus très enrichissante.
Et puis à quel moment on parle des 'sources' c'est pas 'Hors série' mais 'hors sujet'

Par fredericjulien, le 08/09/2014 à 00h43

@ Lefayot,
Avec du retard, pas de souci, je n'avais pas lu le reste de votre production, assénée avec la même morgue. Dorénavant j'éviterai de vous lire et nous ne perdrons du temps ni vous ni moi.
Sans rancune mais sans regret.

Par airone, le 06/09/2014 à 21h34

Toujours un peu gênant, ces interviews où l'intervieweur/euse essaie pendant près d'une heure (au bout d'un moment, c'est vrai qu'on sent que Maja renonce) de faire dire à l'interviewé(e) des choses qu'il n'a pas du tout l'intention de dire, tout simplement parce qu'il ne les pense pas.
Si Maja comptait sur Esquerre pour balancer sur Le Grand journal, Val et compagnie, il est clair qu'elle a frappé à la mauvaise porte. Mais elle aurait pu s'en douter avant et s'épargner un entretien ne devenant effectivement un peu intéressant et pertinent qu'à partir du cas Dieudonné (que l'on partage ou pas le point de vue d'Esquerre, qui est au moins réellement argumenté).

Vrai aussi que quelques extraits de ses spectacles ou interventions (télévisées ou radiophoniques) manquent assez cruellement. Problème de droits ?...

Par cyrilkenyatta, le 05/09/2014 à 11h54 ( modifié le 05/09/2014 à 11h55 )

Le fait qu'il dise "Sur l'affaire Dieudonné, j'ai changé d'avis" me le rend sympathique. D'autant plus qu'il ajoute : "Et je changerai peut-être d'avis demain". Ça nous change des certitudes des "nés sachant", qui pullulent sur les forums d'@si.
Sa brève analyse de l'affaire (modérée mais pointue) est d'une rare lucidité, même si elle comporte plus des questions que de réponses. Il précise tout de même que l'affaire "arrange tout le monde"(Valls, la presse, etc...); on pourrait ajouter "les fachos et les anti-fachos". Je relève une phrase qui devrait faire réfléchir : "Y'a des gens qu'on emmerde beaucoup moins et qui font des blagues équivalentes".

Par Papriko, le 05/09/2014 à 10h51 ( modifié le 05/09/2014 à 10h53 )

il est pratique ce garçon : tout est dans tout et le contraire est pas tout à fait faux. On sent la Grande Ecole de Commerce.
Un manière de ne pas se griller avec la profession (Vall et France Inter) qui l'amènera loin.
Sinon la vidéo sur la Belgique est quand même bien marrante!

Par GaM, le 03/09/2014 à 12h51 ( modifié le 03/09/2014 à 12h51 )

Je ne regarde pratiquement jamais la télé et je découvre cet humoriste dont je n'avais jamais entendu prononcer le nom.
Belle découverte. Écouter son dialogue avec Maja est un bonheur. Échange, écoute, complicité sans frime ni pose, ou peu s'en faut.
Chris Esquerre est intéressant parce qu'il ne cherche pas à faire son intéressant. C'est ce qui le différencie, par exemple, d'un Desplechin, récent invité de Hors-Série, dont le discours maniéré, nombriliste et chichiteux éveille d'emblée ma méfiance. D'ailleurs, j'imagine assez bien Esquerre parodiant "le discours Desplechin", avec ses ridicules histoires de phallus...
"Bon sang que c'est rafraichissant", dit JC2. Je dis pareil.

Par Papriko, le 03/09/2014 à 11h00 ( modifié le 03/09/2014 à 11h30 )

Une interview d'un humoriste qui répond sérieusement aux questions posées sans chercher à faire une petite vanne à chaque réponse et à mettre du 15e degré à toutes les sauces. Bon sang que c'est rafraichissant ! Merci !

Par JC2, le 02/09/2014 à 21h02

Excellente interview : a quand celle de Pierre-Emmanuel Barré ?

Par indieboy, le 02/09/2014 à 20h53

@airone : super, on va troller :) Sérieux, confondre "sentencieux" et "de mauvaise foi", c'est puissant ... Et puis, "un forum est plutôt fait pour échanger et partager", s'il vous plait, faites m'en grâce, ou allez sur le forum de Télérama pour prêcher la bonne parole.
Accessoirement, ce n'est pas vous qui étiez visé, vous pouvez rengainer votre ego.
Mais c'est vous qui voyez, hein ....

Par Lefayot, le 02/09/2014 à 18h19

@ Lefayot,
Dans le genre sentencieux, votre post est un modèle et c'est dommage, un forum est plutôt fait pour échanger et partager, qu'on se trompe ou pas.
C'est dommage vous avez des choses à dire, la prochaine fois, évitez de caricaturer les écrits des autres, ça n'en sera que plus intéressant.
M'enfin, c'est vous qui voyez, hein.

Par airone, le 02/09/2014 à 18h05

Très bon entretien ! pas si apolitique que ça, oui, il ne faut pas exagérer, ce n'est pas parce qu'on n'aborde pas la politique de façon directe qu'on est pour autant apolitique. En tous cas, un humoriste engagé (sous des airs de gentillesse, de modestie ou de scepticisme), qui a des convictions ("je mets mes actes en conformité avec mes paroles"), un regard pertinent et précis sur les différents média (la place des chroniqueurs, le faux questionnaire unique...). Et puis cela fait du bien d'entendre un artiste affirmer savoir changer d'avis ("jusqu'à temps que quelqu'un me démontre le contraire..."), ne pas avoir un avis tranché sur tout.

au fait : les génériques sont vraiment très beaux.
sinon : il y a un problème sur le fichier à télécharger : la fin est tronquée ou non lisible sur certains players (12 dernières minutes que j'ai dû regarder en ligne).

Par gomine, le 02/09/2014 à 17h43

Faut peut-être arrêter les sentences définitives sur l'apolitisme du personnage. Personnellement, je le trouve très rafraichissant (Esquerre) dans son refus de la posture "révolutionnaire", ne se la racontant pas ("Ah ouais que je vais prendre le Palais d'Hiver à moi tout seul en gangrénant le système de l'intérieur"). Il fait un boulot comme on lui demande de le faire, en respectant les desiderata de ses employeurs, ce que font la très grande majorité des gens. Je ne vois pas où est le mal (et d'ailleurs ça ne permet pas de conclure qu'il n'a aucune conscience politique). Et ce faisant, ne se prenant pas pour le Bourdieu du pauvre, il donne des informations de première main sur le fonctionnement réel de chaines de télé ou de radio, loin de la paranoïa convenue (une chaine de télé c'est une entreprise et dans toute entreprise, on intègre l'esprit maison, point barre).
Sa remarque sur les négationnistes montre qu'il pense avec sa tête (qu'il ait raison ou pas) ; je partage d'ailleurs sa position, ayant à l'époque dénoncé l'irresponsabilité du Monde qui a transformé un fondu suivi par 2000 personnes (Faurisson) en affaire d'état, alors qu'aux USA (c'est le "siège" de l'internationale négationniste) ces gens sont simplement ignorés ; on n'en parle pas, ils ne font pas de vagues - en pratique, on les considère comme des tarés du même niveau que ceux qui pensent que la terre est plate - mais on laisse dire pour ne pas leur faire de la pub et focaliser ainsi l'attention sur eux.
Pour finir, l'interview de Maja n'est pas du tout laborieuse, mais au contraire, toute en finesse : Esquerre n'a pas de révélations fracassantes à faire et elle a fini par adopter une position en adéquation avec son discours, que le Très Haut la couvre de pétales de rose.

Par Lefayot, le 01/09/2014 à 19h42 ( modifié le 01/09/2014 à 21h21 )

Une fois n'est pas coutume j'ai navigué en avance rapide. Ne regardant pas la télé et n'écoutant pas la radio, je ne connaissais pas ce garçon qui semble au demeurant fort sympathique, assez humble et bien intentionné mais qui ne m'a pas particulièrement transporté. J'ai du mal avec les humoristes biberonnés aux médias, mais je préfère encore un humoriste gentil et consensuel aux faux rebelles type Guillon ou Bedos Junior qui vont à la gamelle en se donnant des airs de provocateur.
Le passage sur Dieudonné a été un des rares moments à m'intéresser, concernant l'efficacité de l'interdiction, mais j'en profite pour porter à la connaissance de Chris Esquerre que Dieudo remplissait déjà les salles avant que les interdictions tombent, et que toute interdiction, même si elle peut avoir ponctuellement des effets inverses du but visé, est avant tout une entrave source d'emmerdements.
Pour le reste, il écoute beaucoup la radio, aime la télé, n'a rien à dire de désagréable sur Val ou Apathie, on comprend vite que la révolution ne passera pas par lui.

Par airone, le 01/09/2014 à 13h11

un commentaire sur la forme :
un peu laborieux.. et j'aurais aimé surtout que le réalisateur fasse l'effort d'illustrer quelques un des exemples cités lors de l'interview. (comme cela a été fait pour les interviews cinéma du site, heureusement !). en plus nous de rappeler ou présenter certaines des interventions de l'invité, cela aurait donné un peu de rythme à cette interview qui en manquait.

Par per63, le 01/09/2014 à 00h29

Laborieux en effet!
Les langueurs de la conversation (euh...) font ici regretter quelque fois le formatage des interviews...habituelles.
Mais cet homme est intéressant dans son rapport au "moloch" des médias qu'il analyse très bien.
Il ira loin.

Par felix d, le 31/08/2014 à 18h57

Hallucinant d'apolitisme ce qui est en parfait accord avec sa position d'humoriste qui ne fait pas de vague (position revendiquée comme étant une bonne chose à de multiples reprises...). Visionnage assez laborieux surtout que j'ai regardé ça juste après le PS de Wilms qui, lui, a des choses à dire.

Par JohnDoe, le 31/08/2014 à 15h51 ( modifié le 31/08/2014 à 18h14 )

Je trouve Esquerre pas drôle du tout (on dirait un peu du Monthy Python raté), mais il est assez pertinent dans ses interventions (sur Dieudonné et/ou les négationnistes par exemple) et surtout modeste, qualité de plus en plus rare, refusant de donner son avis sur les sujets qu'il ne connaît pas et réussissant même à ne pas se laisser entraîner sur la pente savonneuse de la critique des media où essayait de le pousser la méchante intervieweuse. Par contre la dite Maja a raison dans le sens où l'on a pas fini de manger de l'humour laborieux tous azimuts. 1 partout, la balle au centre.
Mais d'une manière plus générale : à quoi bon dire du mal (ou du bien) de la télé ? Qui ça intéresse encore la télé (surtout chez les abonnés du site) ? A part les vieux comme Esquerre le fait remarquer ... Et donc qui attend qu'elle puisse proposer du bizarre à des gens qui de toute façon ne la regarde pas ? Même si sa remarque sur le côté positif de son "imposition" est judicieuse, il n'y a pour ainsi dire pas de public pour ça.
Mais reste une interview vraiment intéressante et/parce qu'en dehors de clous, même si de manière légère et avec l'air de ne pas y toucher ...

Par Lefayot, le 30/08/2014 à 19h22 ( modifié le 30/08/2014 à 19h23 )

ça finit bizarre, non?

Par henri d'artois, le 30/08/2014 à 18h23