Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


commentaire(s) publié(s) par felix d

41 commentaires postés

09/12/2017 - Aux Ressources - Cinéma : un homme est un homme

@morvandiaux

ici, la défense ferme sa gueule.
c'est un site de procureurs (euses).
même si les analyses de G. Sellier sont fortes, je pense aussi qu'on pourrait un peu causer...débattre.
mais non.
mono caméra . mono point de vue .
ici, c'est "hors série".
t'acquiesces ou tu te casses.
ce que je vais faire dans pas longtemps .

posté le 12/12/2017 à 18h59

23/09/2017 - Aux Sources - Place au débat

Manuel;
Bien reçu, dont acte.
Hors-Série reste un lieu précieux pour faire entendre d'autres voix. C'est pourquoi je m'y suis abonné.
Les "autres" voix, ce sont pour moi les écrivains, penseurs, intellos qui ne trouvent pas ailleurs qu'ici de possibilité d'expression significative. Bien.
Mais ce sont aussi ceux avec lesquels, précisément, vous n'êtes pas en accord, et avec qui vous, à partir de vos convictions, choisissez d'engager discussion, confrontation, voire polémique.
Sinon le confinement vous menace, et l'ennui nous guette.
Bien à vous.

posté le 24/09/2017 à 17h28

23/09/2017 - Aux Sources - Place au débat

Je n'écoute pas, je ne regarde pas.
Pourtant Gauchet est pour moi un intellectuel qui compte.
Mais trop c'est trop.
Ces précautions de sioux en introduction pour expliquer qu'on va débattre exceptionnellement avec quelqu'un qui n'est pas de notre "famille politique" révèlent votre absence totale d'ouverture, un repli, très sensible depuis quelque temps, de "Hors Série" dans l'entre soi gauchiste, et une immaturité politique risible si elle n'était pas désolante...
Ces propos liminaires stupides me découragent définitivement d'aller plus loin.
J'y vois, au passage, l'affirmation d'une ligne éditoriale qui n'était pas annoncée comme aussi radicale et systématique à l'ouverture du site...
Hors-Série ? Une fausse promesse. Pour moi.
Regrets.

posté le 24/09/2017 à 16h34

02/09/2017 - En accès libre - Dans le collimateur du pouvoir

Désolé, je n'arrive pas à prendre au sérieux cette histoire façon "gangs of Paname" .

posté le 02/09/2017 à 17h39

18/08/2017 - Diagonale Sonore - Poésie et jazz : vers la liberté

Sans doute pas commode à faite dans le cadre de ce "hors-série", j'aurais tout de même aimé approcher (même si je ne suis pas anglophone) d'un peu plus près les textes mêmes de Dalachinsky, son langage, la matière de son travail, son rythme, son phrasé etc.
Regret aussi qu'il rechigne tant à accepter votre approche "ethnico-politique" de la musique improvisée contemporaine.
Elle me paraît pourtant importante.
Malgré ces réserves, passionnant entretien.
Et vraie découverte.

posté le 20/08/2017 à 13h40

15/10/2016 - Aux Sources - La démocratie, c'est fini ?

Le pré-requis me décourage de regarder.
Non! les démocraties ne conservent même plus leur "façade".
Elections "régulières"? On rigole.
Compétitions de "partis"? Ils sont moribonds. (Et l'extrême gauche tout autant)
Séparation des pouvoirs? Chaque jour une actualité prouve le contraire...
Cette "façade" même aux yeux des moins informés de nos concitoyens est ruinée..
Le "façadisme" est mort.
Il a bien servi, mais il est mort.

posté le 02/11/2016 à 17h57

10/09/2016 - Aux Ressources - Théâtre populaire, Femme savante

Même si nous sommes sur "hors-série", site d'élite, pour l'élite, ne serait-il pas possible de quitter un instant le style "soutenance de thèse" pour que le propos passe plus légèrement.
Diane Scott est néanmoins passionnante.
Mais faut s'accrocher.
Comme on dit.
Dans le peuple.

posté le 17/09/2016 à 18h29

23/07/2016 - Dans Le Film - La Règle du jeu, une enquête

Merci JF Rauger et M Joudet pour cette passionnante conversation sans jargon ni pédanterie. Vite revoir la Règle du Jeu. La version DVD disponible est-elle la "bonne"?

posté le 25/07/2016 à 10h27

25/06/2016 - Dans Le Film - L'image peut-elle tuer ?

L'hymen de la Vierge comme premier écran. Cette image m'enchante...et va me faire de l'usage.
Comme toute cette conversation passionnante, posée, riche.
Quand j'entends MJ Mondzain dire qu'apprendre à voir, c'est apprendre à parler, je rêve que cet entretien connaisse la plus large diffusion dans les milieux... adéquats.
Merci.

posté le 27/06/2016 à 17h48

09/04/2016 - Dans le Texte - Vers l'amour révolutionnaire

Houria Bouteldja entendue ce jour sur "Oumma tv"...curieux, ça ne rend pas le même son...c'est même franchement dissonnant par rapport à H.S.
Au passage elle est d'accord avec JC Milner pour fustiger "l'universalisme" qu'elle qualifie de "mortifère".
On n'en a pas fini.
L'identitarisme exacerbé commence à faire un bruit d'évier. Je trouve.

posté le 05/05/2016 à 16h53

30/04/2016 - Dans Le Film - La Prisonnière du désert, une enquête

De la belle et grande critique cinématographique. Passionnant. Au plaisir de vous retrouver ici...

posté le 01/05/2016 à 19h07

23/04/2016 - Diagonale Sonore - Pourquoi pas les Beatles ?

Olivier Julien se montre aussi compétent que bon conteur, précis et documenté. Même si l'on quitte un moment sur Hors Série le terrain des musiques improvisées et aventureuses, ce retour (un peu nostalgique) est un très beau moment. Merci.

posté le 24/04/2016 à 15h19

09/04/2016 - Dans le Texte - Vers l'amour révolutionnaire

Peut-être aurais je aimé en savoir plus sur ce que représente vraiment aujourd'hui le PIR...
Mais cet entretien, précis, tendu et intelligent (Judith!) me rendra plus attentif désormais aux propos d'Houria Bouteldja souvent caricaturés parce que trop souvent caricaturaux (sur les plateaux TV en tout cas)...
Il est vrai qu'il n'est pas facile de parler avec le couteau entre les dents.

posté le 11/04/2016 à 17h48

26/03/2016 - Dans Le Film - Clint Eastwood, le Grand Réparateur

-Tu veux mon avis?
-Les avis, c'est comme le trou du cul: tout le monde en a un ! (Inspecteur Harry)

posté le 28/03/2016 à 18h49

05/03/2016 - Aux Ressources - Le franc-tireur du journalisme

L.Raïm m'a paru déconcertée par cet Ovni cinématographique , cette aventure de presse , ce journaliste-réalisateur hors-codes, bref ce "fakir" dressé sur ses pointes...non?
Il y a de quoi, d'ailleurs, tant son projet est multiforme et multidirectionnel: éditorial ET politique, régional ET national, militant ET indépendant de toute organisation...
Ruffin cite Moore et Lafesse.
Dans son "Merci patron" on n'est pas loin non plus de "Streap-tease".
Réjouissant et tonique en tout cas. Et courageux. Les critiques même positives passent souvent à côté de cet aspect, comme s'il était facile de se tenir en position de rupture radicale face à LVMH ou Apathie ou d'autres...
Le cinéma (ou la vidéo) "d'intervention" politique (pour ne pas dire "militant") ne date pas d'hier. Il a même un glorieux passé. Ruffin s'inscrit joyeusement dans cette lignée.

posté le 10/03/2016 à 16h44

24/10/2015 - Diagonale Sonore - Pour qui chantes-tu ?

Archie Shepp, passeur pas "blasé" de la musique afro-américaine...Beau moment.

posté le 27/11/2015 à 17h33

12/09/2015 - Aux Ressources - La littérature comme base de données

L'enjeu de l'usage "littéraire" du web m'échappe encore un peu, malgré ce bel entretien avec François Bon .
Sur sa suggestion, je relis Cherokee d'Echenoz, me régale, et puis je ressors ses propres livres, L'Enterrement (le premier lu), Fait Divers, Mécanique et d'autres (les intros à Rabelais) et me réjouis de les tripoter avec mes mimines...Irremplaçable livre...
En revanche, l'apport d'un écrivain et intellectuel comme lui à la réflexion sur l'avenir de la transmission-communication numérique à l'époque de Google et tous les autres monstres, me paraît essentiel, bien plus que ceux des Cassandre "anti-modernes" façon Finkielkraut...
Mais est-t-il écouté?
Belle émission.

posté le 14/09/2015 à 16h09

22/08/2015 - Diagonale Sonore - Musiques noires, condition noire

Sur Panassié, ces quelques lignes de Boris Vian, qui vont je crois dans le sens de ce qui est dit plus haut:
"Toutes les fois que Panassié dit du mal du bibope, il reste dans le vague. Et toutes les fois qu'il parle d'un musicien bibope, il en dit du bien(...) Il condamne en général une musique qu'il approuve en particulier..."(mars 49).
Boris Vian aurait pu taper beaucoup plus fort sur un type fondateur des "Serviteurs de Marie" et associé aux rites de "Fatima"...
Il l'a fait quelquefois ("il suffit de laisser faire ce zèbre pour qu'il se pende lui-même à la longe qu'on lui donne") mais jamais sans la politesse de l'humour.
Ces querelles-là ont disparu du paysage de la critique. Dommage.

posté le 01/09/2015 à 14h17

22/08/2015 - Diagonale Sonore - Musiques noires, condition noire

Merci! Ca marche ! Et ça valait la peine. Emmanuel Parent est passionnant de bout en bout. Je devrais dire "magistral" tant il laisse peu de place aux relances de Raphaëlle, mais il est si pénétré de son sujet, et talentueux dans son expression qu'on avale ce long entretien d'une lampée. Découverte.

posté le 23/08/2015 à 18h00

22/08/2015 - Diagonale Sonore - Musiques noires, condition noire

Streaming ou download: même combat! Ce n'est pas lisible pour moi (hachures et interruptions incesantes)! Help

posté le 22/08/2015 à 13h54

25/07/2015 - Dans le Texte - La psychanalyse à l'épreuve de la post-modernité

Je ne suis pas sûr de comprendre la question. Disons que c'est le système de lecture immédiat, "sans" téléchargement. Streaming? En tout cas , après vérif, c'est toujours aussi haché aujourd'hui . Regrets d'un vieux fan de d@ans le texte...

posté le 11/08/2015 à 17h12

25/07/2015 - Dans le Texte - La psychanalyse à l'épreuve de la post-modernité

Techniquement in-regardable ! Coupures incessantes. Je le regrette bien. Cet entretien a l'air passionnant...

posté le 10/08/2015 à 13h13

04/07/2015 - Aux Sources - L'insurrection pâtissière

La question de la violence est esquivée. Dommage. Gaudin avait pourtant assez de répondant pour y répondre au fond. L'entartage c'est tout de même une claque dans la gueule, une attaque au visage, une vraie insulte...

posté le 13/07/2015 à 09h00

20/06/2015 - Dans Le Film - L'homme de nulle part

Tout le charme de cette rencontre est dans le malentendu. Personne n'écoute vraiment personne. On oublie le fil de l'entretien deux ou trois fois. On digresse sans revenir ensuite sur l'idée abandonnée un peu plus tôt...Mais il en sort tout de même quelque chose. Parce que cet homme est rare, sans doute...Est-ce pour cela que M.Joudet n'ose pas lui rentrer dedans lorsqu'à l'évidence il esquive...A revoir. Et merci.

posté le 22/06/2015 à 15h30

13/06/2015 - Diagonale Sonore - "Jazz voyou" à domicile

Merci pour ce bel entretien.
Quelques liens ou références discographiques supplémentaires seraient les bienvenues sur Hors Série.
Tant sur la musique enregistrée de vos deux invités que sur le catalogue de Rogueart que je découvre avec intérêt ici.
Un peu de S.A.V. svp .

posté le 16/06/2015 à 16h22

21/03/2015 - Dans Le Film - Pornocratie

Breillat parle comme personne de la mise en scène des corps, du couple (anagrammes: copule , coulpe), du désir, du sexe.
Elle insiste sur "l'intelligence" de ses acteurs hommes et semble avoir moins de compassion pour les comédiennes qui ont joué et souffert (l'héroïne de de Romance notamment si je me souviens) sous le regard impitoyable de sa caméra.
Souvenir de ses interventions sur le cinéma avec Christophe Honoré (qui lui s'est frotté à Bataille) sur Culture. Ca remonte.
C'est bien de donner un espace à cette belle personne, rare.
Encore.

posté le 23/03/2015 à 17h29

31/01/2015 - Diagonale Sonore - Free Jazz Woman Power

Encore une belle diagonale. Formidable Joëlle Léandre. On en redemande.

posté le 03/02/2015 à 17h44

27/12/2014 - Aux Sources - Culture populaire, culture de masse

Dean Martin disait: "Tant qu'on peut rester allongé sur son lit sans s'accrocher, c'est qu'on n'est pas vraiment bourré..."
Nick Tosches a fait sa bio, "Dino"...
C'était sous-titré: "La belle vie dans la sale industrie du rêve" !!! On n'est pas loin de votre sujet... La sale industrie du rêve...
P.Thiellement, me semble-t-il, prolonge ici, avec beaucoup de subtilité le travail de ces fameux critiques américains de la culture populaire (américaine), les Nick Tosches, Greil Marcus...
Fort intéressante émission.
Quant à l'éxégèse, chère Maja, laissez tomber. Y a plus rien à exégéter! Ni les JT, ni quoi que ce soit. Vous risqueriez de vous salir.

posté le 03/01/2015 à 14h53

13/12/2014 - Dans le Texte - Les années 10

L'extrême gauche débarrassée de "la mélancolie révolutionnaire " (D.Bensaïd)?
Mais est-ce encore l'extrême gauche?
La mélancolie n'est-elle pas consubstantielle à l'idée de l'inaccessible révolution?
Une extrême gauche antitotalitaire gaie, ironique, capable d'élan et d'humour (y compris sur elle même), je demande à voir...
Je sais bien qu'on approche du solstice d'hiver à partir duquel la lumière revient et les jours s'allongent, mais pour l'instant, le soleil se couche de plus en plus tôt et les résistants sont fatigués...
Passionnant "dans le texte".

posté le 16/12/2014 à 10h01

29/11/2014 - Diagonale Sonore - Leçon de jazz

Les "Leçons" d'A. Hervé sont des moments pleins d'intelligence, aussi nourrissantes que celles de JF Ziegel sur la musique classique qui (à la différence du jazz), a droit de cité à la télé.
Si le mot n'était pas aussi galvaudé, on dirait qu'A. Hervé est un "passeur" formidable de la musique improvisée . Pour avoir écouté à Brest récemment une de ses leçons (en compagnie d'Eric Le Lann, magnifique trompettiste) je dirai que son souci de transmettre et la qualité de son propos est à la hauteur de son talent de musicien... Et ça fait un bien fou.
Bravo pour cette "diagonale sonore".

posté le 30/11/2014 à 16h43

22/11/2014 - Aux Sources - Les Nouveaux rouges-bruns

Hors-série sort des codes habituels de l'interview. Très bien.
La conversation, ou la dispute, est préférée au classique questionnement "journalistique". Encore mieux!
Mais, de grâce, permettez au moins à votre interlocuteur d'introduire tranquillement son travail, sa thèse, son argumentaire, son projet avant de lui rentrer dans le chou.
Lire la quatrième de couv ne suffit pas.
Pour ceux, dont je suis, qui ne connaissent pas le travail de cet homme, il manque cette entrée, ce hors d'œuvre, ce moment où l'on me fait savoir sans s'énerver de quoi on va parler pendant une heure et demie...

posté le 24/11/2014 à 17h33

15/11/2014 - Aux Ressources - Théâtre : du service public au self-service

"...affligeante nullité des socialistes..." dit Neveux pour qualifier la politique culturelle actuelle.
On ne va pas le contredire!
Mais on aimerait aussi de sa part une analyse critique plus explicite des complices de cette dérive qu'il décrit: les metteurs en scènes, les comédiens, les intermittents, les directeurs de compagnies, bref, tous ceux qui "tendent la sébille" pour reprendre une expression d'un ancien ministre de droite et qui ne vivent pas si mal de cette abondance non maîtrisée ( Une pièce toutes les deux heures ! Est-ce bien raisonnable? ).
La marchandisation du théâtre, politique ou non, profite à tout le monde.
Là-dessus, j'aurais aimé quelques questions plus pointues à ce spectateur éclairé et passionnant.

posté le 18/11/2014 à 19h09

08/11/2014 - Dans le Texte - Le principe démocratie

Entre partidaires et mouvementistes, votre cœur balance, si j'ai bien compris.
Est-ce qu'il n'y a pas une forme d'impatience "infantile", au sens léniniste (œuf corse) dans l'espoir de l'avènement d'une "forme", d'une "orga"(comme on disait horriblement)?
Ne vaut-il pas mieux mettre le nez au vent, sentir, accompagner, saisir les occasions, zigzaguer, improviser ou faire ce que vous faites ici : ouvrir des lieux, partout ?
Merci pour cette rencontre.

posté le 15/11/2014 à 18h53

11/10/2014 - Dans le Texte - Les transclasses

Feu Jean Carmet dans ses brèves : "Celui qui dit qu'il est "arrivé", c'est qu'il n'allait pas bien loin..." Juste comme ça.
L'idée du "savoir préjudiciable" s'il par trop extérieur , complétée par celle "la positivité de l'ignorance" va me faire ma soirée...
Montaigne pas loin.
Malgré le questionnement délicat de Judith, C.Jaquet se livre peu sur son propre parcours. C'est dommage.
Sans que cette absence de réponse n'invalide quoi que ce soit de son beau propos, on aurait aimé l'entendre dire dans quel sens elle a fait le chemin "transclasse" ... vers le haut ou vers le bas ?
On s'en doute un peu.
Les universitaires s'habillent souvent de cette pudeur qui les protège sans doute, mais qui désincarne aussi leur pensée. Pourquoi?

posté le 12/10/2014 à 17h49 ( modifié le 12/10/2014 à 17h51 )

04/10/2014 - Dans Le Film - Qu'est-ce qu'un bon film ?

Vous ne pourriez pas vous installer face à face, pour parler à vos invités, toutes ?
Les yeux dans les yeux, quoi!
En tête à tête.
Comme quand on se parle vraiment...
Là, chais pas, le dispositif semble fait pour l'évitement, la distance...

posté le 06/10/2014 à 15h24

27/09/2014 - Aux Sources - Pressions et expression

Oui, bon, je vieillis, et ma vue baisse; mais ce forum avec lettres blanc sur noir, sans justif, pleine ligne, c'est fatiguant...

posté le 30/09/2014 à 17h52

27/09/2014 - Aux Sources - Pressions et expression

Je n'ai pas lu Bricmont . Mais pourquoi, chère Maja, donnez vous le sentiment de ne pas être tout à fait à l'aise et légitime dans le fait de lui donner ici la parole ?
Sommes-nous si éloignés, avec ce livre, et ce penseur, que je vous remercie de nous faire connaître, des idées développées par Alain Badiou et Eric Hazan, auteurs sans doute plus proches,dans leur petit opus édité par la Fabrique: "L"antisémitisme partout, aujourd'hui en France", paru en 2011 ?
Je ne crois pas ...

posté le 28/09/2014 à 10h03

16/08/2014 - Dans le Texte - Médias contre médias

Fan de d@ns le texte depuis le début, je sens (je peux me tromper) venir un problème: c'est la difficulté de trouver des auteurs qui tiennent la distance.
Même des gars, gauche critique, comme C. Sénéchal ont intégré, semble-t-il, les formats habituels de l'ITW-télé et ne tiennent pas la route quand Judith creuse, fouille, reprend, cite, relance, alors qu'ils sont sur "leur" sujet.
On les sent secs très vite , comme s'ils avaient déjà tout dit au bout de quelques minutes.
Ils s'auto-zappent.
On voudrait des coureurs de fond. Pas seulement des hommes (femmes) pressés ?

posté le 17/09/2014 à 16h06

30/08/2014 - Aux Sources - La Condition humoristique

Laborieux en effet!
Les langueurs de la conversation (euh...) font ici regretter quelque fois le formatage des interviews...habituelles.
Mais cet homme est intéressant dans son rapport au "moloch" des médias qu'il analyse très bien.
Il ira loin.

posté le 31/08/2014 à 18h57

26/07/2014 - Dans Le Film - Qui veut la peau du naturalisme ?

Conversation. Pas interview. Merci.
Daney-Pialat,l'autre nuit, rediffusés, sur France-Culture, autour du Soleil de Satan... C'était ça, une conversation. Comme ici.
Continuez. C'est passionnant.

posté le 15/08/2014 à 18h15

19/06/2014 - Dans le Texte - La Société du mépris de soi

Non spécialiste et simple amateur, j'ai beaucoup pensé au free jazz en vous écoutant. Des musicologues comme Hodeir ont entendu dans son efflorescence des 60's une forme de suicide de la notion même de jazz, d'autres, comme Georges Perec dans son texte magnifique sur "La chose", une réponse, un accomplissement, un bond en avant. De même que ce jazz "libre" n'a pas éliminé le be-bop qui n'avait lui même pas éliminé la west-coast, aucune forme d'art ne peut s'exonérer de la tradition, c'est la co-présence dans l'expression artistique de toutes les époques et de toutes les formes qui fait notre richesse, puisqu'on admet généralement qu'il n'y a pas de progrès en art....

posté le 08/08/2014 à 13h25