Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


commentaire(s) publié(s) par Gauthier R

83 commentaires postés

18/02/2017 - Aux Ressources - L’entourloupe du revenu universel

https://www.youtube.com/watch?v=nppKPgdc_u0

https://www.youtube.com/watch?v=L3YzYRgrIRU




https://www.youtube.com/watch?v=N1yGG8jMSTI

https://www.youtube.com/watch?v=IDhnEJ1WPqE

https://www.youtube.com/watch?v=m3BYPleySY0



https://www.youtube.com/watch?v=mFWf4Tb5m6Y


Postface: https://www.youtube.com/watch?v=jj4csT4eviU

posté le 27/02/2017 à 08h18 ( modifié le 27/02/2017 à 08h50 )

25/02/2017 - Aux Sources - Le marxisme noir de C.L.R. James

;)

LE LOUP ET LE CHIEN (*)


Un Loup n'avait que les os et la peau ;
Tant les Chiens faisaient bonne garde.
Ce Loup rencontre un Dogue aussi puissant que beau,
Gras, poli (1), qui s'était fourvoyé par mégarde.
L'attaquer, le mettre en quartiers,
Sire Loup l'eût fait volontiers.
Mais il fallait livrer bataille
Et le Mâtin était de taille
A se défendre hardiment.
Le Loup donc l'aborde humblement,
Entre en propos, et lui fait compliment
Sur son embonpoint, qu'il admire.
Il ne tiendra qu'à vous, beau sire,
D'être aussi gras que moi, lui repartit le Chien.
Quittez les bois, vous ferez bien :
Vos pareils y sont misérables,
Cancres (2), haires (3), et pauvres diables,
Dont la condition est de mourir de faim.
Car quoi ? Rien d'assuré, point de franche lippée (4).
Tout à la pointe de l'épée.
Suivez-moi ; vous aurez un bien meilleur destin.
Le Loup reprit : Que me faudra-t-il faire ?
Presque rien, dit le Chien : donner la chasse aux gens
Portants bâtons, et mendiants (5) ;
Flatter ceux du logis, à son maître complaire ;
Moyennant quoi votre salaire
Sera force reliefs de toutes les façons (6) :
Os de poulets, os de pigeons,
........Sans parler de mainte caresse.
Le loup déjà se forge une félicité
Qui le fait pleurer de tendresse.
Chemin faisant il vit le col du Chien, pelé :
Qu'est-ce là ? lui dit-il. Rien. Quoi ? rien ? Peu de chose.
Mais encor ? Le collier dont je suis attaché
De ce que vous voyez est peut-être la cause.
Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas
Où vous voulez ? Pas toujours, mais qu'importe ?
Il importe si bien, que de tous vos repas
Je ne veux en aucune sorte,
Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor.
Cela dit, maître Loup s'enfuit, et court encor.


https://www.youtube.com/watch?v=vKh5p8_XFFc

https://www.youtube.com/watch?v=L1NXFQVBHMw

https://www.youtube.com/watch?v=2pWZRJd4z8o

https://www.youtube.com/watch?v=4zCfF2IEUVo

https://www.youtube.com/watch?v=DdGUzAZTmL4

https://www.youtube.com/watch?v=TR2VNtbX02Y

posté le 27/02/2017 à 07h47 ( modifié le 27/02/2017 à 10h43 )

18/02/2017 - Aux Ressources - L’entourloupe du revenu universel

Theoreme de coase, hyper important a comprendre si on veux comprendre les systemes d'allocation,de droit de propriété, et les externalité, et plein d'idées derivées:

par exemple ceci a l'air pas mal : https://www.cairn.info/revue-reflets-et-perspectives-de-la-vie-economique-2002-2-page-111.htm

posté le 25/02/2017 à 19h30

18/02/2017 - Aux Ressources - L’entourloupe du revenu universel

Ha bon , je trouve qu'il est fou Mr Cayla et ses arguments sont simplistes et complètement orientés . Il y a une diversité de gout dans le monde, et je connais plein de gens qui adore s'occuper des enfants, voire même des mourants . Personne ne dit que s'affranchir de l'extreme pauvreté et de la domination , rend con et bourgeois (comme Mr Cayla ) . Les gens aiment bosser en equipe, aime faire des choses de leur vie , et aime etre utile et altruiste ( d'eux meme, sans besoin que des intellos choississent pour eux ce qui est social ou pas ) .

Allez sur un tournage de cinéma, les gens se levent tot, beaucoup sont benevoles, et tout le monde est là.

De plus le revenu universel et ses consequences, permet au job de merde soit d’être beaucoup mieux payé ou d'etre automatisé (comme il le dit ) , soit d’être fait en service civil .

Croire que tout le monde est un glandu dans l'ame, est une vision tres restrictive , croire que les activites " heteronome" sont negative et abrutissante, c'est stupide et ca ne comprend pas l'humain et sa complexité .

De plus il ne connais pas ou ne cite pas "la fatalité des cout de Baumol, aussi appelé maladie des coûts, " (https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Baumol), qui explique que les métier labour intensif (theatre, police, santé etc), n'ont pas (ou peu) de gain de productivité, et donc nous paraissent de plus en plus chere, alors qu'en réalité on est de plus en plus riche . Donc oui on pourrait imaginer que les gens qui s'occupe des vieux, des malades , de mourrant etc , vont gagner autant voire plus que un type qui sort de HEC. Cela ne me derange pas , ces gens le meritent plus que un economiste (comme moi) .

Sur son probleme d' offre et de demande, la aussi c'est stupide, au pire on obtient de l'inflation (qu'on peu indexer) . Tout ca permet au marché de s'adapter , et a l'offre et la demande de correspondre (sans compter que ca desavantage surtout les rentiers et les rentes ) . On peut tout a fait imaginer un revenue universel dans une monnaie nouvelle (et electronique) , qui n'achete que un groupe de produit local ( produit par l'etat ou bien repondant à un cahier des charges) .De plus Ce qu'il dit est faux, l'inflation ne se fait pas sur tout les produits uniformement , et justement rendent des produits moins prisé plus intéressant à acheter (cela permet que les gens consomment de maniere diversifié , evitant les effets de sur-demande du type ton rouge, quinoa , huile de palme etc , qui créé des catastrophes écologiques et social ) . L'argent n'achete pas juste du travail, mais aussi du capital et des matieres premieres .

Quant à la démotivation , cela existe deja , et la société fonctionne quand meme . D'ailleurs sa solution est morte : le chomage est la depuis 30 ans , le smic est un esclavage , et les minima sociaux ne peuvent pas augmenter dans le systeme liberal (trop de taxe sur PME et individu qui sont lié au local, difficulté à maitriser l'evasion fiscal etc ) . La situation est structurel à l'utra liberalisme capitalistique mondialiser. Il faut re-développer la production national, et de maniere intelligente . Il faut donc une part de revenu qui achete les produit nationaux en priorité ,et donc hors de la concurrence mondial .

Hors le chomage (et la misère) coute une fortune, et ne resout absolument pas le manque d'emploie. Au contraire , cela permet de soumettre encore plus ceux qui travail grace a un haut taux de chomage . Surtout le revenu universel rend la croissance possible (l'inflation est loin de nous) , cela serait une forme de bail out des particulier, ou encore une forme de relance Keynesienne par la base . D'ailleur personne ne parle d'un revenu universelle provisoire (pour sortir de cette crise tenace) . Qui sait peut etre que dans le future on aura un nouveau cycle different . En tout cas le revenu universel et la gratuité des services publique, permet de rester dans le marché , de rester dans le marché mondial , et de redeveloper et proteger l'economie interieur.
Tout les biens ne doivent pas etre sur le marché, et cela n'a rien a voir avec tout le blabla de la pauvreté etc, c'est structurel et economique . La santé , l'education , la culture, les industries dangereuses , etc ne peuvent pas etre laissé au marché. Il faut donc bien une monnaie pour que chacun puissent faire un choix et consommer des bien "gratuit" (fournis comme un lot à tout le monde , lot dont la planification de la production a eu lieu: ca revient au systeme des foodstamp) et controller par l'etat, sans en abusé , et en acceptant la limite : seul le marché et le mecanisme des prix le fait de maniere simple et efficace ( CF Oliver Williamson, Ronald Coase et les autres structuraliste americain) . Il y a donc au sens macro economique deux type de gratuité : une gratuité total , et pour d'autre bien ( bien non publique , au sens economique du terme) un gratuité mais avec limite ( mecanisme de prix, au chacun a une allocation à depenser )

A force de venir avec des clichés on obtient une pensée clichée .

https://www.youtube.com/watch?v=6dNho0h_yQQ

posté le 25/02/2017 à 14h24 ( modifié le 25/02/2017 à 14h35 )

18/02/2017 - Aux Ressources - L’entourloupe du revenu universel

http://www.cnbc.com/2017/02/21/billionaire-elon-musk-credits-his-success-to-these-8-books.html

posté le 22/02/2017 à 12h10

18/02/2017 - Aux Ressources - L’entourloupe du revenu universel

J'espere car c'est au coeur de toute les discussions economique , et quand CNBC , Reuters etc en parle c'est que c'est deja plus tres avant gardiste .

Quant aux souces que j'ai mise, elles sont tous de grand universitaire ,des plus grande université de la planète .

On est loin de theorie novatrice ou meme farfelu.

Quant à la silicon valley elle est super pote avec Trump (tout comme Goldman Sachs) , et les nouvelles infrastructure aurons assurement tout les devices pour les transports sans chauffeur . Et aucune regulations , Youhouuuuu!!! . Elon Musk n'est pas un blaireau perdu au milieu de nul part , c'est un mec qui a du pouvoir . Zukerberg est dans les 8 homme les plus riche du monde, et Bill gates a nouveau le plus riche .

http://www.recode.net/2016/12/27/14083328/seven-reasons-why-silicon-valley-likes-trump

Depuis l'election trump le Nasdaq monte et bas des records, quant au dow jones : http://www.cnbc.com/2017/02/07/four-stocks-are-responsible-for-the-dows-gains-in-2017.html

Quant à la france, Macron pourrait gagner, et la encore good luck les amis . Vous allez finir sur la paille, diriger par des grand groupe automatisé . Quant a l'ecologie , bye bye , adios, sayonara .

D'un point de vu macroeconomique , vu que le travailleur est le consommateur, cela va poser probleme a l'economie. Mais on peu imaginer que l'on travail pour produire des produits pour les ultra riches, et qu'on donne au pauvre juste de quoi vivre , dans des produits de merde , de la nourriture de merde etc . En gros Metropolis de Fritz Lang . Et la encore on y est deja . Une fois que toute le pratrimoine accumulé par les classes moyennes sera pompé, que le surendettement sera generale , il n'y aura plus que les tres riche capitaliste et les pauvres . Il pourront ( et peuvent deja) acheter vos maison, vos politiciens, vous serez endetté auprès d'eux , ils contrôlerons toute votre vie, vos moyen de subsistance, et vous laisserons tout juste de quoi vivre dans la soumission total. On y est déja plus ou moins . Les choses sont largement entamé, et beaucoup va se jouer a la prochaine crise financiaire . Si on a encore un bail out, avec austerité, vente des asset publique (comme en grece ) , les choses seront pliés .

Discutez autant que vous voulez , dans vos salons entre intello d'extreme gauche mole , ou alors discutez avec des insider de l'economie, des economistes, des traders , des banquiers . Si vous voulez avoir un role va falloir vous tirer les doigts du .....

posté le 19/02/2017 à 13h47 ( modifié le 19/02/2017 à 14h18 )

18/02/2017 - Aux Ressources - L’entourloupe du revenu universel

Marché du travail, base de la théorie économique classique :

http://www.hec.unil.ch/rbichsel/Production_Part1_BRO_2007.pdf

A chacun sa science, invitez une sociologue pour parler de sociologie, mais pas d'économie, ca devient vite absurde ce genre d’émission (sauf si il parlait d'economie d'un point de vu sociologique) . Pourquoi pas un économiste pour lancer les fusés dans l'espace . Un astrophysicien vous opérant de l’appendicite, et une sage femme pour réparer votre voiture . Très Maoiste comme truc .

Je n'essaye d'enroler personne, je montre des faits , et a force de blablater , vous allez vous faire tondre la laine sur le dos . Moi perso je m'en fout, cela ne me concerne plus , je suis affranchit et libre, et je me consacre au yoga . Le monde peut sombrer , je serais en position du lotus dans la paix cosmique, mais je doit être altruiste , ou plutot je suis altruiste , car c'est ce qu’amène le Prana . Je m'inquiete pour les plus faibles, et un peu pour vous les dominants .
https://www.franceinter.fr/emissions/la-drole-d-humeur-de-guillermo-guiz/la-drole-d-humeur-de-guillermo-guiz-10-fevrier-2017

Vivekananda 1895: "Aussi un homme, pour prouver qu’il
n’est pas une machine, doit démontrer qu’il n’est
soumis à aucune domination."

posté le 19/02/2017 à 09h07 ( modifié le 19/02/2017 à 10h33 )

18/02/2017 - Aux Ressources - L’entourloupe du revenu universel

Merci j'irais voire, disons que on suit les meme raisonement, et que j'y ajoute un peu de science fiction , et que du coup je met une reserve , si le robot n'est plus un outil, mais autonome, il n'est plus un outil de travail au sens marxiste. Il n'y a plus de division du travail et de gain de productivité , il n'y a juste plus de travailleur du tout .

https://hbr.org/2017/01/why-trump-doesnt-tweet-about-automation
http://www.reuters.com/article/us-usa-funds-automation-idUSKBN1530JW
http://www.oxfordmartin.ox.ac.uk/downloads/academic/The_Future_of_Employment.pdf

ca renverse la table, et ca rend le partage oubligatoire, car sinon les capitalistes actuels ou futur ( souvent les meme) auront tout les robots, et laisserons crever de faim les ouvriers ( ce qui est deja plus ou moins le cas ) . L'etape suivante :

http://www.cnbc.com/2017/02/13/elon-musk-humans-merge-machines-cyborg-artificial-intelligence-robots.html

posté le 19/02/2017 à 00h05 ( modifié le 19/02/2017 à 00h12 )

18/02/2017 - Aux Ressources - L’entourloupe du revenu universel

On est d'accord et on suit le meme raisonement.

je dirais tout de meme que par rapport au capitalisme ou au feodalisme, le future s'affranchit du travailleur (peut etre meme completement a moyen terme) , donc c 'est encore pire : si on laisse le capitalisme , on aurait une classe dominante qui pourrait se passer des employer, et en plus sans aucune justification garder le systeme inchangé :eux meme ne travaillerais plus , et n'aurais aucun role de gestionaire. Pire le capital ne serait plus l'outil de travail , mais un etre en soit : un esclave gratuit. En gros on remplace les pauvres par des machines, et on pisse au cul de tout le monde . Si on pouse plus loin et que l'energie devient gratuite alors que le travail est fait par des robots, l'argent perd son sens: il n'aurait comme sens que la pure domination .

On est deja a un stade intermediaire, et le capital n'a jamais ete aussi puissant . En gros ma theorie depuis mon adolescence (et asimov) c'est que on ne pourra que sociabiliser les moyens de production , ou vivre dans un neo feodalisme completement cynique .
Donc pour moi la socialisation de l'economie passe par une forme de revenu de base complémenter par enormement de gratuit . Si un jour on a des nanotechnologie au niveau de l'atome, une énergie infini (fusion nucleaire) , et des robots, on pourrait imaginer un stade où effectivement tout serait en profusion et donc l'argent ainsi que le marché serait inutile: on aurait tous une machine a faire tout et n'importe quoi : c'est un peu le reve posthumaniste .

Je ne suis pas sur qu'on y arrivera dans cette ampleur, et je ne suis pas sur que ce fantasme meme ne nous mene pas à notre perte : les nano machines posent pas mal de question , et une technologie aussi puissante pourrais comporter pas mal de risque ; de plus on peu argumenter que l'artificiel n'aura jamais la qualité du naturel. Je ne pense pas qu'une orange faite par des nanomachines sera comme une orange d'un arbre .

Donc si l'on veux ménager les ressources limité, il y aura toujours besoin de certain bien sur un marché avec de l'argent (ou equivalent) comme moyen d'echange et de choix, pour que l'allocation des ressources soit optimal .

Oliver Williamson dans une digression d'un article scientifique (sur les cout de transaction) , émet cette idée : si le communisme a foiré ce n'est pas une question d'incitatif et d'ethique , comme il le dit un chef d'entreprise n'est pas plus ethique qu'un fonctionaire . Pour lui , ce qui a fait foirer le communisme c'est la volonté de se passer des mecanismes du marché, rendant l'organisation impossible, et une allocation des ressources completement farfelu (cf matrice de leontiev). Sans compter que cela rend impossible que chacun ai ses gouts , et ses choix de consomation .En caricaturant: Tout le monde a un appartement d'etat, une lada, et une tv russe .



Je doit aller voire friot, je connais que de reputation .

posté le 18/02/2017 à 18h30 ( modifié le 18/02/2017 à 18h43 )

18/02/2017 - Aux Ressources - L’entourloupe du revenu universel

Tout outils peut detruire ou construire, toute chose peut etre detourné . Donc je suis d'accord avec toi , et mon argument que je pousse un peu tout seul , c'est que aucun systeme ne peut s'abstenir de sagesse, que l'esprit qui anime quelque chose est peut etre plus important que l'outil; Je peu transformer un fusil en outil agraire, je peu aussi transformer une pioche en arme .

De maniere plus concrete ,je ne suis pas un specialiste du droit ( et la aussi il faudrait beaucoup de chercheur en droit pour l'instant ) mais a priori on peut mettre les choses de maniere constitutionel .

Le pire est la loi non appliqué . En réalité beaucoup de probleme viennent de la non application de la loi ou de son esprit ( en droit l'esprit l'emporte sur la lettre) : on a Droit a un logement, On a droit à un travail, On a droit à l'egalité etc etc . Ce qui demontre que meme en ne changeant pas la loi on pourrais faire une revolution en juste l'appliquant. il suffit de ne pas appliquer la loi pour creer le bordel et le manque de confiance dans le systeme .

L'europe ultraliberal va plus loin , en mettant comme loi de l'ideologie (economique niant la science economique!) . La loi et la politique sont un systeme , et on ne peu demander d'imposer tout par force de loi , comme dit le dicton ( je ne sais plus de qui): si la loi se confond à la moral, c'est qu'on est en dictature .

On peut tourner le probleme comme on veut, on en arrive toujours au savoir, à l'education, et au réel ; et à la difficulté d'y parvenir sans contrainte ni idéologie . C'est la le probleme principal, et les événements actuels me donne raison. Plus j'ai etudié l'economie de la culture, avec des theorie compliquée , des equations etc, et plus j'en arrivait a ce probleme simple à enoncer, ne demandant aucun savoir, mais diablement compliquer à resoudre . Ca avait fatalement un coté frustrant. Je peux imaginé un systeme , mais je ne peux forcer les gens à consommer de la qualité , ni à etre eclairé . En gros on peut amenager la possibilité , mais pas assurer que ce soit le chemin emprunté . Gagnons tous du temps et regardons comment nos sens et notre intelligence peuvent etre mise en defaut . Si on ajoute a ca que le marketing et le pouvoir utilise nos failles ( et l'etude de nos failles) pour nous manipuler : on n'a plus le choix . Notre survit à tous va dependre de notre sagesse . C'est pour cela que pousser le yoga et la culture elle meme ( aussi la psychanalyse) sont devenu pour moi une tache plus importante que ma science .



Le probleme qui rend le revenu de base et l 'economie du gratuit incontournable, c'est l'intelligence artificiel et la robotisation . D'un point de vu macro economique, si le travail ne vaut plus rien, et le capital fait tout , les detenteurs du capital controle tout .

Pour l'anecdote , si on lit la proposition de l'europe sur l'intelligence artificiel, elle cite Asimov, mais en ne comprenant absolument pas son oeuvre . La conclusion du cycle des robots, c'est que meme si le robot est gentil et inoffencif, il casse quelque chose dans le travail et rend l'homme paresseux ( voire rend l'homme un tyran sans avoir le probleme ethique) , et ce simple fait suffit au bout du compte à interdir les robots. Ceci va dans le sens du yoga et du zen, où il est important de faire des taches a la con comme le menage, car ca materialise un etat d'esprit et incarne l'esprit dans un corps.
Parallele avec le droit , qui si il n'est pas appliquer , n'est qu'esprit sans corps.

D'ailleur Asimov s'amuse à revenir plus tard sur le seul endroit n'ayant pas interdit les robots: ils sont une dixaine a vivre sur une planette, ne foutant rien, et ne supportant pas la presence ni le contact d'un autre etre humain. leur seul communication est via visiophone (skype en gros) . Si je me rappelle bien , il deviennent hermaphrodite un truc comme ca, quand on repasse encore sur cette planette à la fin du cycle de Fondation (qui s'unis au cycle du robot, mais je n'en dit pas plus ) .
http://www.europarl.europa.eu/news/fr/news-room/20170110IPR57613/robots-vers-des-r%C3%A8gles-europ%C3%A9ennes

posté le 18/02/2017 à 16h26 ( modifié le 18/02/2017 à 17h09 )

18/02/2017 - Aux Ressources - L’entourloupe du revenu universel

Une idée nécessaire, n'est pas nécessaire et suffisante . Ca rame à hors serie pour l'instant . Ca me prend du temps de vous corriger (ca ne m'amuse pas du tout contrairement à ce que vous pensez), et en plus je passe pour un con à vos yeux ( monde à l'envers) :

savez-vous que :

a Une partie des taxes sur le tabac, destinée à la Sécu, n'est pas reversée. 7.8 milliards
b Une partie des taxes sur l'alcool, destinée à la Sécu, n'est pas reversée. 3.5 milliards
c Une partie des primes d'assurances automobiles destinée à la Sécu, n'est pas reversée 1. 6 milliards
d La taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécu, n'est pas reversée 1,2 milliards
e La part de TVA destinée à la Sécu n'est pas reversée. 2.0 milliards
f Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés 2.1 milliards
g Retard de paiement par les entreprises 1.9 milliards

En faisant une bête addition, on arrive au chiffre de 20 milliards d'euros. (http://www.politique-actu.com/actualite/deficit-securite-sociale/15045/)

+ Coefficient multiplicateur de Keynes x le revenue universel (sur des gens qui n'ont rien du tout = coefficient très elevé) - grosse partie du coût du chômage et autres aides sélective au revenu - charge administrative des aides selectives ( ainsi que leur injustice) + Montant de l'Evasion / Optimisation fiscal + montant des aides à l'emploie + aide au compagnie pour soit disant avoir plus d'emploie + bail out ( disctetement la BCE a injecté 1 trillion d'euro dans des banques de merde* http://voxeu.org/article/how-central-bank-collateral-frameworks-distort-economy ) etc etc etc = ? Beaucoup d'argent !!!!

Le revenu universel ne pourra pas être en cash simple (euro en billet dans notre poche) , car sinon on irait tous en voyage dépenser notre argent ailleurs (asie, afrique etc ) . On voit donc qu'en plus de la gratuité d’état à élargir donc re-nationaliser plein de chose (bien publique , bien "tutelaire"= Merit goods https://en.wikipedia.org/wiki/Merit_good) ou la gratuité privé à aider ( bénévolat etc ) , on peut ajouter à l’économie un revenue complémentaire (universel ou taxe négative ou autres) pour faire appelle au marché ( sur le bien non essentiel, ou des bien essentiel mais différencié = exemple un pull ralph Lauren ). On peu même imaginer une allocation avec logement, et une allocation sans logement (au choix , et donc pouvoir avoir accès au privé ou au publique selon ses préférences ) . On peu aussi imaginer que l’état fasse des compagnies (d'état) procurant des biens de base non différenciés et bon marché (mais de qualité , sain et ethique) . En plus de tout cela (c'était non exhaustif) il faut un accès aux capitaux et/ou aux outils, pour développer ses idées et projets .

En claire au lieu d'affronter les marchés ( qui n'est pas le capitalisme) au gratuit (qui n'est plus seulement le communisme) , on peu imaginer le gratuit concurrencant et regulant les marchés (selon les types de marché: chaque marché, chaques biens, est different: dans ses externalités, dans son ethique, dans ses courbes de production et de demande etc etc )

Si tu appelle ça la pauvreté c'est que tu as des gouts de luxe. Surtout tu sous-valorise la liberté mon cher compatriote . Si pour toi la liberté est la liberté de consommer, alors effectivement , ton axe de pensée fait sens . Si tu pense qu'il faut comme Mao (ou le communisme matérialiste du XXieme siecle) créer une égalité artificiel, et nier les différences de choix et de gout ( de conatus ,si tu veux utiliser Lordon ) ; si tu pense que le bonheur sera également repartie quand on aura tous les même biens materiels , alors la aussi ton axe fait sens . A mes yeux, et dans le changement de contexte actuel (Internet et les Ordinateur, qui offre plein de possibilité en même temps que ca créer des menaces ) , il y a d'autres idées ( venant de toute époque et de toute les sciences , neuve ou ancienne) à explorer et adapter .

Dans tout les cas "Kette", si tu veux te faire une idée plus claire, va passer du temps en chômage de longue durée (contrôler par un fonctionnaire sur des bases arbitraire) pour ensuite être éboueur durant quelques années ( à un bas salaire) , et on en reparle . Car tu ne m'a pas l'air d'avoir beaucoup souffert de la pauvreté ni de contraintes dans ta vie . Tu manque d'imagination , et c'est toi qui reste sur les bases de domination, et de valeurs bourgeoises . Crois moi que les gens dans la muise, aimeraient beaucoup sortir des tracas administratif, sortir de l'esclavage d'un boss, ou de l’état et de ses administrations . Se sentir libre mon ami, voila le point que tu oublies (meme si tu en parle avec Foucault, c'est sur un axe très intello/bourgeois, et tu survole le truc) , surtout pour des gens qui n'ont pas d'ambition de grande carrière (ou qui n'ont pas la capacité = autre debats ) , et surtout qui ne sont pas à Cambridge ou Oxford, ou à l'X ou Harvard , ou Normal sup etc . Des gens qui sont les esclaves des événement, des ideologies dominante, des gouvernements , des gens qui paie des impôts, des groupes d'influences, des idées à la mode etc etc

*"In short, there is little role for market forces or discipline at the heart of the monetary system in the Eurozone. Overall, Eurosystem collateral policy can be described as accommodative. This is an impediment to market integration.

An absence of market forces and discipline at the core of the monetary system creates a vacuum. Rating agencies and politics step into this vacuum. I estimate that the ratings of DBRS, a credit ratings agency, have helped add around €200-300 billion in increased collateral value to bonds issued by Italy, Spain, and Portugal. The Italian government granted an unprecedented number of guarantees to low- or non-rated Italian bank bonds in the run-up to the second of its three-year long-term refinancing operations, which injected approximately €1 trillion into the banking system. "

https://www.youtube.com/watch?v=AnWavjWMmas

posté le 18/02/2017 à 13h50 ( modifié le 18/02/2017 à 14h41 )

21/01/2017 - Dans le Texte - L'effondrement qui vient

Chatherine : https://www.youtube.com/watch?v=WqpKhr_BaCg

bravo !!! et courage !!!

posté le 28/01/2017 à 10h31 ( modifié le 28/01/2017 à 10h31 )

21/01/2017 - Dans le Texte - L'effondrement qui vient

Paul , je ne suis pas un grincheux, c'est moi qui est parlé en premier de bien publique , bien quasi publique (qui est la nomenclature et définition Economique : Cout marginal = 0 , et bien non exclusif pour les biens publique; et Cout marginal proche de zero pour les biens quasi publiques, avec possibilité "d'exlusion"). J'ai les articles , les dates, et sur le forum vous pouvez allé voire comment la réception de mes idéesa été gratiné (insulte , harcèlement) .
Les bien publique,bien de "merit" et bien quasi publique ca a été le theme de mes recherche en économie (qui date de 2001 et 2005 ) , lié à la culture et au piratage (le piratage rend l'art un bien publique , car non exclusif, et coût marginal = 0) .
Apres Daniel a sorti "les communs" (on dirait un terme pour désigner les toilettes, la nomenclature est: bien publique) pour bien effacer les traces .
Je lui ai aussi , contre alain Korkos, rabattu les oreilles avec le cinéma du reel,le photojournalisme et critiqué leur regard moraliste et déconnecté des études sur l'image. J'ai aussi envoyé un courrier privé ou j'ai poussé le documentaire et expliqué les differents cinéma, et les différentes approchent du réel et aussi du cinema de l'imaginaire ; J'ai d’ailleurs fait découvrir "A la barbe du bon dieux" et bizarrement, sans même qu'on me cite (ce qui est contraire a l'usage d'ASI, dans le fond je m'en fout, mais juste ça montre la volonté d'effacer) , il a invité la réalisatrice (on venait de me bannir). Celle-ci, a d'ailleur eté clairement choqué par certaine questions (completement idiotes) de Daniel . Comme par hasard il a invité des documentaristes par après (avec qui le courant est mal passé) , et a fini par faire son association avec Tenk. Je me suis fait insulté par Alain Korkos , et virer du site . Quelle indécence !!
Ce que je dit clairement c'est que la manipulation du savoir, des media et des unifs par le capitalisme et les oligarchies, foutent le bordel (et les media sont complice de ce mic mac, volontairement, ou par ignorance et narcissisme) ,le tout en mettant dans la tete des gens le "rolling back", qui est une stratégie pour détruire l’État et les bien publiques , et tout privatiser (je ne vais pas entrer dans les détails ici ) .
J'ai toujours expliqué aussi le fonctionnement boiteux de la BCE et de l'europe, et soutenu qu'il fallait une sortie (ou alors de se battre contre la vision allemande en etant prêt à ce que l’Allemagne sorte) , la encore la réception a été super "chaude".
J'ai soutenu aussi le revenue universel, la aussi pour me faire incendié . Bref bref , l'hypocrisie , toujours l'hypocrisie , et surtout l'incapacité à faire son autocritique .

Dans tout les cas , vous refusez d’écouter quand l’énonciateur ne fait pas partie de votre clan.

Et finalement, et sans doute , Surtout , j'ai eu le malheur de me mettre les antispecistes à dos, et je suspecte clairement des membres de la redactions d'asi de l’être , ce qui a été un motif claire d’exclusion.

Ce genre de comportement , de surdité , et de manque d’éthique, c'est un gros gros probleme de la gauche francaise ( et d'ailleurs ) .Vous vous décrédibilisez, vous vous montrez sectaire, emprunté, et par moment complément hypocrite et idiot . Désolé de le dire , et le redire, mais ca fait beaucoup de mal aux idées et aux combats de gauche.

Et les gens de la rue, pourtant pauvres et dominés économiquement, ils vous détestent , vous etes insuportable à leur yeux . JE le sais car j'ai beaucoup frequenté de gens de classe différente (et pays differents) , et j'ai du toujours me battre pour les idées de gauche meme face au gens très pauvres. Et l'affaire dieudonné , ca a été le coup de grace . J'ai preferé prendre mes distances au bout d'un moment, car il etait impossible d'avoir un echange d'idée . Tout a été clivé . et jamais jamais vous n'arriverez à l'union avec les gens que vous étudiez du haut de votre bureau, car ils vous méprisent, et vous trouve mou , con, et surtout ils ont l'impression que vous les prenez pour des cons incultes . Et ca n'a rien a voire avec mon jugement et mon histoire, je vous parle de la réception et de la vision que la classe dominée a de la gauche intello blablateuse .

Et tout ca est tres triste, surtout que à un moment vous etes devenue indéfendable, et quelque part eux aussi (dans le mépris de tout les intello, dans un certain antisémitisme latent, dans un complotisme par moment paranoiaque, par moment simplement un ecart de language: pour eux complot, c'est ce qui est appelé connivence, corruption ou trafique d'influence ) .

Si vous voulez etre efficace, comme le dit MALCOM X dans son interview à Berkeley , il va falloir que vous vous mettiez en retrait, que vous leur donniez la parole, et que vous les aidiez sans tout le temps tirer la couverture et vous mettre en scene . Il va falloir que vous acceptiez qu'il y a des leader naturels qui s'imposent, car la rue trouve ça naturelle, elle aime et reconnais le talent, pas comme nuit debout . Et il va falloir leur laisser plus que 5 minutes pour s'exprimer .
Bernie Sanders a accepté d’être interviewé par Killer Mike (super grand rappeur américain) , et Killer Mike lui dit : "vous etes deja different, car vous avez accepté cette interview, à ma grande surprise" .

Quels artiste de la rue avez vous invitez (musicien, danseur, rappeur, peintre, grapheur) , à part un allumé anarchiste qui deteste la police , et qui a fait les meme etudes que vous ? Par contre une intello qui parle de l'art de la rue ( sans vraiment parler DES musiques electroniques , ni de la contre culture dans son ensemble) , ou encore de l'art afroamericain (je prend ce terme car c'est le terme que eux utilise) sans cité Luther King , sans parler du tag , du graph, et de Basquiat (qui vaut 60 millions d'euro sur le marché, en gros un des 10 artistes les plus chere du monde ), sans parlez de Malcom , de Keith Harring, de Obey, etc etc vous ne parlez dans le fond que de vous et de votre petit regard .

Vous ne voulez pas comprendre car vous voulez etre plus malin que tout le monde , et désolé, mais vous ne l'etes pas .

L'ecroulement il va avoir lieux , c'est soit celui de la finance, soit celui de la democratie (voir les deux ) ; L'ecologie elle est deja a 90% morte (mais la nature a un pouvoir de régénération), alors que la democratie avec les moyens moderne de controlle et de destruction, si elle tombe , good luck pour qu'elle se redresse!

Ce coup ci j'espere que c'est assez claire ce que je dit ? plus de pincette ni de prose poetique,ni de littérature, ni de yoga , ni de zyzek , juste les mots crus , ca vous va ?.

posté le 23/01/2017 à 23h11 ( modifié le 24/01/2017 à 01h37 )

21/01/2017 - Dans le Texte - L'effondrement qui vient

Plus envie d’être doux et encourageant devant cela .

En premiere année , premier jour, premiere heure, premiere minutes, premier mots de cours d'economie , dans une unif tout à fait liberal (et ringarde) , definition de l'economie : l'economie est la gestion des ressources limité face a un desir illimité .
Bref je vois pas ou vous avez vu que les economistes n'avaient pas conscience de tout ca . c'est du delire votre parano .
C'est les relais educatif et d'information le probleme, pas la science .

Quant à la diversité, il se trouve que c'est un des rare truc bien qu'il y a dans les textes europeens: la defense de la diversité culturelle ( et de la nature) . Il faut des fois se battre pour faire appliquer la loi . La democratie est quelque chose de puissant si on l'utilise.

Sur le delire energetique et les matieres premiere : il y a le sahara et les tour solaire ( juste des miroirs, concentrer sur une cuve, ou des cable avec de l'huile chaude ) qui feront d'ailleurs que les pays du golfe vont rester des grands pourvoyeur d'energie , sans compter qu'on peu couper les depenses energetiques , et faire des objets durables ( pas compliqué , l'artisanat le fait depuis des millenaires, et je vous donne une super news: ce sont des objets magnifiques, et diablement jouissif ) , la biodynamie est tres efficace . Il y les marré , les vagues, le vent , en gros il y a l'etre humain dans son genie , sa beauté, sa capacité à s'adapter.

encore une fois , vous decouvrez un probleme, et c'est nouveau , et sans vous on serait perdu.

entre la debauche , et le malthusiasnisme , il y a une sacré marge de manœuvre. Le gaspillage , le futile, et l'inutile est tel dans nos société urbanisé, que on peu facilement aller vers quelque chose de bien plus calme et econome , sans que ce soit triste , au contraire.

Le pire des scenario c'est de se passer des moyens de transport rapide ( si les batterie disparaisse ainsi que les panneaux solaire ) . Allez lentement, mais quelle joie . Un bateau à voile, plutot qu'un bateau a moteur,une peniche tirer par des chevaux , plutot qu'un moteur sale , mais ou est la perte ? Le seul truc qui fera mal à beaucoup , c'est se priver d'avion, de tourisme a deux balle en fait , mais ca touche qui ? Une minorité de la planette : Vous !

Mais bon il faut arreté de fantasmer (je parle pour moi ) , il y a la fusion nucleaire qui arrivera, et avec des moteur à hydrogene, On hydrolisera de l'eau avec l'energie de la fusion (en réalité, pas besoin de la fusion pour ca, toute electicité fait l'affaire, mais la je suis en mode anticipation) , et voili voila, probleme resolu, et en plus un moteur à explosion (le plus beau qui soit) qui degage de l'eau, si c'est pas beau la technologie quand meme .

Grosse faille dans votre emission , il me semble qu'on en parle pas de la fusion à froid (ni de l'hydrogene) . Le jour ou ca arrivera, avec la robotisation, le travail deviendra inutile (autre que creatif et inventif) , et il faudra un systeme de partage type communiste ou approchant , car sinon ceux qui ont le capital pourront dominer tout le monde (c'est deja le cas en fait , bon , ca derange personne) . On peu aller plus loin comme Asimov, et imaginons un moteur a fusion , la c'est la conquete spacial , les limites seront très loin.

le club des pleureuses , c'est bien comme nom de site , ou bien le club des hypocrites , ou bien encore le club des snobs , à vous de choisir . En tout cas le courage, l’éthique , la force et la liberté , ça vous est complètement etranger . Les leçons de morale molle et sans racine , c'est inefficace . Les elites sont les gens les plus tristes de la planette, et les plus faibles, et les plus loins de l'essentiel . Vous realisez meme pas que peu de gens vous envie . Vous deconnez completement

Heureusement que le monde n'est pas fait que de ce bois là , sinon on serait vraiment perdu .

J'arrete la , on va me traiter de pas gentil

Before the Flood , documentaire de Leonardo Di Caprio sur les problemes actuels , trailer : https://www.youtube.com/watch?v=aoVa5M33Ljo

posté le 22/01/2017 à 21h11 ( modifié le 22/01/2017 à 22h54 )

21/01/2017 - Dans le Texte - L'effondrement qui vient

@ Nobody , dénoncer le narcissisme est souvent montré comme arrogant ( c'est la strategie de l'ultra gauche, nier l'autre, pour l'amener à devoir s'affirmer, pour après le disqualifier comme étant un narcisssique. Alors qu'à la base c'est la mediocratie qui defend son terrain en refusant meme le talent. C'est complètement mediocre comme attaque ) . C'est la seul critique ? bien faible mon "ami" , en plus on se connait d'asi, je connais très bien vos idées (et votre comportement), vous êtes en plein dans tout ce blabla moraliste narcissique fidèle à son camp (souvent on se connait IRL dans votre petit clan) , vous avez décrédibilisez toute la gauche, vous et vos potes ; Vous chassez en meutes, harcelez au delà de l'imaginable, insultez, et en plus vous vous habillez de la vertue.
Ceci n'est pas un forum, et vous qui aimez les usages, l'usage ici en général est de donner son point de vu sur l’émission et la ligne de Hors serie , pas d'attaquer ad Hominem, ou ad nominem les abonnés . Si vous voulez répondre à ce que je dit, faite le de manière argumentée , argument contre argument . Il n'y a jamais d'argument avec vous, juste des bons points et des mauvais points, des condamnation dogmatiques , type inquisition . Je pourrais prendre votre derniere phrase dans une interpretation lacanienne : HEu (le vide des idée, ou meme Eux : les autres ) ????, NON!! RIEN!!!!!!
Sincerement ca me laisse completement froid .
PS: vous saluez un asinaute mr klein, alors que 18 moi(s) plus tot vous m'incendiez sur les arguments que vous saluez aujourd'hui (comme venant d'un de vos collegue) . Comme par hasard selon l'énonciateur vous comprenez ou pas . Et surtout vous allez saluer ce que vous avez ridiculisé , et la vous appuyer l'argument comme si c'etait neuf, niant la petite histoire . Ca fait 24 mois que je pousse l'argument de la verité intrinseque (vs la dehierarchisation de tout et le relativisme nihiliste) , le petit confort bourgeois et le denie ; bref quelle hypocrisie crasse . Et je m'en fout que vous trouviez ca narcissique (franchement qui est narcissique dans cette histoire , celui qui efface , pour raviver comme il le desire en saluant ce qui l'arrange ou bien celui qui parle franchement en affrontant le harcelement et l'insulte publique ? ) ; Justice n'est pas vengeance ( Simon Wiesenthal )

posté le 22/01/2017 à 09h23 ( modifié le 22/01/2017 à 10h56 )

21/01/2017 - Dans le Texte - L'effondrement qui vient

désolé Judith,

je me permet de faire une exception (a mon silence), car ca devient indécent :

Die Hard , La presse et le mimétisme

La presse (grands ou petits organes) ont un mécanisme qui a bien plus de répercussion qu'ils ont voulu le voire . Souvent ne sachant pas grand chose, quand ils trouvent un intellectuel qui leur ouvre les yeux sur un sujet, ils ont l'impression que c'est un être unique et magique . Leur narcisse alors se met en route, et ils se disent " que je fait bien mon travail " , il se passe alors chez eux et leur lecteur assidu ce drôle de mécanisme qui leur fait penser qu'ils ont trouvé LA clef, et le Héro. Alors qu' en réalité , ils ont trouvé une personne qui avait leur référent et qui leur ressemblait suffisamment pour qu'il soit capable de comprendre. D'ailleurs ils aiment expliquer à quel point le probleme est complexe ( car souvent il l'ont nier voire , ignorer, voire ridiculiser ), alors que souvent dans plein de milieu concerné le probleme est connu, analysé et des fois même très simple . De la se met en route toute une machine , qui fait qu'au lieu que le savoir et le regard se transmette de manière large au delà des camps , et que on ai un esprit collectif , où s’agrège les gens dans leur multiplicité , éduqué ou non, chercheur ou non , de même culture ou non ; on obtient le contraire . Une sorte de société médiévale , où la noblesse de robe choisis et adoube son chevalier qui ira se battre à leur place, et qui en général finira broyé . Alors que souvent les chevaliers ( les moins narcissiques) eux même finissent par avoir plus d'estime pour leur adversaires que pour leur "protecteur" . Finalement au lieu d'utiliser un regard éclairé (mais pas du tout unique) pour créer un trou de sortie, il l'utilise pour créer un trou d'entré , un entonnoir . Au bout du compte c'est une manière de cliver par pur narcissisme , en utilisant le talent des autres, et pire, en montant les talents les uns contre les autres . Quelle est la caractéristique des Die HArd (j'aime bien le 3 pour cet exemple mais ca marche avec les deux précédents) : MacLane déteste sa hiérarchie (et c'est réciproque) , et il est un héro de l'ombre , qui aime y rester car il aime représenter tout les gens digne, qui font le choix (héroïque) de l’honnêteté et d'une vie simple et modeste . Non seulement son acolyte vient d'une communauté différente ( Joué par Samuel L Jackson) mais en plus la personne qui lui donne les deux information clefs pour arrêter les méchants ( des soit disant anarchiste libérateur, qui en fait vole l'or pour leur compte personnel) : c'est un camionneur a l'air mal dégrossis , qui lui donne l'information des pièces de monnaie ( chose de sa vie de tout les jour: péage du pont) , mais surtout étant passionné d'histoire , lui donne le nom d'un président inconnu,tout en lui citant tout les présidents américains dans l'ordre. En gros la sagesse, le savoir , et le regard peuvent se trouver chez un grand philosophe du passé comme chez votre jardinier . Les référents, le vocabulaire, peuvent changé , mais le regard claire , on peut tous l'avoir . Ce qui compte c'est de fédérer , pas de cliver, d'arriver à voire au delà de son référent , pour justement servir le savoir et non créer des équipes qui s'affrontent . Il y a un statisticien ( vu chez taddei) qui avait étudié les élections et les referendum des dernières années et décennie , et qui montrait ( une chose que l'on voit tous ) , que cela fini de plus en plus proche de 50/50 ; que depuis la société ultra mediatisé, les écarts en faits etait plus faible que la marges d'erreurs ( les bulletins invalidé s, les erreurs de comptage etc ) . En gros deux équipes qui s'affrontent. La démocratie à deux tours ( vs democratie parlementaire) a cette caractéristique de faire que 51% vont diriger sur les 49% , créant d’énormes tensions. Quand je vois les intellos de gauche en france en ce moment , surtout le mouvement nuit debout, ils ont trouvé quelque heros qui parlent leur langage , mais il ne voit par le multitude innombrable de gens que en tout lieu, et même de tout époque , disent et vois la même chose . Il est interessant de voire que même quand on leur montre cette chose , il pointeront que le décors n'est pas le même ( l’époque est "unique, le probleme est neuf etc ) , en auto-justifiant leur démarche . Non ce qui est unique c'est la taille des oeillères que tu porte , et la taille de ton narcisse ("tu" rhétorique). On voit en France que les Spinozistes fascinent , alors que ce qu'ils dénoncent peut etre dit de mille manière , par différentes sciences ( la psychanalyse par exemple), par la litterature, le cinema ou encore mille autres maniere. En Economie (ma science) ils se referent à leur 4 "nouveau" structuraliste ou économiste critique, qui sont en plus très bien, je ne critique pas la qualité du travail ( Pikety , friot , Lordon et qq autres) , mais malheureusement pour eux il y a plein de super économistes , et là encore malheuresement pour le narcisse francais , souvent il en a des anglosaxon qui disait la chose carrement 50 ans avant . Donc il y a un coté ridicule et precieux dans cette maniere de nier que l'oeuvre collective n'a pas pour épicentre leur nombril, et qu' elle n'est pas centrifuge sur leur nombril . Tout ca créer des divisions, une perte de diversité , et empêche au gens de s'agreger au dela de leur origine et de leur referent. Et Tout ca Pourquoi ?Parce qu' une personne d'intelligence moyenne a besoin de se rassurer , et se croyant le plus grand chercheur d'or de la planette, brandit son nombril comme un drapeau (et fait aussi du fric avec les ventes). clip montage politicaly correct: https://www.youtube.com/watch?v=B8e76XpXD1o clip non censuré : https://www.youtube.com/watch?v=65-xgCEBnb0

posté le 22/01/2017 à 08h41 ( modifié le 22/01/2017 à 10h04 )

05/11/2016 - Dans le Texte - Les affects de la politique

C'est bien triste Judith ( et vu l'estime que j'avais pour vous, ca me fait mal) , et un jour vous percuterez, Mais de toute manière je n'en crois pas un mot. Il y a eu bien trop d'allusion, de direction, et de mot repris .Pour un mec imcompris je me suis fait viré d' ASi , insulter par A.Korkos (suite a CAPA etc) , puis affacer ici, puis sur votre facebook. C'est fait beaucoup d'effacement pour un type incomprehensible . J'ai mis tout bout a bout sur un facebook avec les dates .

Le but de l'argument de l'incomprehension est de me discrédité et de se proteger; Mais qui est descridité ??????? Votre argument vous fait etre soit des hypocrite soit des idiots (pas comprendre Zyzek : jamais referencer ni citer sur vos "ondes" , qui connait lordon en plus. Et ne pas comprendre Vivekananda ? prof de philo à harvard !!! Personnage incroyable. pas cité une seul fois !!!! )

J'ai passé une grand partie de ma vie dans l'academique où j'ai été toujours très respecté et par des pointures . Et je sais ce que c'est la recherche, la culture etc , vous n'etes pas les seuls . Et je sais ce que c'est de referencer , et de respecter le boulot des autres .



Restez empêtré dans votre truc , et dans votre petit entre vous, ca m'ennuie, j'ai essayer de rendre service:je m'en fout, mais ma limite c'est de me faire prendre pour une truffe. Je remercie Faab , et Strumph, qui sont sans doutes beaucoup plus malin que vous .



Let's agree to desagree , it is better like this. Otherwise I am ready to defend myself . I swam a lot with bigger sharks than you , and seriously , do not try my hard bit, please ! My tender one is better .


Good bye



posté le 07/11/2016 à 20h07 ( modifié le 07/11/2016 à 20h40 )

05/11/2016 - Dans le Texte - Les affects de la politique

La classe hors-serie, effacer en plus tout mes commentaires sur FB , quelle disproportion, quelle ridicule . Et tout ca pour ne pas assumer d'avoir utilisé mon regard et mes interventions, tout ca par basse petite vengeance . L'abus de pouvoir en plein, la disproportion du petit ego blessé. Quand à l'emission sur Lordon, que j'adore, sur ce terrain là désolé l'ami mais ma demonstration est bien plus elegante, complete et fonctionelle . Faite gaffe à ma contre attaque , l'intellect ne se bat pas aussi facilement . De toute manière j'ai deja gagné , tu ne veux pas le voir raphael , mais je t'ai fait un triple Gandhi dans les dents . Rassurez vous (et mefiez vous) ce truc ne marche qu'avec les gens bien.

posté le 07/11/2016 à 17h08 ( modifié le 07/11/2016 à 17h29 )

22/10/2016 - Dans Le Film - Prodiges d'Arnold Schwarzenegger

PS : pour ceux qui seraient intéressé par le vrai nihilisme, le russe : aérien, refusant la "finitude" (cf Zyzek) et les limites , libre et inspirant : nouvelle traduction et ré-édition d'un livre génial : Sanine de Artsybatchev (Ancienne édition française " le baiser au néant ").

Sinon bien sur Gorki reste un choix.

rien à voir avec le nihilisme post moderne ( ou bourgeois, on peut intervertir) sale, myope, mou du genou , et blasé . Encore moins avec son evolution adolescente,sur internet, appelé transhumanisme , anti-specisme ou djihadisme , qui ont comme ajout nouveau de haïr l’être humain et ses imperfections , et de le limiter à un objet/ animal sale qu'il faudrait castrer . Naturellement en se mettant à part , s'excluant, survolant ce tas d'idiot . De fait le tyran est devenu le nouvel idéal . Tous Tyran serait la nouvelle democratie



La littérature permet de mettre des Mots sur les choses, de voire clair et de sortir du Vertige , en se stabilisant .
L'art permet de voire claire, si on sort du "tout se vaut", du "ca ressemble (vaguement) ou me fait penser (encore plus vaguement) à " , du "c'est subjectif" , du "l'art çà sert à rien " (les arguments du genre "une photo n'a jamais arrêté une guerre" , Guernica n'a pas arrêté Franco, Capa est un usurpateur assoiffé de renommé) . A force de dire qu'il n'y a rien à voire. ............. d'autre que son propre regard , on fini par censurer les autres regards pour ne garder que ceux qui nous conforte et nous flatte; ... puis on perd la vue , ou la raison comme le roi Lear . ;)

empilement du même regard, du même argument, de même source; étalage d'images , de tableaux,de culture, comme démonstration... du rien par saturation du tout.

KO par étouffement

A propos de posture , j'ai mal pour votre dos, croiser les jambes c'est à éviter . Il faut essayer de faire la chaise, avec des beaux angles droits ( mes excuses à Niemeyer )

posté le 24/10/2016 à 14h34 ( modifié le 24/10/2016 à 17h32 )

22/10/2016 - Dans Le Film - Prodiges d'Arnold Schwarzenegger

30 ans après çà donne ce message publicitaire du FNRS , l'ONG scientifique qui investit l'argent du Telethon belge :

https://www.youtube.com/watch?v=1a0QibVGNak

Message anxiogène ,triste ,... flippant, ... faisant des équivalences bizarres, induites ou direct, et des liens ultra-pervers entre objet technologique, science, ennuie, pour en arriver à nos rêves, au sens de la vie ( ou le non-sens de la vie, consumeriste, nihiliste au pire sens du terme) , et de finir sur l’équivalence entre avenir , histoire et progres technologique . Clip, Tout de blanc et de poussière , et..., ... une pair de pied !!!! .... puis une deuxièmes, non pas apparaissant, mais pour disparaître ensemble, ... après avoir reculer !

Zeugma... attelage ... de lieux communs ... de peurs ... et de vide



... youhoouu, welcome to cuckoo... land... of despair

posté le 22/10/2016 à 18h49 ( modifié le 22/10/2016 à 21h14 )

08/10/2016 - Aux Ressources - La fabrique scolaire de l'Histoire

Leaving Earth

Pour extrapoler ce que dit Yves :

nous vivons dans un monde Newtonien, mais en deçà de notre échelle existe le monde quantique et au delà existe le monde relativiste .

L'Histoire comme la décrit Yves, serait plus un outil à appliquer, que un sujet par lui même. Ca me parait intéressant . Je pense que l'invité dit d'une certaine manière la même chose : ce qui compte c'est d'apprendre à apprendre, apprendre à regarder, apprendre à ne pas se laisser berner par nos sens en les ajustant (la caverne de Platon) .

LE lien avec ce qui ne marche plus du tout dans nos sociètés, et qui dépasse juste le mode de scrutin choisi ou la structure même choisi : Refuser le mystère , la poèsie, l'intuition, comme le fait le post modernisme c'est rester au monde de Newton .

C'est complètement illogique, contre l’expérience de la vie et contre la science . Contre la vérité .

Le quantique nous dit que nous somme fait de vide et d'un tout petit peu de matière virevoltante , pouvant prendre des tunnels quantiques (teleportation si l'on veut ) . Aucune limite ne nous sépare de ce qui nous entoure, nous sommes du vide dans du vide. Ce que nous voyons n'est qu' une imagerie mentale de nos sens très limité , et à notre échelle,le tout interprété par un cerveau ,que lui, nous pouvons contrôler avec de l'exercice (méditation ) .
Je n'ai besoin d'aucune croyance car le monde tel qu'il est décrit par la science et tel que je le vis est déjà plein de mystère et de spiritualité, très concrètement , et à tout moment, de manière sans doute plus réel et tangible que la table sur laquelle j’écris ( qui n'est en fait que des atomes fait de vide, séparé par du vide ).

Que vous votiez , ou que vous tiriez au sort, si la sagesse et le bonheur ne sont plus le but de la société, et si son éthique est mauvaise, le système n'y fera rien , il est même secondaire par rapport au degrés de sagesse d'une société .

Je préfère vivre en dictature dans un pays de sages, fait de sage, par des sages et pour des sages ( une utopie bien sur, sauf dans les monastères) , que de vivre en démocratie dans les année 20 et 30 en Allemagne.

On dirait que la gauche française depuis quelques années est obsédée par le mode de scrutin et les outils démocratique, comme si cela allait résoudre les problèmes par magie .
Ça en devient un peu ennuyeux d'entendre tout le temps le même sujet . C'est même un peu suspect quand on voit que ceux qui l'adorent, forment une gauche urbaine molle qui aime s’écouter parler ,pire, aimerait que tous les écoutent et crient au génie (type Caron ).

Le tout dans une certaine indigence ego/ethno-centrée , où on se cache derrière sont petit doigt, refuse la contradiction, et distille le fiel d'une manière doucereuse .

Comme si la gentillesse était dans la forme et non dans le fond . Comme si la démocratie était dans la forme et pas dans le fond . Comme si le cinéma se trouve dans la forme uniquement et jamais dans le fond .

Que de forme et si peu de fond , çà en donne le vertige .

Lordon est très intéressant (lapalissade) , aussi parce-qu’il comprend bien que ce qui dirige les choses c'est l’éthique et la vision du monde. Que l’éthique et les buts poursuivit par l'homme, dirigent les institutions, que sur le moyen/long terme cela peut même soit les castrer, soit les rendre mutantes et nocives.

Pareil pour tout les outils de l'homme, ils peuvent construire ou détruire celons qui les manie et dans quelle intention. Vouloir dépasser cela par l’autorité , par la perte de droits, ou encore par un système parfait qui pourrait se passer de l'homme (une sorte de martingale ) , ne fera que ramener au point de départ du développement humain : on doit apprendre à réduire nos pulsions et aller vers la sagesse.


Vouloir échapper à remettre en cause les émotions et les pulsions créé par le capitalisme, en simplement tirant au sort, ou en faisant des référendum à tour de bras , c'est se priver de toutes les armes efficaces, et les remplacer par un shoot d’héroïne.

Quelle est la seul particularité unique de notre société d'un point de vu historique ? un mépris total pour la sagesse, l'idée de sagesse, une péremption de la sagesse au profit d'un suicide dépressif, matérialiste et collectif . Une sorte de Leaving Las Vegas ( de Mike Figgis) : Leaving Earth

Ce qui combat le capitalisme c'est la joie, le fun, et l'altruisme .
Hors la gauche est sérieuse, triste, et son altruisme ne doit pas trop lui coûter, rien de plus que des poses, des mots , et être gentille dans l'énonciation de son mépris ou de son impuissance , en général les deux à la fois .

posté le 17/10/2016 à 11h59 ( modifié le 17/10/2016 à 14h34 )

08/10/2016 - Aux Ressources - La fabrique scolaire de l'Histoire

Plus sérieusement il y a un sujet d’émission : Doit on avoir du gout pour être critique? Doit on être éclectique pour être critique? doit on avoir du savoir pour être critique (théorique et / ou pratique) ? Qu'est ce que la critique et à quoi sert elle ? Est ce juste un babillage subjectif , ou est ce que cela fait parti du processus créatif ?

Il se trouve que pour divers raisons nous sommes dans une époque du commentaire, de l'inspecteur des travaux finis, et de la posture .

Plus important nous sommes dans une époque où tous consomment beaucoup de media et d'image, et peuvent facilement acheter un peu de matériel pour s'y frotter. On a tous accès aux petits manuels de base du cadreur ou de la photo . En gros tout le monde se prend pour un critique ou un spécialiste, quand en général tout est auto référencé de manière circulaire, ou tautologique. Donnant lieu à un formatage , rouleau compresseur , venant de la base .

Tout cela se connecte en soit au probleme de la culture et de l’éducation , voire même de la démocratie . Qui est en droit de juger, qui est en droit de décider, qui est en droit de revendiquer un regard , etc etc . Et surtout sommes nous encore capable d'admirer ,de respecter, voire de se taire .

La réponse post moderne: tout est relatif, tout se vaut, les nuances ne servent à rien , et de toute manière nous sommes une sorte d'ordinateur/animal perdu dans une vie sans aucun sens , toute les générations passée sont caduques car superstitieuse et pas "up to date" , pire tout savoir sera caduques et pas up to date un jour , donc ... on s'en fout de tout , et on patauge dans notre psychose chacun dans notre coin .

Cette réponse ne donne rien, est arrogante , paresseuse et stupide à sa base même ; pire elle justifie sa propre paresse par un sorte d'abandon . Les gens renoncent à leur rêves les plus intimes, mais certain se battent comme des chiffonniers pour avoir une plus grosse voiture, ou plutot pour pouvoir rêver que un jour ils auront peut être une plus grosse voiture . D'autre se battent comme des chiffonniers pour etre le plus cool , le plus gentil, le plus aimé . Tous cours après les trophées au prix du renoncement apparent ( exposé comme un étendard ) ,pire même, calcul leur mérite à l'ampleur de leur soumission à leur clan et de leur veulerie.

D'un coté une anorexie, de l'autre une boulimie . De tout les cotés des pulsions.

posté le 15/10/2016 à 14h00 ( modifié le 15/10/2016 à 14h18 )

08/10/2016 - Aux Ressources - La fabrique scolaire de l'Histoire

La passion est elle transitive? Si on est passionné par Céline Dion, sommes nous aussi mélomane?

posté le 15/10/2016 à 09h59

08/10/2016 - Aux Ressources - La fabrique scolaire de l'Histoire

Si on trouve Serge Khalfon nul, ça devient difficile d'argumenter sur le gout , les standards, l'innovation.

Si on trouve Paul Baucuse mauvais cuisinier , à quoi ça sert de discuter gastronomie .
Il y en a qui adore le Mc Do, et trouve la gastronomie nul . D'autre d'adorer Celine Dion, pour trouver Miles Davies chiant .

On peut dire que Van Gogh est un mauvais peintre? oui, on en a le droit (le manque de gout et l'ignorance ne sont pas encore des crimes, c'est heureux tout de même) ;
mais cela ne fait pas de celui qui le dit, un expert en art , ni un homme de gout.

C'est un juste retour des choses .
C'est la vie .

Keep cool

posté le 12/10/2016 à 14h09

08/10/2016 - Aux Ressources - La fabrique scolaire de l'Histoire

Pour le montage on a besoin de plan de coupe, appelé aussi Insert, ou très gros plan. Cela permet de couper un morceau du dialogue (il ne faut pas qu'on voit la bouche des protagonistes) , sans que cela se voit à l'image, et en plus cela peut être aussi utilisé pour amener du rythme durant le montage .

Le plan large s'appelle le Master shot, et doit planter le décors.

Durant un dialogue on passe en champ/ contrechamp.

Le monteur et/ou le réalisateur , en fonction de l’émotion voulu et de la structure de son découpage, peut passer comme cela du plan large, au plan moyen, et au gros plan .

Sachant qu'on ne peut jamais , monter deux plan de même valeur (on ne passe pas d'un plan large à un autre plan large par exemple) ; De même on ne monte pas deux plan qui sont du même axe (on dit qu'il faut minimum 15 a 30 degré entre les deux axes, sans jamais "sauter" l'axe regard ou l'axe mouvement), si on le fait , cela s'appelle un rapprocher dans l'axe et c'est un effet un peu bizarre, à utiliser avec modération .

Pour les poil, bouton etc, cela s'appelle un effet de réel , comme en écriture . Cela ramène au réel , au corps. Cela fait partie des choix .

Toutes les règles peuvent être contourné, mais pas gratuitement, et surtout, pas sans que cela se voit: on dit qu'il y a un effet. Trop interpréter la signification est risqué, mais on peu noter les effets de cinéma ( CF: Michel Chion et aussi Jean Mitry)

C'est en gros la grammaire de base en audiovisuel. Tout le reste , vient de la petite caboche des "réals", benis soient ils .

posté le 11/10/2016 à 20h37 ( modifié le 11/10/2016 à 21h17 )

08/10/2016 - Aux Ressources - La fabrique scolaire de l'Histoire

Abrégé de réalisation en une leçon . Oulalalalala. Merde alors pourquoi j'ai autant étudié .

Si l'esthétique de l'image pouvait se résoudre en deux coups de cuillère à pot, on serait tous orthodoxe, et on peindrait tous des icônes ...

Ou alors on se serait arrêté aux fresques murales avec les mains et les pieds dans l'argile . Pourquoi changer quand un truc marche (plus ou moins) .

Ce satané être humain ne veux jamais se tenir tranquille et se contenter . Il doit faire des barbouillages impressionnistes, cubistes, abstraits . Nom d'une pipe

On dirait qu'il cherche desesperement quelque chose, mais quoi ??? Ou alors ne cherche-t-il rien, juste à être et partager , avec la spontanéité comme moyen de justesse .

Quand on demandait à Matisse si il croyait en dieu , il répondait " seulement quand je peins "

posté le 11/10/2016 à 12h03 ( modifié le 11/10/2016 à 12h49 )

08/10/2016 - Aux Ressources - La fabrique scolaire de l'Histoire

Quand on s'attend à un gout on est surpris quand c'est autre chose de surprenant qui chatouille nos sens .

Avoir un témoignage de terrain, de quelqu'un de passionné et d'éclairé, me parait souvent plus intéressant qu'un long discours . On est hors de la démonstration, de la thèse , aussi peut être des concepts (quoique) ,mais on est en amont des théories et des concepts ( qui se doivent de décrire le monde réel) , et on peut y appliquer sa propre grille de lecture si on le veut , plutôt qu’être tenu par la main comme des gamins .

Perso, Beaucoup aimé ce petit ovni . Rafraîchissant !

posté le 10/10/2016 à 15h59 ( modifié le 10/10/2016 à 18h21 )

08/10/2016 - Aux Ressources - La fabrique scolaire de l'Histoire

hocus pocus : https://www.youtube.com/watch?v=QeMNeD9cJiE

Ton histoire est bien plus que celle d'une vie
Tu n'comptes plus les erreurs que t'aimerais oublier
Alors trop souvent, tu simules l'amnésie
Et comme mes frères et sœurs, j'continue de t'aimer

Petit pays, tu m'as vu pousser
Depuis 28 ans, toi, t'as pas vraiment changer
A peu d'choses près, tu tiens les mêmes propos
Les mêmes défauts cachés sous le même drapeau

Tiens, regarde, j'ai retrouvé de vieux clichés
On y voit le port de Nantes en couleur sépia
J'te reconnais pas, qui sont ces hommes enchaînés ?
Au dos de l'image, cette liste, c'est quoi ?

Petit pays, pourquoi, dans ton journal intime
Avoir déchiré des pages et effacé des lignes ?
Pourquoi, la main sur le cœur, cette étrange chanson ?
Qu'un sang impur abreuve nos sillons

Avec ta langue maternelle et celle de tes ancêtres
Tes enfants n'en font qu'à leur lettre
Ils te parlent et tu restes blême
Quand ils disent " j'te kiffe " pour te dire " je t'aime "

Petit pays, tu as du caractère
Tu sais dire non et on peut pas te la faire à l'envers
T'as des valeurs, une culture métissée et qui sait
Demain, tu mangeras peut-être épicé

posté le 08/10/2016 à 17h16 ( modifié le 08/10/2016 à 17h22 )

01/10/2016 - Spéciale - A gauche de la présidentielle

L'ENFANT ET LE MAÎTRE D'ÉCOLE. Lafontaine

Dans ce récit je prétends faire voir
D'un certain Sot la remontrance vaine.
Un jeune Enfant dans l'eau se laissa choir,
En badinant (1) sur les bords de la Seine.
Le Ciel permit qu'un saule se trouva
Dont le branchage, après Dieu, le sauva.
S'étant pris, dis-je, aux branches de ce saule,
Par cet endroit passe un Maître d'école ;
L'enfant lui crie : Au secours, je péris.
Le Magister (2), se tournant à ses cris,
D'un ton fort grave à contretemps s'avise
De le tancer (3) : Ah le petit Babouin (4) !
Voyez, dit-il, où l'a mis sa sottise !
Et puis, prenez de tels fripons le soin.
Que les parents sont malheureux, qu'il faille
Toujours veiller à semblable canaille (5) !
Qu'ils ont de maux ! et que je plains leur sort !
Ayant tout dit, il mit l'Enfant à bord (6).
Je blâme ici plus de gens qu'on ne pense.
Tout babillard, tout censeur (7), tout pédant (8),
Se peut connaître au discours que j'avance :
Chacun des trois fait un peuple fort grand ;
Le Créateur en a béni l'engeance (9).
En toute affaire ils ne font que songer
Aux moyens d'exercer leur langue.
Hé mon ami, tire-moi de danger ;
Tu feras après ta harangue

posté le 06/10/2016 à 09h24

01/10/2016 - Spéciale - A gauche de la présidentielle

Des institutions détestables ? wow ça commence sur des chapeaux de roues.
Je trouve plutôt les leaders des instituions "détestable" (et encore je préfère les termes: médiocre ou bas) .

SI on pense que les humains sont important, cela pose plutôt la question de l'usage de notre droit de vote plus que de l'institution (fruit de millenaire de reflexion, imparfaite mais pas détestable) .

Croire que une institution peut se passer de la qualité des hommes qui la compose est un fantasme post moderne, presque transhumaniste : L'algorithme parfait, le programme sans faille, la structure se passant de l'humain .

Donc pas étonnant que si on présuppose que d'un coté on a des institution détestable (en gros une histoire détestable, des concepts détestable, une histoire de la pensée détestable) , et de l'autre coté " une bouillonnante société civile de gauche", innocente de tout, blanche comme des agneaux, intègre complètement (integriste ??); alors bien sur que la conclusion sera le mal est dans les institutions et non dans le vote .

Moi je pense l'inverse , au delà du blabla, dans la vie, il reste nos actions .

PS: plein de contre sens factuel. Ecole payante ?? ou ca ? au usa??? n'importe quoi . Non au USA il ont un mélange privé et publique, comme on est en train de monté partout dans le monde pour tout ( train, énergie, eau, assurance santé, autoroute payante avec national gratuite, formation des chomeurs etc ) .
Mais personne n'oserait faire l’école payante ,

l’école pourris et gratuite est bien moins polémique.

source amusante : charters school de john oliver : https://www.youtube.com/watch?v=l_htSPGAY7I

posté le 02/10/2016 à 13h31 ( modifié le 02/10/2016 à 14h53 )

24/09/2016 - Aux Sources - Quand leurs mots dictent nos vies

Se tromper ou tromper .


j'ai ecouté france culture, et je suis d'accord à la fois avec BrunoM et avec Champignon.

Je ne partage aucune vision avec Fickie, mais j'ai toujours trouvé qu'il etait sincere, honnete, et reflechit (en gros on peut dire des conneries en étant de bonne foi, et même en étant réfléchit: constat effrayant, mais instructif. Mon oncle d'Amerique est passé avant hier, occasion de le revoir. Jamais décevant ) .

Je ne connais pas bien son discours sur les musulmans, mais son discours sur l’éducation et la culture sont intéressant dans le constat, et complètement à coté de la plaque dans les causes et les solutions .

Je pense qu'il marque un point quand il dit que c'est un débat central et ignoré .

Là encore Frank Lepage dit des choses éclairantes et très originales .

Cela donnerait un chouette débat Lepage vs Finkie

posté le 28/09/2016 à 15h34 ( modifié le 28/09/2016 à 16h08 )

10/09/2016 - Aux Ressources - Théâtre populaire, Femme savante

https://www.youtube.com/watch?v=nROiwLl0kJM

Be, B-Boys and girls, listen up
You can be anything in the world, in God we trust
An architect, doctor, maybe an actress
But nothing comes easy, it takes much practice
Like, I met a woman who's becoming a star
She was very beautiful, leaving people in awe
Singing songs, Lena Horne, but the younger version
Hung with the wrong person
Got her strung on that
Heroin, cocaine, sniffing up drugs, all in her nose
Could've died, so young, now, looks ugly and old
No fun cause when she reaches for hugs, people hold their breath
Cause she smells of corrosion and death
Watch the company you keep and the crowd you bring
Cause they came to do drugs and you came to sing
So if you gonna be the best, I'mma tell you how
Put your hands in the air, and take the vow

[Hook]
I know I can (I know I can!)
Be what I wanna be (be what I wanna be!)
If I work hard at it (If I work hard it!)
I'll be where I wanna be (I'll be where I wanna be!)

[Verse 2]
Be, b-boys and girls, listen again
This is for grown-looking girls who's only 10
The ones who watch videos and do what they see
As cute as can be, up in the club with fake ID
Careful, 'fore you meet a man with HIV
You can host the TV like Oprah Winfrey
Whatever you decide, be careful, some men be
Rapists, so act your age, don't pretend to be
Older than you are, give yourself time to grow
You thinking he can give you wealth, but so
Young boys, you can use a lot of help, you know
You thinkin life's all about smokin weed and ice
You don't wanna be my age and can't read and write
Begging different women for a place to sleep at night
Smart boys turn to men and do whatever they wish
If you believe you can achieve, then say it like this

[...]

[Verse 3]
Be, be, 'fore we came to this country
We were kings and queens, never porch monkeys
There was empires in Africa called Kush
Timbuktu, where every race came to get books
To learn from black teachers who taught Greeks and Romans
Asian Arabs and gave them gold when
Gold was converted to money it all changed
Money then became empowerment for Europeans
The Persian military invaded
They heard about the gold, the teachings and everything sacred
Africa was almost robbed naked
Slavery was money, so they began making slave ships
Egypt was the place that Alexander the Great went
He was so shocked at the mountains with black faces
Shot up they nose to impose what basically
Still goes on today, you see?
If the truth is told, the youth can grow
They learn to survive until they gain control
Nobody says you have to be gangstas, hoes
Read more learn more, change the globe
Ghetto children, do your thing
Hold your head up, little man, you're a king
Young Princess when you get your wedding ring
Your man is saying "She's my Queen"

posté le 13/09/2016 à 10h20 ( modifié le 13/09/2016 à 10h23 )

03/09/2016 - Dans le Texte - Voyage de classes

PS technique : Un vélo est un bien dit exlusif, car si quelqu'un l'utilise personne d'autre ne peux l'utiliser. Un bien non exclusif , est un bien "diffus" , dont on ne peu faire payer l'utilisation. On les appelles aussi bien publique ou bien commun.

Quand un bien non exclusif est rendu exclusif ( décodeur TV, payage d'autoroute, club de sport, Hors serie, ASI, sont tous des bien de club) , il devient un bien quasi publique ou appelé bien de club. En gros beaucoup de bien privatisé (en oubliant complètement les externalité négative, payé par la collectivité )

Je définis un bien "hyper exclusif" (ne cherchez pas sur wikipedia, c'est un néologisme, un ajout personnel à la nomenclature) , comme un bien "faux nez", car en réalité le bien acheté est le droit d'exclure .


Je préfère un club privé sur parrainage , à un étalage de fric version post moderne, grignotant l'espace publique, et qui, main dans la main avec les compagnies immobilières , font l'une des pire industrie de la planète à l'origine de mille catastrophes . Il sont eux même main dans la main avec l'industrie culturelle, qui en est l’équivalent immatériel. L'espace mental publique grignoté. Ronde de rongeur , corrodant tout peu à peu, discrètement. L'avidité distillé, la pulsion de mort concentré.



posté le 09/09/2016 à 13h16 ( modifié le 09/09/2016 à 14h10 )

03/09/2016 - Dans le Texte - Voyage de classes

Chere Judith,

dans le fond il n'y a pas de contrariété. Dans ce cas ci l'idée est d'inverser le sujet et l'objet de l’étude sociologique (les pauvres étudiant les riches,pour une fois, alors que les pauvres sont disséqués en permanence de toute part) , et votre invité a raison de tenir cet exercice, cela le rend encore plus gênant pour les institutions, car sans faille fasse à leur valeurs. Sinon on ne parlerait que de l'exotisme justement ( et le leur encore une fois , pas celui des riches). Pour que l'inversion soit frappante elle devait suivre tout les critères strictement, pour justement ne pas être qualifier d'original, d'exotique, de non orthodoxe ....

Pour le regard subjectif, la classe populaire a aussi des artistes (tout comme les riches) , et même les bourgeois transfuge ont un regard subjectif à partager .

Je suis pourtant d'accord avec votre réserve, et comme tout cadre est restrictif, le cadre sociologique ne peu parler de tout.

il est certain comme vous le dites, que la raison et la motivation pour laquelle on entre dans la magasin joue sur la rencontre et la relation avec le "staff".

Je m'explique par expérience personnelle: même en ne répondant pas aux codes ( en assumant ce qu'on est tout les jours et son portefeuille) , si je suis passionné par un créateur ou un artisan de luxe , il se peut aussi que je tombe sur des vendeurs pas snob, qui entre dans le jeux (j'aimais aller des fois chez Jitroix par exemple, et il m'est arrivé qu'on me fasse essayer la moitié du magasin et en bonus j'ai beaucoup appris sur le travail du cuir) .

Par contre, même en répondant aux codes, aller chez Costes c'est souvent accepter d'avoir un service snob et énervant, même pour les riches, qui en plus paye pour cela.
Le prix n'est plus du tout corrélé à la qualité, et sert seulement comme moyen d'exclusion (au sens économique du terme: un bien qu'on ne peut pas faire payer comme l’éclairage publique est dit non exclusif. la TV hertzienne , l’écologie, les externalité (cf welfare economics) par définition, en sont aussi. A contrario Un café à 20 euro est un bien qu'on pourrait qualifié de "hyper-exclusif")

Pour revenir au sujet: L'arrogance (attention à ne pas confondre avec l'irrévérence) est devenu dans tout les milieux une sorte de gage de crédibilité, et c'est donc une vertus d’être entourer d'arrogance . On paye 20 euro un café , pour être sur d'exclure les pauvres, d’être entre soit et l'arrogance est une image projetée des valeurs les animant.

posté le 09/09/2016 à 10h02 ( modifié le 09/09/2016 à 11h18 )

27/08/2016 - Dans Le Film - Daech et le cinéma

PS: Cher Papriko , clin d’œil du destin , au même endroit Hitchock dit son "dégoût" des montages trop rapides, des stock shot et des film "rattrapés" au montage ;)

Rien de vaut les clins d’œil du hasard

posté le 06/09/2016 à 12h40 ( modifié le 06/09/2016 à 12h46 )

27/08/2016 - Dans Le Film - Daech et le cinéma

Cher Papriko,

Gratuit ne veux pas dire non prévu et non storyboarder. Vous m'avez fait sortir mon Hitchcock/Truffaut , et justement sur North by northwest, il parle de son gout pour le gratuit , et la limite du gratuit . Il dit aussi que son contrat etait une complete director's cut , et qu'il s'en est donné à coeur joie. Tout le film est exactement ce qu'il voulait .

A propos de chicken , on pourrait y voire un autre clin d'oei: Cary Grant etait gay, et chicken veut dire en argot nana, gonzesse, donc en gros il dit je prefere les filles (ce qui est un mensonge ;) )

Quant à ce que dit Commoli, il ne parle clairement pas du baiser, mais De bai.... , acte sexuel

posté le 04/09/2016 à 18h19 ( modifié le 04/09/2016 à 18h54 )

27/08/2016 - Dans Le Film - Daech et le cinéma

Le code hays est par definition de l'autocensure et non une loi. Il influence tout le découpage des la conception du film (des le scénario) .
Quand on sait que hitchock story-boardait tout ses films precisement, et disait qu' une fois le découpage fini, la tournage etait une formalité ennuyeuse,on comprend que tout est prémédité, tout est pesé , et que le codes hays influence le decoupage .

Personnellement, je préfère les films qui suivait le code, que les films actuels. Le hors champ et l'implicite etaient de mise et rendait l’écriture cinematographique plus fine, même si comme le dit Commoli, l'usage des élipses etait plus difficile, surtout au debut du cinéma .

En tout cas oui , tatillon je trouve ... émission très interessante

posté le 03/09/2016 à 18h36

20/08/2016 - Diagonale Sonore - Musique et Allemagne nazie

Zyzek analysant l'oeuvre de Wagner, et la reliant à l'actualité : un must

https://www.youtube.com/watch?v=Xtfe4tfOoDM

posté le 03/09/2016 à 10h46 ( modifié le 03/09/2016 à 10h46 )

27/08/2016 - Dans Le Film - Daech et le cinéma

Quiconque a eu le privilège de réaliser un film est conscient que c’est comme vouloir écrire Guerre et Paix à bord d’une autotamponneuse dans un parc d’attraction. Mais lorsqu’enfin la tâche est bien accomplie, peu de choses dans la vie peuvent se comparer à ce que l’on ressent alors.
Citation de Stanley Kubrick
En savoir plus sur http://devenir-realisateur.com/paroles-de-cineastes/citations-de-realisateurs/#YD1aPw51uxRPMG8y.99


A lire absolument cet article du Guardian de 2011 :

"Ciudad Juarez is all our futures. This is the inevitable war of capitalism gone mad"

https://www.theguardian.com/commentisfree/2011/jun/20/war-capitalism-mexico-drug-cartels


ce qui mene directement à cette conference brilliante de Zyzek: on Ritual Violence, Fundamentalism, Ideology, Political Correctness, True Freedom

https://www.youtube.com/watch?v=ZjmytdDcbA4&feature=share

posté le 03/09/2016 à 10h11 ( modifié le 03/09/2016 à 10h40 )

27/08/2016 - Dans Le Film - Daech et le cinéma

E.A. Poe:

"Et alors apparut, comme pour ma chute finale et irrévocable, l’esprit de PERVERSITE. De cet esprit, la philosophie ne tient aucun compte. Cependant, aussi sûr que mon âme existe, je crois que la perversité est une des primitives impulsions du coeur humain, - une des indivisibles premières facultés ou sentiments qui donnent la direction au caractère de l’homme. Qui ne s’est surpris commettant une action sotte ou vile, par la seule raison qu’il savait devoir ne pas la commettre ? N’avons-nous pas une perpétuelle inclinaison, malgré l’excellence de notre jugement, à violer ce qui est la Loi, simplement parce que nous comprenons que c’est la Loi ?" p.37-38, Extrait du Chat Noir.


"Le Démon de la Perversité (Extrait)
Edgar Poe (Traduction de Charles Baudelaire)
Nous avons devant nous une tâche qu’il nous faut accomplir rapidement. Nous savons que tarder, c’est notre ruine. La plus importante crise de notre vie réclame avec la voix impérative d’une trompette l’action et l’énergie immédiates. Nous brûlons, nous sommes consumés de l’impatience de nous mettre à l’ouvrage ; l’avant-goût d’un glorieux résultat met toute nôtre âme en feu. Il faut, il faut que cette besogne soit attaquée aujourd’hui, - et cependant nous la renvoyons à demain, - et pourquoi ? Il n’y a pas d’explication, si ce n’est que nous sentons que cela est pervers ; - servons-nous du mot sans comprendre le principe. Demain arrive, et en même temps une plus impatiente anxiété de faire notre devoir ; mais avec ce surcroît d’anxiété arrive aussi un désir ardent, anonyme de différer encore, - désir positivement terrible, parce que sa nature est impénétrable. Plus le temps fuit, plus ce désir gagne de force. Il n’y a plus qu’une heure pour l’action, cette heure est à nous. Nous tremblons par la violence du conflit qui s’agite en nous, - de la bataille entre le positif et l’indéfini, entre la substance et l’ombre. Mais si la lutte est venue à ce point, c’est l’ombre qui l’emporte, nous nous débattons en vain. L’horloge sonne, et c’est le glas de notre bonheur. C’est en même temps pour l’ombre qui nous a si longtemps terrorisés le chant réveille-matin, la diane du coq victorieuse des fantômes. Elle s’envole, - elle disparaît, nous sommes libres. La vieille énergie revient. Nous travaillerons maintenant. Hélas ! il est trop tard.



https://books.google.be/books?id=B4ATAAAAQAAJ&printsec=frontcover&dq=edgar+poe+%2B+nouvelle+histoire+extraordinaire+%2B+pdf&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjQ-tDMuu7OAhUMCsAKHTabDukQ6AEILjAD#v=onepage&q&f=false

posté le 01/09/2016 à 17h20 ( modifié le 01/09/2016 à 20h01 )

16/07/2016 - Diagonale Sonore - Moondog

oui super émission, et au delà de la musique : une belle histoire humaine .
Merci à toute l’équipe pour toutes leurs emissions , hors serie est un media genial , dans une periode tellement pauvre en bon media: je suis un moteur sur un piston pour l'instant (piston en vacance en plus ;) )

vivement la rentrée ,

A+

posté le 04/08/2016 à 10h04

02/07/2016 - Aux Sources - La sociologie en roue libre

Le Fou divin” Kunga Legpa'i Zangpo
Au temple de Ramoche, il trouva des moines engagés dans une discussion métaphysique. Jugeant qu'il ne fallait pas laisser passer cette occasion de leur apprendre à rire, il demanda : « Que faites-vous, ô moines ?
— Nous purifions notre esprit des doutes et de ce qui en perturbe l'harmonie.
— Je connais moi-même un peu la métaphysique », répliqua-t-il.
Ayant dit, il les gratifia d'un énorme pet en plein dans les narines. « Qu'est-ce qui est premier, l'air ou l'odeur ? »
Les moines se mirent en colère et voulurent le chasser. « Nous n'apprécions pas ta forme d'humour ! »
Et ils l'injurièrent.
« Ne soyez pas si fiers, détendez-vous un peu ! Mes manières et les vôtres diffèrent, c'est tout. Les miennes sont pleines d'urbanité, les vôtres pleines d'orgueil et de convoitise ! Et maintenant, ajouta-t-il, veuillez, je vous prie, m'annoncer au Bodhisattva de l'Intelligence, Tsongkhapa.
— Qu'apportes-tu en offrande ?
— Je ne savais qu'il fallait faire une offrande. J'en apporterai une la prochaine fois, mais je dois le voir aujourd'hui.
— Il en apportera une la prochaine fois, raillèrent les moines. On n'avait jamais entendu cela !
— Si c'est absolument nécessaire, reprit Kunley, j'ai ici une belle paire de testicules léguée par mes parents. Cela fera-t-il l'affaire ? »
De nouveau, les moines se mirent en colère et, sans autre forme de procès, le mirent à la porte.
« Dès que j'aurai trouvé une offrande, se dit-il en reprenant le chemin de Lhassa, je reviendrai tourmenter ces moines. »

posté le 26/07/2016 à 13h46

23/07/2016 - Dans Le Film - La Règle du jeu, une enquête

https://www.youtube.com/watch?v=NgwcuYZKiiQ


Yoga de l'amour (L'union des opposées dans la fin de la dualité) :

Legende :

"-Ce qui est composé est-il issu de l’énergie immanente et transcendante ou ne ressort-il que de l’énergie immanente? Si ce qui est composé ne ressort que de l’énergie transcendante, la transcendance même n’aurait alors plus d’objet. La transcendance ne peut être différenciée en sons et en particules car sa nature indivise ne lui permet pas de se trouver dans le multiple.

Ô Seigneur, que ta grâce abolisse mes doutes!



-Parfait! Parfait! Tes questions, Ô Bien-aimée, forment la quintessence des Tantra. Je vais t’exposer un savoir secret. Tout ce qui est perçu comme une forme composée de la sphère de Bhaïrava doit être considéré comme une fantasmagorie, une illusion magique, une cité fantôme suspendue dans le ciel. Une telle description n’a comme objet que de pousser ceux qui sont en proie à l’illusion et aux activités mondaines à se tourner vers la contemplation.

[...]
L’extase mystique n’est pas soumise à la pensée dualisante, elle est totalement libérée des notions de lieu, d’espace et de temps. Cette vérité ne peut être touchée que par l’expérience. On ne peut l’atteindre que lorsqu’on se libère totalement de la dualité, de l’ego, et qu’on s’établit fermement dans la plénitude de la conscience du Soi."

Histoire :

“Le Fou divin” Kunga Legpa'i Zangpo
« Tu ne portes pas les vêtements d'un Lama, ni d'un moine, ni d'un sage, lui dit un vieil érudit, tu fais ce qui te convient et tu offres un mauvais exemple aux gens du commun. Tu devrais trouver une maison et t'y installer de manière durable au lieu de vagabonder sans but et sans utilité comme un chien. Tu critiques tous les religieux. Pourquoi fais-tu cela ?
— Si je devenais Lama, je serais l'esclave de mes disciples et je perdrais ma liberté d'agir. Si je me faisais ordonner moine, je devrais observer la discipline, mais qui peut ne jamais rompre ses vœux ? Si je devenais un sage, je devrais m'attacher à découvrir la nature de l'Esprit, comme si ce n'était pas l'évidence même ! Que je sois ou non un mauvais exemple ne dépend que de l'intelligence de celui que cet exemple inspire. En outre, si un homme est destiné à passer son temps en enfer, ce n'est pas d'imiter le Bouddha qui le sauvera. Et s'il est destiné à devenir Bouddha, les vêtements qu'il porte importent peu, car son action, quoi qu'il fasse, est naturellement et spontanément pure. Espérer un foyer, ou se concentrer sur un but purement matériel détourne de la Voie car cela renforce l'idée du moi et du mien. Aussi loin de vénérer les moines je vois que leur capacité d'attachement émotionnel est, dans cette mesure, supérieure à celle des laïcs. Quoique d'ordinaire, les raisons premières pour lesquelles on fonde un monastère, un lieu où les disciples pourront méditer, soient louables, dès qu'apparaît le besoin de protection commune qui crée la contestation au-dedans et la discorde au-dehors, ce qui était au début une communauté sainte, devient un repaire de brigands, car chacun y est rattrapé par ses motivations égoïstes. »

posté le 26/07/2016 à 13h03 ( modifié le 26/07/2016 à 14h54 )

25/06/2016 - Dans Le Film - L'image peut-elle tuer ?

" Je suis un asthmatique de l'âme. Je veux dire par là que l'époque me pose un problème respiratoire. C'est ce qui m'a conduit très tôt à chercher, dans le fatras de mes années 90, quelques espaces, deux ou trois idées... pour respirer. Je pense ne pas être le seul. Au contraire, je veux bien prendre les paris : ce JE suffocant est un NOUS ; le NOUS d'une génération qui a façonné sa conscience entre deux dates curieusement symétriques : 9/11 pour 9 novembre 1989. 11/9 pour 11 septembre 2001. La chute d'un mur et la chute des tours. Boum derrière. Badaboum devant. Deux fois 9, deux fois 11, et deux effondrements. [...]. Je rage chaque jour de l'impudeur avec laquelle les vieux s'étalent et se répandent. Qu'ils meurent, bon sang, et emportent avec eux leurs souvenirs, leur État, leur libération sexuelle, leurs révolutions ratées, leurs désillusions. L'histoire qu'ils écrivent, nous n'en voulons plus. La nôtre, la voilà ! "
Camille de Toledo , "Archimondain jolipunk"

PS: ça serait bien de mettre cette émission sur youtube gratuitement. Ca tape trop juste pour le garder pour soit.

posté le 13/07/2016 à 10h52 ( modifié le 13/07/2016 à 11h05 )

09/07/2016 - Aux Ressources - La face cachée du Comité invisible

L'angle mort à mes yeux d'économiste : le monde actuel (post moderne, libérale capitaliste, consumériste etc ) s'est construit sur un détournement de la science économique ( et comme l'explique la dernière emission de Maja , un détournement des sciences et du savoir en générale ) .

La "séquence" actuelle, est une faillite complète des institutions et des idées , en gros le charlatanisme et la bêtise au volant amène dans le mur (quelle découverte : notre société vole haut!!!) .

Si le capitalisme arrive a sa fin ce n'est pas a cause de la lutte et de la mobilisation, les gens pourraient rester chez eux ,cela ne changerait rien: ce qui va mettre fin au capitalisme s'est sa faillite (comme le communisme ), et non la revolution; c'est malheureux pour l'humain et pour notre société , mais c'est heureux que une fin arrive .

Bref attendons la Krachg boursier et la faillite des banques, de là on verra ce que font les peuples : si cette fois ci ils laissent passer un bail out , une deuxieme fois, et qu'il continue dans plus de liberalisme, nous irons vers une crise encore plus profonde et violente , la est la responsabilité collective .

On change pas le monde avec du blabla sociologique , et en montrant n'importe quelle corrélation : corrélation n'est pas causalité .

posté le 11/07/2016 à 10h36 ( modifié le 11/07/2016 à 10h52 )

02/07/2016 - Aux Sources - La sociologie en roue libre



J'ai un mystère connexe , sans doute fantasque , à proposer . Le nom jamais cité , bizarrement, alors qu'il est pompé dans tout les sens ; présent comme un fantome : Isaac Asimov .

posté le 07/07/2016 à 19h17

02/07/2016 - Aux Sources - La sociologie en roue libre

Bull eye, en plein dans le mille. extrapolable à l'infini . On peut changer le décors, mais c'est bien çà l'histoire qui se répète dans tout les milieux, toutes les sciences etc, post modernisme, babylon , on peut appeler ça comme on veux, et essayer de le maquiller comme on veut: c'est une sale bête qui nous bouffe .

https://www.youtube.com/watch?v=CkaTiO0Z_yc

posté le 07/07/2016 à 09h53 ( modifié le 07/07/2016 à 10h08 )

25/06/2016 - Dans Le Film - L'image peut-elle tuer ?

L'image mental , au coeur de tellement de chose , des cours de cinema etc , et puis un jour je vois que l'image mental est a l'esprit ce que l'air est au corps :


"La superstition est le grand ennemi de l'homme, mais la bigoterie est pire. Pourquoi un chrétien va-t-il à la messe ? Pourquoi la croix est sainte ? Pourquoi tourne-t-on son visage au ciel pour prier ? Pourquoi y a-t-il tant d'images dans les églises catholiques ? Pourquoi y a-t-il tant d'images dans les esprits des protestants quand ils prient ? Mes frères, nous ne pouvons pas plus penser à quelque chose sans une image mentale que nous ne pouvons vivre sans respirer. Par la loi de l'association, l'image matérielle appelle l'idée et vice versa. C'est pourquoi l'hindou utilise un symbole extérieur quand il adore. Il vous dire que cela aide à fixer l'esprit sur l'Etre qu'il est en train de prier. Il sait autant que vous que l'image n'est pas Dieu, que l'image n'est pas omniprésente. Mais après tout, que veut dire l'omniprésence à la plupart des gens ? C'est seulement un mot, un symbole. Est-ce que Dieu possède une limite ? Dans le cas où Il n'en possèderait pas, quand nous répétons ce mot « omniprésent », nous pensons à l'immensité du ciel ou de l'espace, c'est tout.
Comme nous arrivons à cela d'une façon ou d'une autre, par les lois de notre constitution mentale, nous devons associer nos idées de l'infinité à l'image du ciel bleu, ou à l'image de la mer, ainsi, nous connectons naturellement notre idée de la sainteté avec l'image d'une église, d'une mosquée ou d'une croix. Les hindous ont associé leur idée de sainteté, pureté, vérité, omniprésence, et autres idées du même type avec des images et des formes différentes. Mais avec cette différence que, pendant que certaines gens dévouent leur vie entière à une idole qui est une église et ne parviennent jamais à s'élever plus haut, parce que pour eux, la religion signifie l'assentiment intellectuel à certaines doctrines ainsi que faire le bien pour leurs congénères, la religion pour l'hindou est centrée sur la réalisation. L'homme doit devenir divin en réalisant le divin. Les idoles, les temples, les églises ou les livres ne sont que des supports, des aides dans cette enfance spirituelle : car encore et encore, il doit progresser.
Il ne doit pas s'arrêter en chemin. Les Ecritures disent : « Adoration externe ou adoration matérielle, sont le stade le plus bas ; combattre pour s'élever ou accomplir la prière mentale sont l'étape suivante ; mais le stade le plus haut est quand le Seigneur a été réalisé ». L'homme pénétré qui s'agenouille devant l'idole vous dira : « Personne ne peut L'exprimer, ni le soleil, ni la lune, ni les étoiles, ni les éclairs, ni ce que nous dénommons le feu : à travers Lui, ils brillent tous. » Mais il ne méprise l'idole de personne ou ne nomme l'adoration des idoles des autres péché. Il reconnaît en cette adoration une étape nécessaire de la vie. « L'enfant est fils de l'homme. » Serait-il juste pour un vieil homme de dire que l'enfance est un péché ou que la jeunesse est un péché ?
Si un homme peut réaliser sa nature divine avec l'aide d'une image, serait-il juste de nommer cela un péché ? Non plus qu'une fois passé outre cette étape, la nommerait-il rétrospectivement une erreur ? Pour l'hindou, l'homme ne voyage pas de l'erreur à la vérité, mais de la vérité à la vérité, d'une vérité plus basse à une vérité plus haute. Pour lui, toutes les religions, depuis le plus simple fétichisme au plus haut absolutisme, mettent en lumière les tentatives de l'âme humaine pour appréhender et réaliser l'Infini, chacune de ces tentatives étant déterminée par les conditions de sa naissance et de ses associations, et chacune d'elle marquant une étape dans la progression spirituelle. Chaque âme est un jeune aigle s'élevant de plus en plus haut, réunissant de plus en plus de force, jusqu'à que ce dernier atteigne le Soleil Glorieux."

"oui, l'hindou refuse de vous désigner en tant que pêcheurs. Vous êtes les Enfants de Dieu, ceux qui partagent le bonheur éternel, des êtres saints et parfaits. Vous, des divinités sur terre, des pêcheurs ! C'est un péché de nommer un homme comme cela ; c'est une diffamation contre la nature humaine. Venez, O lions, et débarrassez-vous de cette illusion que vous êtes des moutons ; vous êtes des âmes immortelles, des esprits libres, bénis et éternels ; vous êtes pas la matière, vous n'êtes pas les corps ; la matière est votre serviteur, vous n'êtes pas serviteur de la matière.
C'est ainsi que les Védas ne proclament pas une combinaison terrible de lois impitoyables, ni une prison sans fin de causes et d'effets, mais que, en tête de toutes ces lois, dans et au travers de chaque particule de matière et de force, se tient l'Un « par la commande duquel le vent souffle, le feu brûle, le nuage se transforme en pluie et la mort arpente la terre. »

Vivekananda 1893 : http://www.1001nuits.org/index.php?title=L%27hindouisme%2C_par_Swami_Vivekananda

posté le 26/06/2016 à 09h23 ( modifié le 26/06/2016 à 09h31 )

18/06/2016 - Dans le Texte - Ce cauchemar qui n'en finit pas

Ce week end sera le week end des cogitations dans la finance : premier constat la bourse anglaise a peu baissé , les bourses européennes ont subit un Krach.
Pire les grosses banques europeenne ont prit une déculotté historique ( en gros -20% !!!!!!), ont parle de faillites possibles.

traduction des chiffres en pensées: Le marché comprend bien que l'enjeu est la désintégration européenne , l'incapacité de l'europe a faire fasse à la prochaine crise financière (donc sortie de la grece et consort , sans doute chute de l'euro, et de l'UE telle qu'on la connait) .

Lundi on verra le fruit des réflexions : soit on se dit que finalement çà ne change pas grand chose(les britaniques ont toujours été un peu en dehors etc ) , et l'impact sera limité (pour l'instant) ;sans doute jusqu'à la fin de l’élection américaine (ce qui expliquerait le pseudo le statu quo de la finance à coût de stéroïde et amphétamine: avalanche de monnaie, loi et politique conte les couts du travail et des taxes etc) .

soit Lundi 27/06/2016 s'amorce le plus grand Krach de l'histoire .

Week end magnifiquement "Hitchockien" en perspective , Ha Alfred , tu ne nous quitte jamais :)





posté le 25/06/2016 à 11h17 ( modifié le 25/06/2016 à 11h24 )

18/06/2016 - Dans le Texte - Ce cauchemar qui n'en finit pas

Brexit !!!!!! hehehe six mois que j'attend l’étincelle qui va mettre le feu aux poudres de la finance, et après les attentats la bourse montait (cynisme et aveuglement des marchés)! , et finalement la voila , Boum : magnifique mini-Krach boursier today , guettons les faillites dans les prochaines semaines , et la réaction en chaine peut arriver. Ce qui résoudra de soit même la lutte social: faillite des banques, nationalisation, chute de l'euro etc

juste pour un peu rire de ASI ( désolé c'est mesquin, quoique, çà pourrait être juste, vu leurs égarements ) : voici ce que j'écrivais il y a un an sur leur forum :

La fin du capitalisme sauvage n'est pas la fin de la civilisation

Le plus drole dans tout cette crise , c'est que le capitalisme est en train de désactiver les peurs qu'elle a inventé , à force de pousser les peurs jusqu'à l’exécution, elle est en train d'apprendre que la fin du monde n'est pas derrière, au contraire :
Pour l'instant elle a déjà apprit à beaucoup beaucoup de monde à se passer de consommation (diète forcée, qui est finalement plus agréable que prévu) .
Maintenant le mensonge libéral va se révéler :
effectivement la grece quittera l'EURO, il y aura privatisation des banques, il y aura une baisse de consommation des produit importer, il y aura une baisse de possibilité de consommation d’énergie, et de pas mal de produit, mais par contre le pays va remonter la pente, par contre la production national va monter,il y aura crise et pourtant les besoins essentiel (santé, Education, sécurité, nourriture, logement) seront remplis , et pourtant la Grece aura survécu, voire mieux .


Quand on invente des peurs, dé-corrélées du réel, vouloir s'appuyer sur le réel pour les imposer, va être au bout du compte un sabordage du capitalisme dérégularisé , la fin de la privatisation à tout va, du culte des exportations, du culte de l’économie ouverte à tout prix même quand ça dessert les peuples , tout cela tombera en même temps que la Grece et l'Espagne se redresseront dans une forme d'autarcie, archaïque, défensive, mais drôlement efficace contre la clef de bras du capitalisme

PS : cette situation a déjà eu lieu en Angletterre juste avant Thatcher, les angais à leur habitude ont préféré s’éclairer à la lampe a huile, que de se soumettre aux les dictas du marché mondial, et il n'en sont pas mort



Modifié 3 fois. Dernière modification le 12:38 le 21/06/2015 par GauthierR.

http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?3,1452075,1452819#msg-1452819

Babylon is falling : https://www.youtube.com/watch?v=UFGjOc1xPGQ

posté le 24/06/2016 à 10h17 ( modifié le 24/06/2016 à 11h09 )

18/06/2016 - Dans le Texte - Ce cauchemar qui n'en finit pas

archibald : merci , extrait brillant!!!!


PS: j'ai l'impression qu'en conséquence: tout internationalisation, ne serait qu'une internationalisation de la pensée bourgeoise (enrobé comme un jolie dragé , ou suppositoire , who knows? ): tiens donc c'est ce que j'ai devant mes yeux: Marx serait il un dangereux voyant?


PS2: Le site officiel de Lordon a disparu, il y avais ses articles scientifiques ( le web s'appauvrit depuis 12 mois, c'est tres triste) . En general , Lordon parle le bon sens et s'appuie sur des theorie existante MAIS , il a ecrit une theorie monetaire, basé sur Spinoza (et sur le pouvoir symbolique de l'argent) , qui est un renversement theorique total , et génial ( c'est réellement un apport theorique completement nouveau, et renversant : un concept qui change les choses au point d' adapter la theorie existante ) .

Article retrouver sur la revue Mauss : http://www.journaldumauss.net/?Genese-de-l-Etat-et-genese-de-la


Extrait :

" le théoricien doit toujours aller au-delà des prix sans se laisser tromper par « l’illusion monétaire. » C’est ce que dit Schumpeter : « Non seulement on peut rejeter ce voile (monétaire) chaque fois que nous analysons les traits fondamentaux du processus économiques, mais il faut le faire, à l’instar d’un voile qui doit être ôté lorsqu ’on veut voir le visage qu ’il recouvre. C’est pourquoi les prix en monnaie doivent céder la place aux taux d’échange des marchandises entre elles qui sont vraiment la chose importante “derrière” les prix en monnaie » [5].

Or, pour nous, la logique est exactement inverse. Au lieu de voir dans la monnaie, un instrument conventionnel permettant l’expression indirecte d’une valeur qui lui préexisterait, il faut a contrario considérer que monnaie et valeur constituent une seule et même réalité. La valeur est tout entière du côté de la monnaie et d’elle seule. Elle n’existe que dans la monnaie. En conséquence, dans notre perspective, dire que les marchandises valent quelque chose équivaut à dire qu’elles permettent d’obtenir de la monnaie dans l’échange. Paraphrasant Marx [6], nous pouvons écrire : « Nous connaissons maintenant la substance de la valeur : c’est la monnaie. Nous connaissons maintenant la mesure de sa quantité : c’est la quantité de monnaie ». Il ne s’agit donc plus de voir dans le prix monétaire un voile conventionnel qui demanderait à être écarté pour accéder à cette grandeur cachée qu’est la valeur des marchandises. Dans notre approche, tout au contraire, le prix est la réalité première au sens où la marchandise vaut exactement son prix, c’est-à-dire la quantité de monnaie à laquelle elle donne accès dans l’échange marchand.

Dire ainsi qu’il n’est pas de valeur substantielle qui commanderait la formation des prix monétaires et dont ceux-ci n’auraient qu’à être l’exact reflet, c’est donc rompre avec l’une des plus anciennes habitudes de pensée de la discipline économique, habitude connue sous le nom de « théorie(s) de la valeur » (comprendre : de la valeur substantielle), mais aussi, par-là même, retrouver l’une des trois grandes « dévalorisations » [7] opérées par Spinoza, dont Deleuze montre qu’elles sont constitutives de sa rupture radicale avec la morale classique : dévalorisation de la conscience, des passions tristes… et des valeurs ! Cette conjonction inattendue d’une critique économique de la valeur et d’une critique philosophique de la morale est en réalité tout sauf fortuite, et il suffit pour s’en rendre compte de lire le scolie de (E, III, 9) [8], et surtout d’en apercevoir toute la généralité, c’est-à-dire la capacité à s’appliquer aussi bien aux formes matérielles qu’aux formes morales du « bien » : « Nous ne nous efforçons pas vers quelque objet, nous ne le voulons, ne le poursuivons ni ne le désirons pas parce qu ’il est un bien, mais au contraire nous ne jugeons qu ’il est un bien que parce que nous nous efforçons vers lui, parce que nous le voulons, le poursuivons et le désirons » (E, III, 9, scolie).

posté le 19/06/2016 à 13h42 ( modifié le 19/06/2016 à 14h24 )

18/06/2016 - Dans le Texte - Ce cauchemar qui n'en finit pas

Il y a beaucoup de faiblesse dans son raisonnement .De manière général vouloir étudier l’économie , demande tout de même un peu d’économie . De un les communs est un concept economique , qu'on appelle bien publique, et bien quasi public (aussi appelé bien de club) .

De deux , Sur le revenu universelle, il loupe completement que justement c'est la solution economique et la possibilité d’économie du gratuit, et d'economie du partage (collaborative ), ce qui rendra la croissance completement caduque .

Sur Nuit debout, il fait tellement de raccourcit : Podemos est arrivé en reaction à la sterilité des Indiniados .

Je pense que tout ça s'appuie sur une sorte de sacralisation de la tolerance, alors que la tolerance est en fait un comportement a minima: c'est avec la difference qu'on ne comprend pas qu'on est tolérant . Etre tolerant n'est pas aimer la différence, et aimer la difference ne veux pas dire defendre n'importe quelle pratique : l'excision est elle une coutume qu'on doit respecter ?? (question purement rethorique,bien sur que c'est une horreur absolu: mais je précise quand meme par les temps qui court, où la critique est vu comme un acte d’hérésie, en consequence on voit du racisme dans tout, sauf la ou il est ) .

Il y a une sorte de sacralisation de la discussion ad eternam, car le monde actuelle pense que l'humanité était débile avant eux, et sera géniale après eux . Or le progrès moral n'existe pas, il existe un progres dans les institutions qui défendent une certaine ethique ( le droit et la politique) , mais cette croyance dans un homme nouveau, tout gentil, simplement par castration , pur narcissisme et lâcheté, ne mènera pas loin .

Il est amusant que personne ne parle de l'argument chinois: la democratie a donné le nazisme. Et si on y repond pas, non seulement nos société restent en danger, mais en plus nous ne sommes pas crédible .

Comme disait Philippe Bilger chez Taddei, la molesse peut etre une dictature, et la molesse ca etouffe .

Cela devient urgent que quelqu'un de votre mouvement, ou de Hors serie, aille voire le double blackmail de Zizek , vous tournez en rond et ratez des evidences . Vous etes trop centrer sur vos theorie, et pas assez sur les misereux. En gros vous prenez la misere, comme opportunité pour exister , un peu comme les djihadistes volent le combat des palestiniens , sans en avoir rien à faire des palestiniens .

PS: quand j'ai suggéré sur FB à l'evenement Rendez vous festif: si vous voulez amener les banlieues , le quart monde , et la rue en général dans votre mouvement, il faudrait peut être invité des membres important de leur communauté ( artistes , éducateur, référent moraux , docteur, footballeur etc ) , ils m'ont demandé si j'avais des idées et des contacts . Vos banlieues et la rue sont tellement loin de vous , que vous n'avez même pas d'idée de ce qui en sort culturellement ( Yamakazi: parcours , Rap, Hip Hop, Danse, Cinema, sport urbain, acrobates ) . Je connais des artistes francais qui sont inconnu en france , et qui sont des references dans le monde . Triste constat de distance et non-interet . Ou est votre tolerance? : leur donner 5 minute de temps de paroles, alors qu'ils sont muselé depuis des décennies : Good luck les amis, bon blabla entre vous .


Un discussion entre lordon et joeystarr (ou un artiste plus happy si vous voulez: Hocus Pocus) serait assez jouissive, je pense qu'il y aurait beaucoup d'humour et de vie, et amènerait un peu de contraste dans cette soupe insipide .

Je vois sur la RTBF un ex footballeur , franco senegalais, de la goutte d'or: Khalilou Fadiga, et justement il parlait du rapport à l'argentn (quand on vient de la misere) en reaction à un discours tout gentil, sur les motivations d'une jeune joueur. Ce mec est parisien, ancien pilier de l'equipe National du Senegal (héro dans son pays) , et c'est un type tres impliqué, tres intelligent, et incroyablement spirituel.
(en gros tout sauf un idiot). Il aurait plus à vous dire que vous ne le pensez, le footballeux .

Pour faire court, il y a une sorte d'ignorance de son propre snobisme chez les intellos francais . Et je reve de Cyrano venant donnez une lecon d'esprit, par sa seul presence, aux precieuses ridicules. Le maniérisme est tout, et en meme temps ca peut etre un abime .

posté le 19/06/2016 à 08h18 ( modifié le 19/06/2016 à 09h56 )

11/06/2016 - Aux Ressources - La domination policière

Bernard : c'est une de mes preferée de Lordon (en plus très courte) , et Lordon répond à l'anarchisme ( ce qu'est l'invité , il le dit clairement: il pense la police inutile dans une société réussi. La réponse de Lordon est cinglante).

Ma conférence préféré reste celle de zyzek (la seul en francais malheureusement pour les non anglophiles) , je l'ai deja mise , mais si vous ne l'avez pas vu , elle vaut le détour : il couvre à peu près tout , brillant et amusant , même si rentrer dans la pensée de zyzek peut-etre des fois un peu ardu , cela vaut la peine de faire l'effort :

De l'ignorance du poulet, ou : qui croit en quoi aujourd'hui ?:

https://www.centrepompidou.fr/cpv/resource/ci8ReA/rrg9R5M



Sur ce sujet ci , il faut aller voire ce qu'il dit sur le "double blackmail" , mais il n'y a rien en francais . Sorry

posté le 15/06/2016 à 21h25

11/06/2016 - Aux Ressources - La domination policière

En belgique, notre colonie était le Congo belge (propriété privé du roi) , sans doute l'un des endroits où les colons se sont comporté le plus effroyablement de l'histoire des Colonies modernes.
Aucune colonie au Maghreb pour la Belgique, et pourtant je n'entend pas les Congolais ni le quartier Matonguais : principalement Congolais, Rwandais, Burundais (qui vivent dans une grande pauvreté, avec pas mal d'anciens enfants soldats, des survivant ayant vécu le génocide et les guerres , et où la violence urbaine grandit ) .

Shariah for Belgium , les attentats etc , n'ont pas été fait par des anciens colonisés belges, non, plutôt par des mecs bien confortables, musulman, dont certain de famille cultivant l'antisémitismes depuis le plus jeune age . La haine de l'occidental , ou du juif, est un racisme. Je vois du racisme de partout, pas d'une seul direction.

La France doit sortir la tete de son nombril , et peut être que les idées deviendraient un peu plus fertile, car la vous tournez en rond en vous montrant du doigt, et en sortant des théories de plus en plus alambiqué .


PS : Le debat francais a fait beaucoup de mal à la belgique francophone, surtout l'affaire Dieudonné, la censure est souvent la meilleur manière de crisper et de donner un kick à une idée (débile) . Le MR (droite libérale belge) qui s'est allié avec Sarkozy et L'UMP , a amené tout le discours ici ( maintenant il ont trahis tout les francophones pour s'allier à la NVA , parti nationaliste flamand raciste, le tout en échange d'une place de premier ministre pour un jeune arriviste de 38 ans !!!! fils de l'ancien boss du parti: ca vous rappelle pas quelqu'un ????

J'ai vu la rue bruxelloise devenir de plus en plus antisemite/complotiste en peu d'années, aidé par les positions debiles du CRIF et de la LICRA . Nous regardons plus de media francais que belge , et vos bêtises (celle de de Gaulle: cité HLM en dehors des Villes, parquant les pauvres : quelle honte!!!!!) debordent partout . Prenez vos responsabilité .

posté le 12/06/2016 à 09h53 ( modifié le 12/06/2016 à 10h13 )

11/06/2016 - Aux Ressources - La domination policière

Il y a quelque chose de très stérile à vouloir historicisé des émotions humaines intrinsèques, ca donne un constat absurde du genre l'eau mouille parcequ'il pleut (ce que dit en gros votre émission) .

reponse de Lordon au discours anarchiste :

https://www.youtube.com/watch?v=MKWfCdZ8zLI

Quant à la colonisation c'est un truc où tout dominant s'avilie , il y a de la littérature la dessus (je ne suis pas spécialiste ) , et ca date de la nuit des temps . Cette obsession française de vouloir tout intellectualiser, d' historiciser,et vouloir que le savoir remplace le bon sens, est stérile et devient ennuyeux vu de l’extérieur . En gros on voit des gens afficher leur blessures, et afficher leur savoir, une sorte de foire au narcisse un peu pathétique . Des narcisses qui sont toujours défenseur du faible : le djhadiste protege le syriens et le palestinien, le transhumanisme protège les handicapés et la médecine, l'antispéciste protège les petit animaux, le FN protège le pauvre francais opprimé: tous ont leur alibi pour décharger leur propre agressivité, leur propre douleur, mais de manière désintéressé bien sur, pour protéger les pauvres opprimés .


Je ne vois jamais une auto critique des jeunes (et moins jeunes) des banlieux (en gros ce qu'on appelait : la rue) ,de regarder par exemple le parallèle avec la culture noire et la révolution noire aux USA; qui a amené la culture moderne mondial, où la violence est critiqué par les artistes. En france aucune auto-critique de ce culte (et culture) du caid (culte ultra narcissique) , du rap violent et plutôt binaire comparé à un rap americain très éclairé et riche,en gros la critique d'une ré-interpretation de la culture noire américaine mais sans aucune connaissance de celle ci , uniquement à travers les cliché de l'industrie culturelle americaines (ce que critique justement le Hip Hop americain : underground rap) .

La colonisation et l'algerie francaise ne vont pas vous donner les solutions pour le future, et l'idée de la société bisounours sans police , sincerement qui y croit??

Quant à la democratie et la voix (voie) du peuple, elle a donné le nazisme: le droit de vote n'est pas la garantie de la protection des minorités . Des groupes se forment et s'affrontent = histoire (triste) de l'humanité . Personne n'est plus coupable ou innocent dans son histoire ou ses gènes: on est coupable par nos acte present, et la encore je ne vois personne plus sage que l'autre en France .



Ce garcon a des cotés sympatiques, mais son discours m’assomme , la vie est trop courte, trop de chose à decouvrir : j’arrête ... dommage

Hocus pocus:

https://www.youtube.com/watch?v=QeMNeD9cJiE

PS: j'aimerais savoir ce qu'un mec comme JoeyStarr (un artiste de la rue ) pense , y compris du rôle du rap, plutot qu'un sociologue .

posté le 11/06/2016 à 17h27 ( modifié le 11/06/2016 à 19h05 )

30/08/2014 - Aux Sources - La Condition humoristique

Humour transgressif vs humour tendre : Familly guy vs simpsons

https://www.youtube.com/watch?v=PYzODSegjW8

posté le 08/06/2016 à 12h22 ( modifié le 08/06/2016 à 12h52 )

04/06/2016 - Aux Sources - Le maniement des hommes

Vivekananda ; "Raja Yoga" 1895 New York :

"La raison humaine ne peut se mouvoir que
dans un petit cercle ; elle ne peut pas en sortir. Toute
tentative d’évasion est vaine, et pourtant c’est en dehors
de ce cercle de la raison que se trouve tout ce qui est le
plus cher à l’humanité. Tous ces problèmes de l’existence
d’une âme immortelle, de l’existence de Dieu, de l’existence
d‘une intelligence suprême qui guide cet univers,
sont au-delà du domaine de la raison. La raison ne pourra
jamais les résoudre. Que dit-elle? Elle dit : Je suis agnostique,
je ne puis dire ni oui ni non. Et pourtant ces
questions offrent pour nous une immense importance.
Si i’on n’y fait aucune réponse convenable, la vie humaine n’a pas de raison d’être. Toutes nos théories éthiques,
toutes nos conceptions morales, tout ce que la
nature humaine renferme de bon et de grand a été mo-
delé sur des réponses qui nous sont venues d’au-delà du
cercle. Il est donc très important que nous ayons des
réponses à ces questions. Si la vie n’est qu’on jeu de
courte durée, si l’univers n’est qu’un groupement fortuit
d‘atomes, alors pourquoi agirions-nous bien envers notre
prochain? Pourquoi la pitié, la justice, la compassion?
Le mieux dans ce monde serait de battre le fer pendant
qu’il est chaud, chacun pour soi. Si l’espoir n’est qu’un
vain mot, pourquioi aimerais-je mon frère au lieu de lui
couper la gorge ? S’il n’y a rien au-delà, s’il n’y a pas de
liberté, s’il n’y a que des lois sévéres et mortes, je devrais
tout simplement chercher ici-bas le bonheur pour moi même.
De nos jours on trouve des gens qui prétendent
prendre des raisons d’ordre utilitaire comme fondement
de la moralité. Mais quelle est la base de la moralité?
Procurer le plus grand bonheur au plus grand nombre.
Pourquoi m’y appliquerais-je 7 Pourquoi ne causerais-je
pas le plus grand malheur au plus grand nombre si cela
me convient? Que répondront les utilitaristes? Comment
savez-vous ce qui est bien ou ce qui est mal? Je suis
poussé par ma soif de bonheur, je la satisfais car telle
est ma nature, je ne connais rien d’autre. J’ai ces désirs
et il faut que je les assouvisse ; pourquoi vous en plaindriez-vous?
D’où viennent toutes ces vérités sur la vie
humaine, la moralité, l’âme immortelle, Dieu, l’amour,
la sympathie, la bonté et, par-dessus tout, l’altruisme?
Toute l’éthique, toute l’activité humaine, toute la pensée
humaine reposent sur cette idée unique d’altruisme ;
toute la notion de la vie humaine peut être résumée
en un seul mot : altruisme. Pourquoi serions-nous altruistes?
Oh trouverai-je la nécessité, la force, le pouvoir
d’être altruiste ? Vous prétendez être rationaliste, utilitaire,
mais si vous ne me montrez pas une raison à cette
utilité, je dis que vous êtes irrationnel, Montrez-moi
pourquoi je ne dois pas être égoïste Demander à quelqu’un
de ne pas être égoïste peut être fort poétique, mais
la poésie n’est pas la raison. Donnez-moi une raison
Pourquoi dois-je être altruiste, pourquoi dois-je être bon?
Le fait que c’est l’avis de M. Untel ou de Mme Unetelle
n’a pas beaucoup de poids. A quoi me sert-il d’être altruiste?
Si par intérêt on entend la plus grande quantité
de bonheur, mon intérêt c’est d’être égoiste. Quelle est
la réponse? L’utilitaire ne pourra jamais la fournir. La
réponse est que notre monde n’est qu’une goutte d’eau
dans un océan infini, un maillon dans une chaîne infinie.
Oh cette idée d‘altruisme a-telle été trouvée par ceux
qui l’ont prêchée et enseignée à l’humanité? Nous savons
que cette notion n’est pas instinctive ; les animaux, qui
ont de l’instinct, ne la connaissent pas. Ce n’est pas non
plus de la raison, car la raison ignore tout de ces idées.
Alors, d'os sontelles venues?
En étudiant l’histoire, nous voyons que tous les grands
instructeurs religieux que le monde ait jamais connus
ont eu ceci en commun : tous prétendent avoir reçu leurs
vérités de l’au-delà, bien que beaucoup d’entre eux
n’aient pas su d’où elles venaient. L’un, par exemple,
nous dit qu’un ange ayant forme humaine, avec des ailes,
est descendu vers lui et lui a dit : Écoute, humain, voici
le message! Un autre dit qu’un deva, un être lumineux,
lui est apparu. Un troisième dit avoir rêvé que son ancetre
est revenu faire certaines révélations ; il n’en sait
pas davantage. Mais il y a ceci de commun entre eux,
que tous prétendent avoir reçu cette connaissance de
l’au-delà et non par leur faculté de raisonnement. Qu’enseigne
la science du Yoga? Qu’ils avaient raison de pré-
tendre que toute cette connaissance leur est venue d’audela
du raisonnement, mais qu’en réalité elle est venue
d’au-dedans d’eux-mêmes.
Le yogin enseigne que l’esprit lui-même est susceptible
d’un état d‘existence supérieure, au-delà de la raison, un
état supraconscient et que, lorsque l’esprit parvient à
cet état supérieur, l’homme acquiert cette connaissance
qui est audela du raisonnement"

posté le 05/06/2016 à 23h57

04/06/2016 - Aux Sources - Le maniement des hommes

Masta Ace , every other day , album: "disposable arts" 2001 JCOR Records

https://www.youtube.com/watch?v=QLWJ5ZnKNY4&feature=share

If you want to be a winner
The streets stay cold
Everybody turn sinner
[...]
Every other day we see the sign of the time
"No mutherfucker you not gonna take mines"
Every other day we see the fake ass lies
Run it all day, red eyes on the prize

[...]
We'r in the same mission: trying to get out of his position
Listen, it doesn’t matter if you’re Muslim or Christian
Everybody need a little food in the kitchen
Hindus and Jews, they all feel the tension
And any other race or religion I didn’t mention
You hit the streets try to make a little cheddar
Hoping that the cheddar’ll make your life a little better
[...]
See, what you’re facing is a wild situation
The hardest thing to do is try to be a little patient
Life is like a track and everybody's racing
You about to get caught by the same shit you chasin’


I hope one day it might be a little clearer
You want to find the trouble take a look in the mirror
[...]
So recognize we live in a new [...] era
Money, cash, hoes – the Guantanamera
Ain’t nothing changed!
Everyone still want the Benz and the Range
Everybody still want the gems and the chains
[...]

Bonus track (cadeau pour maja) : walk in the park , the sound providers
https://www.youtube.com/watch?v=sLfwOKc0vts

posté le 05/06/2016 à 10h17 ( modifié le 05/06/2016 à 12h01 )

30/01/2016 - Diagonale Sonore - Marx aurait-il aimé le jazz ?

PS: je n'ai pas encore exploré votre émission, mais un truc me chagrine déjà: des invités et des thèmes regardant plutôt vers le passé et analysant nos gout connus.

Le travail du journalisme, n'est il pas aussi de tâter le pouls , d’être au contact charnel avec ce qui se passe ( cf Benasayag) , d’être intime avec un milieu ?

Il existe mille artistes actuels ,de courants alternatifs ou non, inspirés du blues ou du jazz, tant dans la musique que dans l'esprit, ,par exemple des gens qui font maintenant les musiques de film après avoir fait danser les foules (David Holmes, Bonobo, fat jon, Massive Attack, Roni Size, lee perry etc ), tout comme dans les années folles .

Je vous invite à faire ce que ASI et Hors serie font souvent : faire découvrir des artistes et intellectuels qui parlent de ce qui arrive en ce moment .Il en va aussi de la crédibilité du journalisme : passé à coté des pyramides sans les voire, n'est pas un signe d’éveil.

Et puis c'est aussi la beauté du jazz du peu que j'en connais : d’être comme la vie, impossible à arrêter , repoussant partout comme la mauvaise herbe de Georges , dans une joyeuse liberté .

posté le 31/05/2016 à 10h44 ( modifié le 31/05/2016 à 11h08 )

21/05/2016 - Aux Ressources - La trajectoire des révolutions

Benasayag (pour ceux resté sur leur faim) et lordon sur le travail et l'emancipation .

https://www.youtube.com/watch?v=u7k7bzsU__Q

ce qui fait le lien avec ceci :

"La puissance d'attention, lorsqu'elle est convenablement
guidée et dirigée vers le monde intérieur, peut analyser
l’esprit et jeter de la lumiere sur les faits. Les pouvoirs
de l’esprit sont comme des rayons lumineux diffus;
1orsqu'on les concentre, ils éclairent. C’est notre seul
moyen d’acquérir la connaissance. Chacun l‘utilise,
tant dans le monde extérieur que dans le monde inté-
rieur, mais le psychologue doit observer ce dernier avec
la même mininutie que met I‘homme de science à étudier
le monde extérieur ; et pour cela il faut un grand entraî-
nement. Depuis notre enfance on ne nous apprend à
regarder que les choses extérieures et jamais les choses
intérieures ; c’est pourquoi la plupart d’entre nous ont
perdu la faculté d’observer le mécanisme intérieur. Tourner
l’esprit, pour ainsi dire, vers l’intérieur, l’empêcher
de se diriger vers l’extérieur, concentrer ensuite tout son
pouvoir et le projeter sur l’esprit lui-même pour qu’il
apprenne à connaître sa propre nature, est un travail
tres ardu. C’est pourtant le seul et unique moyen de
trouver une voie scientifique d’approche à cette étude.
A quoi servira cette connaissance? En premier lieu la
connaissance est elle-même sa plus haute récompense, et
en second lieu elle a aussi son utilité. Elle fera disparaître
toutes nos souffrances. Lorsque par l’analyse de son
propre esprit l’homme se trouvera, pour ainsi dire, face à
face avec quelque chose d’indestructible, quelque chose
qui, de par sa propre nature, est éternellement pur et
parfait, il ne sera plus malheureux, il ne souffrira plus.
Toute souffrance émane de la peur, du désir inassouvi.
[...]
I1 est facile de concentrer l’esprit sur des objets exté-
rieurs, car l’esprit se dirige tout naturellement vers le
dehors. I1 n’en est pas de même en religion, en psychologie,
en métaphysique, ou le sujet et l’objet ne font
qu‘un. L’objet est intérieur, l’esprit lui-même est l’objet,
et c’est lui qu’il faut étudier - c’est l’esprit qui étudie
l’esprit. Nous savons qu’il existe un pouvoir de l’esprit
appelé réflexion.
[...]
Tout son enseignement
tend à nous démontrer comment concentrer notre esprit,
puis comment pénétrer dans les replis les plus secrets
de notre propre esprit, comment gbnéraliser ce que nous
y trouvons et en tirer nos propres conclusions. I1 ne se
préoccupe donc pas de savoir à quelle religion l'on appartient,
si l'on est théiste ou atliée, chrétien, juif ou bouddhiste.
Nous sommes tous des hommes et cela suffit.
Tout être humain a le droit et la faculté de chercher la
religion ; il a le droit de demander pourquoi et de trouver
lui-même la réponse s'il veut bien s'en doniier la peine.
Nous voyons ainsi que, pour l'étude du Râja-Yoga, il
n'est besoin ni de foi ni de croyance. Ne croyez à rien que
vous n'ayez découvert par vous-même ; voilà ce que nous
enseigne le Râja-Yoga. La vérité n'a pas besoin d'être
étayée par un échafaudage. Direz-vous que les faits
dont nous avons connaissance à l'état de veille doivent
être prouvés par des rêves ou de l'imagination? Certainement
pas. L'étude du Râja-Yoga demande beaucoup
de temps et une pratique continue. Cette pratique est
physique pour une part, mais elle est surtout mentale.
Nous verrons plus tard les rapports extrêmement étroits
qui existent entre l'âme et le corps. Si nous croyons que
l'esprit est tout simplement une fraction relativement
subtile du corps et qu'il agit sur le corps, on peut en
conclure que le corps doit réagir sur l'esprit. Si le corps
est malade, l'esprit doit être malade aussi. Si le corps
est sain, l'esprit reste sain et fort. Lorsqu'on est en colère,
l'esprit se trouble ; de même lorsque l'esprit est troublé,
le corps se trouble également. Chez la plupart des hommes,
i'esprit dépend du corps dans une large mesure, car
il est fort peu développé. La grande majorité de l'humanité
n'a guére progressé au-delà de l'animal. Et même
dans beaucoup de cas, son pouvoir de se maîtriser n'est
giiére plus grand que celui des animaux inférieurs. Nous
avons fort peude pouvoir sur notre esprit. Par consé-
quent, pour acquérir ce pouvoir, pour obtenir cette maî-
trise de notre corps et de notre esprit, il nous faut recourir
à certains adjuvants physiques. Quand le corps est
suffisamment niai trisé, nous pouvons entreprendre d'agir
sur i’esprit. Ce faisant, nous pourrons nous assurer la
maîtrise de l’esprit, le faire travailler comme nous le
voudrons et le contraindre à concentrer ses forces comme
nous le désirerons (1).
Pour le râja-yogin, le monde extérieur n’est que l’aspect
grossier du monde intérieur ou subtil. Le plus subtil
est toujours la cause, IC plus grossier est l’effet. Ainsi le
monde extérieur est l’effet, le monde intérieur est la
cause. De même, les forces extérieures ne sont que les
éléments plus grossiers et les forces intérieures en sont
la contrepartie plus subtile. Celui qui découvrira et
apprendra comment manipuler les forces in térieures
acquerra la maîtrise de tout l’univers. Le yogin ne se
propose rien moins que de maîtriser tout l’univers, de
dominer toute la nature. Il veut arriver au point où ce
que nous appelons les lois de la nature seront sur lui sans
influence, oû il pourra toutes les outrepasser. I1 sera
maître de toute la nature, intérieure et extérieure. Pour
la race humaine, la signification du progrés et de la
civilisation est tout simplement de maîtriser cette nature.
Pour y parvenir, les différentes races ont recours à des
procédés différents. De même que dans une société donnée certains individus veulent maîtriser la nature exté-
rieure et d’autres la nature intérieure, de même parmi
les races, il en est qui veulent dominer la nature exté-
rieure et d’autres la nature intérieure. D’aucuns disent
qu’en dominant cette dernière, nous nous rendons maître
de tout ; d’autres, que pour arriver à cette maîtrise, il
faut dominer la nature extkieure. Poussées à l’extrême,
les deux théories sont exactes, car la nature ne connaît
pas cette division en extérieur et intérieur. C’est là
uhe délimitation factice qui n’a jamais existé. Les partisans
de l’introversion et ceux de l’extraversion sont
destinés à se retrouver en un même point, lorsque
les uns et les autres connaîtront tout ce qu’ils peuvent
apprendre. De même que le physicien, lorsqu’il pousse
sa discipline jusqu’à ses extrêmes limites, la voit se
fondre en la métaphysique, de même le métaphysicien
s’apercevra qu’entre ce qu’on appelle matière et ce
qu’on appelle esprit il n’existe qu’une distinction apparente,
et que la réalité est Une.
Le but et l’objet de toute science est de trouver l’unité,
1’Un dont est fait le multiple, l’Un qui existe comme
plusieurs. Le Râja-Yoga veut partir du monde intérieur,
étudier la nature intérieure et, par là, maîtriser l‘ensemble,
tant interieur qu’extérieur. La tentative n’est
pas nouvelle. C’est l’Inde qui est son pays de prédilection,
mais on la rencontre aussi chez d’autres peuples. En
Occident, on l’a considérée comme de l’occultisme, et
ceux qui voulaient s’y adonner ont été tués ou brûlés
comme sorciers. Dans l’Inde, pour diverses raisons, cette
science est devenue l’apanage de gens qui en ont sup
primé les neuf dixièmes et qui ont voulu faire du résidu
un grand secret. Dans les temps modernes en Occident,
il a surgi beaucoup de soi-disant maîtres, pires encore
que ceux de l’Inde - car ces derniers savaient quelque
chose, tandis que les nouveaux venus ignorent tout.
Tout ce que ces systèmes de yoga peuvent avoir de secret
et de mystérieux doit être immédiatement repoussé.
Le meilleur guide dans la vie est l’énergie. Dans la religion,
comme en tout autre matière, rejetez tout cequi
vous affaiblit, ne le laissez pas vous approcher."

Vivekananda (raja yoga)


posté le 28/05/2016 à 10h10 ( modifié le 28/05/2016 à 10h13 )

21/11/2015 - Aux Ressources - La réaction philosémite

Larry David accusé d'etre juif antisemite :


https://www.youtube.com/watch?v=_nS66IvbvcI


https://www.youtube.com/watch?v=Anel6bvrbWA

posté le 27/05/2016 à 22h08 ( modifié le 27/05/2016 à 22h12 )

21/05/2016 - Aux Ressources - La trajectoire des révolutions

https://www.youtube.com/watch?v=Xb7fQhz21OU

I dont' know no hero
They can tell the story
The can get the glory
And then they kiss you and tell you that they're satisfied

Oh oh save me a hero
Oh save me , oh crazy


Par definition les vrais heroes ne sont pas sur le podium pour raconter l'histoire ou prendre la gloire , pour une raison ou une autre il reste dans l'ombre( mort, muselage, ou simplement pas l'envie) , et pourtant on espère tous qu'ils existent sans en avoir jamais vu. sommes nous fou? .



posté le 24/05/2016 à 21h34 ( modifié le 24/05/2016 à 23h02 )

14/05/2016 - Dans le Texte - De la violence politique

Il y a un point sur lequel je n'ai jamais été d'accord avec Lordon, deja lors de la première interview de Judith.

Lordon croit ( apparemment comme Bourdieu, car il revient avec cela dans une autre interview) : la vérité n'a pas de force intrinsèque, ou une idée vrai n'a pas de force intrinsèque .

Depuis mon enfance, je me suis fait l'observation inverse (les progressistes sont minoritaires et oppressés de toute époque, et pourtant leurs idées s'imposent avec le temps) , et le yoga nous explique pourquoi : je vous invite à le découvrir vous même.

De même Lordon (et Benasayag) , arrive finalement toujours à deux point: le corps ne veux pas du capitalisme , et Spinoza.

Hors ils refusent de faire le pas d'après (qui se relie à la force intrinsèque des idées) , et ils préfèrent se cacher derrière spinoza ( le troisième savoir et la rencontre avec l'esprit de la nature ou Dieu) .

En gros la somatisation est le théorème de Fermat de la psychanalyse, la chose dont la demonstration leur parrait fortuite , alors qu'elle est la clef et en plus magnifique .

Ce que je vois des nuits deboutistes, c'est qu'ils s'agitent, et que finalement ils se fatiguent.

Tout ces militants ( Caron l'idiot du village inclus) me paraissent presque malade: physiquement et mentalement les gens ne sont pas bien .

Spinoza devient très simple quand on pratique le yoga, il est sans doute largement depassé par la puissance conceptuelle des yogas .

Changeons le monde, pratiquons tous le yoga !!!

PS: le point positif : l’âme et l'esprit ne veulent pas du capitalisme, déstresser vous, le combat est déjà gagné .

posté le 21/05/2016 à 11h35 ( modifié le 21/05/2016 à 11h39 )

09/04/2016 - Dans le Texte - Vers l'amour révolutionnaire


https://www.youtube.com/watch?v=YL3jDSP9-Kw

posté le 20/05/2016 à 21h03

14/05/2016 - Dans le Texte - De la violence politique

https://www.youtube.com/watch?v=SFg71XuhkcY&feature=share


https://www.youtube.com/watch?v=fDSAKfzPvaA&feature=share

posté le 20/05/2016 à 20h45 ( modifié le 20/05/2016 à 20h54 )

14/05/2016 - Dans le Texte - De la violence politique

pour les anglophone,

zyzek sur ce sujet, comme d'habitude genial:

https://www.youtube.com/watch?v=uVdYX8XBXsM

et sur les migrants , zyzek en debat sur BBC radio :

https://www.youtube.com/watch?v=hkcSpuhAPU0

et conference sur le sujet :

https://www.youtube.com/watch?v=b34kTAp4eY8



posté le 16/05/2016 à 19h06 ( modifié le 16/05/2016 à 19h12 )

16/04/2016 - Aux Ressources - Musées, mensonges et mécénat



PS: http://www.kmska.be/export/sites/kmska/content/Documents/Tentoonstellingen/RikWouters_bezoekersgids_FR.pdf

Une commune de bruxelles essaie difficilement de faire quelque chose cette année:


http://www.watermael-boitsfort.be/fr/dernieresnouvelles/annee-rik-wouters

posté le 22/04/2016 à 09h58 ( modifié le 22/04/2016 à 09h59 )

16/04/2016 - Aux Ressources - Musées, mensonges et mécénat



Petit truc de traduction, quand vous voyez dans une expo d'art contemporain "collection de l'artiste" cela veux dire oeuvre à vendre ( La Murakami à versaille: plus de la moitié des oeuvres exposées).

Quand j'ai demandé un jour en belgique (mon pays), à quelqu'un de haut placé dans la gestion des musées et expositions du gouvernement, si une seule personne avait une expertise en art ou gestion culturelle, dans le ministère de la culture et la gestion des musées , on m'a répondu personne !!!!!

Quand j'ai demandé si ils allaient faire une expo de Rik Wouters ( Artiste Fauve génial , mort dans la trentaine , monument de l'art belge) , elle m'a dit , j'aimerais bien , mais c'est jugé pas assez connu (pas assez bankable en gros ) .

J'ai tellement d'histoire de fou et d'escroc dans l'art à raconté, que je pensais plutôt en écrire une comédie .

En tout cas rien ne m’étonne dans ce que j'ai entendu , et je suis content que des gens se batte. Mr Hasquenoph Merci .

posté le 21/04/2016 à 09h17

09/04/2016 - Dans le Texte - Vers l'amour révolutionnaire

Plusieurs Poings :


J'ai bondit , et puis je me suis rassit; plusieurs fois : plusieurs points de désaccords, mais tellement de points d'accord.

Et puis l'intelligence, d'où qu'elle vienne est toujours de l'intelligence,tout comme l'amour , et ici les deux sont indéniables .



Ne jamais se tromper de camp, même quand les choses sont flou.
Citons la publicité , pour une fois pertinente* :

je suis de la couleur de ceux qu'on persécute .

*citant Lamartine, ceci expliquant cela

posté le 12/04/2016 à 10h51 ( modifié le 12/04/2016 à 11h03 )

09/04/2016 - Dans le Texte - Vers l'amour révolutionnaire

Blague juive :

Un poulet se prend pour une graine et a peur de se faire manger par les autres poulets . Il suit une cure dans un asile, et enfin guerit , son psy lui dit vous pouvez sortir .
A peine sorti, le poulet revient en courant, en panique .

Mais que se passe-t-il lui dit le psy, vous savez bien que vous etes un poulet et non une graine .

le poulet repond : " Oui , moi je le sais bien que je ne suis pas une graine, mais les autres poulets le savent ils ?"


Zizek (Slavoj) : De l'ignorance du poulet, ou : Qui croit en quoi aujourd'hui ?
https://www.centrepompidou.fr/cpv/resource/ci8ReA/r6bGg9q#undefined

posté le 11/04/2016 à 10h35 ( modifié le 11/04/2016 à 10h37 )

02/04/2016 - Aux Sources - Médiocratie

Voici la conference que je prefere de Zyzek, pour ceux qui ne la connaisse pas , je la conseil vivement (meme si elle n'est pas facile , et demande de la concentration) :


Zizek (Slavoj) : De l'ignorance du poulet, ou : Qui croit en quoi aujourd'hui ?


https://www.centrepompidou.fr/cpv/resource/ci8ReA/r6bGg9q#undefined

posté le 11/04/2016 à 10h23

21/03/2016 - Aux Sources - Faut pas mollir (partie 2)

Petite subtilité à propos de la TSA (taxe sur les entrées) et comment est financé le CNC:

Seul les producteurs francais retouchent le montant total de le tsa récoltés sur le prix des tickets(pour la production de leur prochain film).
Les productions étrangères , elles ne peuvent par toucher le montant des taxes sur leur entrées . Donc le CNC est financé largement par le cinema etranger (surtout les blockbuster americain). Ce tour de passe passe assez génial, et assez hypocrite est sujet à des attaques .

Il y a eu un grand conflit entre Jeunet et le CNC lors du tournage d'un long dimanche de fiancaille:

La Warner (productrice du film) , a compris le jeux, et donc a decidé de produire en france et d'avoir une filliale francaise , mais le CNC a voulu bloqué .

Le probleme majeur du CNC est clairement (comme pour toute aide publique) l'aide sélective, qui se fait sur dossier, via comité etc .

Le mieux sont les aides automatiques, qui rendent les choses égalitaire . Mais bien sur le revers de la médaille, c'est quand une telerealité recois des aides automatiques comme oeuvre documentaire .

Aucun systeme n'est parfait, mais le probleme français est un melange hypocrite d'aide publique culturel et de privé avide: un budget qui est perçu majoritairement par les gros poissons, qui ne vivent que de ca ( un producteur francais prend 0 risque: il pré-vend tout le film, sur base d'un devis, sur laquel il garde sa marge + ses frais generaux+ la marge d'erreur = 25 % au total !!!!!!!!)

donc voila le producteur type francais: , des gros culs , qui produisent pour leur petit reseaux, et touche leur commission enorme , comme une sorte d'agent immobilier.

posté le 24/03/2016 à 17h04 ( modifié le 24/03/2016 à 17h07 )

05/03/2016 - Aux Ressources - Le franc-tireur du journalisme

Strip tease a influencé massivement le cinema belge , documentaire et fiction, pourtant on ne parle jamais de son créateur, grand réalisateur belge , qu'il faudrait inviter :

Benoit Mariage : https://fr.wikipedia.org/wiki/Beno%C3%AEt_Mariage

posté le 11/03/2016 à 10h12

05/03/2016 - Aux Ressources - Le franc-tireur du journalisme

Je me sent enfin représenté merci Francois.

Par contre je me permet juste quelques sources , car ayant choisi de faire des aller et retour entre la "concrétude" et la théorie , et en espérant ne pas vexer Francois , je me permet de citer les deux ou trois concepts et theories, détournés par les vendeur de tapis pour nous faire avaler des couleuvres :



Le "free exchange" est un detournement des avantages comparés de ricardo : https://fr.wikipedia.org/wiki/Avantage_comparatif

et pour trichet , il faut savoir que la BCE n'a pas les meme pouvoir que les autres banque central non seulement de la planette mais aussi de toute l'histoire de l'economie, donc trichet dit un tas d'annerie ; mais surtout ce dont Trichet parle ( à savoir:" la stabilité des prix" ce qui veux dire une inflation entre 1 et 2%),n'est basé sur aucune théorie économique (sauf quand l'inflation devient délirante et devient un probleme ),et est en fait une obsession allemande depuis le trauma de Weimar.

La vrai tache d'une banque central n'est pas la stabilité des prix, mais bien un chomage au NAIRU (https://fr.wikipedia.org/wiki/Taux_de_ch%C3%B4mage_n%27acc%C3%A9l%C3%A9rant_pas_l%27inflation)

Donc il y a non seulement une arnaque au bon sens, mais en plus une arnaque sur la théorie .

posté le 10/03/2016 à 00h58

20/02/2016 - Dans Le Mythe - Cyborg

Ode à Judith


Dans un monde où tout est en serie
tu es hors serie,

Aerienne et originale,
dans un monde de réplique de metal

ton rire nous rassure et nous éclaire ,
Dans un monde de glace fait d'ombre plus que de lumière.

Merci à toi Judith

posté le 29/02/2016 à 11h35 ( modifié le 29/02/2016 à 11h38 )

20/02/2016 - Dans Le Mythe - Cyborg


Mighel Benasayag (découvert sur Hors Serie , mille fois merci à vous !!!) , 10 minutes rejuissante : de l'homme augmenté à la vie diminuée

https://www.youtube.com/watch?v=dTj7hHuZR6Y

posté le 27/02/2016 à 21h03

30/01/2016 - Diagonale Sonore - Marx aurait-il aimé le jazz ?

You are welcome Sir .

posté le 14/02/2016 à 14h37

06/02/2016 - Aux Sources - Pour un suicide des intellectuels

Vivekananda 1895:
"Des nombreuses énigmes qui, sous tous les climats et en tous temps, ont troublé l'intellect de l'homme, la plus complexe est lui-même. Des myriades de mystères qui depuis l'aube de l'histoire ont appelé toutes ses énergies à se démener pour trouver une solution, la plus mystérieuse est sa propre nature. C'est à la fois l'énigme la plus insoluble et le problème de tous les problèmes. Comme point de départ et dépôt de tout ce que nous connaissons, ressentons et faisons, il n'y jamais eu et il n'y aura jamais d'époque où la propre nature de l'homme cessera de réclamer sa première et meilleure attention.

[...]

Adoptant une vue partiale, superficielle et pleine de préjugés sur les milieux et des détails non essentiels, dégoûtés aussi quelquefois du manque de netteté de nombreuses écoles et de nombreuses sectes, et souvent, hélas, conduits à l'extrême opposé par les superstitions violentes d'une prêtrise organisée, les hommes n'ont pas manqué, particulièrement parmi les intellects avancés, dans les temps anciens et modernes, non seulement d' abandonner leur recherche avec désespoir, mais de la déclarer vaine et inutile. Les philosophes peuvent s'inquiéter et ricaner et les prêtres exercer leur commerce même à la pointe de l'épée, mais la vérité ne vient qu'à ceux qui adorent dans son temple et le font seulement par amour pour elle, sans peur et sans négoce.

La lumière parvient aux individus au travers des efforts conscients de leur intellect; elle parvient, bien que doucement, à la race entière au travers de pressions inconscientes. Les philosophes laissent voir les luttes volontaires des grands esprits; l'histoire révèle le processus silencieux d'infiltration par lequel la vérité est absorbée par les masses."

http://gaurakrishna.org/Traductions/Swami%20Vivekananda.pdf

En Version Original :
"Of the many riddles that have perplexed the intellect of man in all climes and times, the most intricate is himself. Of the myriad mysteries that have called forth his energies to struggle for solution, from the very dawn of history, the most mysterious is his own nature. It is at once the most insoluble enigma and the problem of all problems. As the starting-point and the repository of all we know and feel and do, there never has been, nor will be, a time when man’s own nature will cease to demand his best and foremost attention.
Though thru hunger after that truth, which of all others has the most intimate connection with his very existence; though through an all-absorbing desire for an inward standard by which to measure the outward universe; though through the absolute and inherent necessity of finding a fixed point in a universe of change, man has sometimes clutched at handfuls of dust for gold, and even when urged by a voice higher than reason or intellect he has many times failed rightly to interpret the real meaning of the divinity within—still, there never was a time since the search began when some race, or some individuals, did not hold aloft the lamp of truth.
Taking a one-sided cursory and prejudiced view of the surroundings and the unessential details, sometimes disgusted also with the vagueness of many schools and sects, and often, alas! driven to the opposite extreme by the violent superstitions of organized priestcraft—men have not been wanting, especially among advanced intellects, in either ancient or modern times, who not only gave up the search in despair, but declared it fruitless and useless. Philosophers might fret and sneer, and priests ply their trade even at the point of the sword; but Truth comes to those alone who worship at Her shrine for Her sake only, without fear and without shop-keeping.
Light comes to individuals through the conscious efforts of their intellect; it comes slowly, though, to the whole race, through unconscious percolations. The philosophers show the volitional struggles of great minds: history reveals the silent process of permeation through which Truth is absorbed by the masses."

posté le 13/02/2016 à 11h35 ( modifié le 13/02/2016 à 12h00 )

30/01/2016 - Diagonale Sonore - Marx aurait-il aimé le jazz ?

J'imagine qu'il ne doit y avoir beaucoup de fan de rap sur Hors serie , donc si il y a des curieux voici quelques references et chefs d'oeuvres du rap (Jazzy Rap aussi appelé Underground Rap) :


Labcabincalifornia de The Pharcyde : https://www.youtube.com/watch?v=PJAsMo-A_q0


Diposable arts de Masta Ace : https://www.youtube.com/watch?v=5xeSLUb4uMc


Baduism de Arykah Badu: https://www.youtube.com/watch?v=kT09wbZ6eqs&list=PL-UWPlRIl68qlvI1RQJryJu-cYADzC4EO



Le seul bon rappeur francais : 16 pieces de Hocus pocus : https://www.youtube.com/watch?v=rtE4hveEQIs


Et la nouvelle vague de jeune rapper: Summer Knights de Joey Bada$$ : https://www.youtube.com/watch?v=H-pnY-uJtEY

et en bonus les Jazz liberatorz : https://www.youtube.com/watch?v=uT5JCRBFPH0

et le petit et très jeune génie du rap Grime :Tyler the Creator : https://www.youtube.com/watch?v=3lDqMx4rmFU

https://www.youtube.com/watch?v=4NBi7SpnIOI

https://www.youtube.com/watch?v=fN-xq7t6pKw



posté le 04/02/2016 à 10h41

16/01/2016 - Aux Ressources - Le capital des anticapitalistes

Ce dont on parle aujourd'hui , de la manière dont on en parle, n'aura peut être plus court dans une semaine : Krach financier amorcée , bank run en Italie peut être aussi, 2009 aura l'air d'une balade en comparaison à ce qui vient .

posté le 20/01/2016 à 16h19

25/07/2015 - Dans le Texte - La psychanalyse à l'épreuve de la post-modernité

Camille de Toledo :


« Pour les enfants du double effondrement, (1989/2001) la cause première de la nouvelle contestation n’est pas économique. Elle est respiratoire. Elle repose sur un sentiment diffus, désagréable et obsédant ; une claustration ! Oui, c’est cela. Une claustration pesante face à l’opinion très généralement partagée que le monde est désormais clos et qu’il n’existe plus qu’un seul système de gestion politique, sociale et culturelle, de l’humain. Cette claustration provoque un mal étrange, sans symptôme apparent ; un mal qui se traduit par une sensation puissante d’impuissance et serre le ventre, la gorge et le corps tout entier. C’est pour abolir ce mal que les enfants gâtés de l’Occident cherchent à reconstruire une possibilité de résistance. Est-ce un caprice ? Je ne crois pas. Les dix dernières années ont été teintées de désespoir. Et c’est contre ce désespoir que nous avons dû inventer une raison d’être que ne soit pas UNE RESIGNATION. »


"Voyez ! Dans les journaux, à la télévision, avec quelle
violence notre dramaturgie humaine est imposée. Guerre, terreur, peurs,
calculs, et probabilités. Et puis, le rabachage, le bégaiement médiatique
qui contaminent l’esprit et le corps. Regardez avec quel acharnement on
cherche à vous convaincre que la réalité est ainsi faite. C’est une furie de
paroles, d’images et de sons qui nous met à genoux. Nous sommes battus,
quotidiennement battus, et chaque fois que nous tentons de relever la tête,
le pilonnage reprend. Peut-être s’agit-il d’un bombardement où le cerveau
humain ressemble à Dresde après-guerre ou au ghetto de Varsovie. Nous
sommes les Juifs, les Afghans d’un siècle mental, hyperbolique. Le 21e !
Nous, visés du haut du ciel, sans discernement. Et il ne reste des villes
dans nos têtes que des moignons de villes. Voilà pourquoi je vous ai
créées, mes miniatures ! Pour que le récit de l’Histoire en cours, sa
Totalité, sa Démesure, sa Catastrophe nous appartiennent à nouveau.
Pour que jamais plus sa Complexité ne nous dépasse au point de nous
réduire à des bouts d’os et de chairs éparpillés. Grâce à vous, peut-être,
des centaines, des milliers d’hommes et de femmes réussiront à comprendre
cette farce macabre où nous sommes appelés à vivre. C’est pour cela que je
vous ai conçues. "


posté le 19/01/2016 à 00h41

09/01/2016 - Aux Sources - La bataille de l'imaginaire

"Aussi un homme, pour prouver qu’il
n’est pas une machine, doit démontrer qu’il n’est
soumis à aucune domination."

"C'est si calme partout, ce formidable sectarisme, la basse étroitesse d'esprit. La chose qu'un homme a est la seule chose qu'il vaille d'avoir; la seule vie qu'il vaille de vivre est sa propre petite vie d'adoration du dollar et d'adoration de Mammon; la seule petite possession qu'il vaille d'avoir est sa propre propriété, et rien d'autre. Si je peux fabriquer une petite bêtise en argile ou inventer une machine, cela sera admiré au-delà des plus grandes possessions. C'est le cas partout dans le monde, malgré l'éducation et l'instruction. Mais l'éducation a encore à venir dans le monde, et la civilisation - la civilisation n'a encore commencé nulle part, quatre vint dix neuf virgule neuf pour cent de la race humaine sont plus ou moins des sauvages, même maintenant. Nous pouvons lire ces choses dans les livres, et nous entendons parler de tolérance en religion tout çà, mais il y a encore très peu de cela dans le monde; prenez mon expérience : quatre vingt dix neuf pour cent n'y pensent même pas. Il y a encore une formidable persécution religieuse dans chaque pays où je suis allé, et les mêmes vieilles objections sont levées contre le fait d'apprendre quelque chose de nouveau. La petite tolérance qui existe dans le monde, la petite sympathie qui existe encore dans le monde pour la pensée religieuse, se trouve ici, dans le pays des Aryas, et nulle part ailleurs. C'est ici que les Indiens ont construit des temples pour les Musulmans et les Chrétiens, nulle part ailleurs. Si vous allez dans les autres pays et demandez aux Mahométans ou aux gens d'autres religions de construire un temple pour vous, voyez comment ils aideront. Ils essaieront plutôt de démolir votre temple et vous avec, s'ils le peuvent. C'est pourquoi la seule grande leçon que le monde veut, que le monde a encore à apprendre de l'Inde, c'est l'idée non seulement de tolérance, mais de sympathie"

"Une fois de plus, l'histoire est sur le point de se répéter. Car aujourd'hui, sous la lumière critique de la science moderne, quand des croyances anciennes et apparemment fortes et invulnérables ont été renversées de leurs propres fondations, quand des prétentions spéciales ayant amené le monde à obéir à différentes sectes ont toutes explosé en atomes et ont disparu dans l'air - quand les coups de massue des recherches antiques modernes pulvérisant comme des tas de porcelaine toutes sortes d'orthodoxies désuètes - quand la religion en Occident est uniquement entre les mains des ignorants, et que ceux qui savent baissent les yeux avec dédain sur tout ce qui appartient à la religion, voici que vient sur le devant la philosophie de l'Inde, qui expose les plus hautes aspirations religieuses de l'esprit indien, où les plus grands faits philosophiques ont été la spiritualité pratique des gens. Ceci vient naturellement à la rescousse, l'idée de l'unité de tout, l'Infini, l'idée de l'Impersonnel, l'idée merveilleuse de l'âme éternelle de l'homme, de la continuité ininterrompue dans la marche des êtres, et l'infinité de l'univers. Les vieilles sectes considéraient le monde comme une petite marre de boue, et pensaient que le temps n'avait commencé que l'autre jour. C'était là dans nos vieux livres, et seulement là que la grande idée de l'échelle infinie du temps, de l'espace et de la causation, et par-dessus tout, la gloire infinie de l'esprit de l'homme contenaient toute la recherche de religion. Lorsque les formidables théories modernes de l'évolution et de la conservation de l'énergie, etc. sont en train de donner des coups mortels à toutes sortes de théologies grossières, qu'est-ce qui peut tenir plus longtemps l'obéissance de l'humanité cultivée si ce ne sont les idées les plus merveilleuses, convaincantes, élargissantes et ennoblissantes, qui ne peuvent être trouvées que dans ce produit le plus merveilleux de l'âme de l'homme, la merveilleuse voix de Dieu, le Vedanta."




Swami Vivekananda- 1897
http://pages.intnet.mu/ramsurat/Vivekananda/Message.html


http://gaurakrishna.org/Traductions/Swami%20Vivekananda.pdf




posté le 10/01/2016 à 12h50

23/05/2015 - Aux Ressources - Economie: l'offensive mainstream

c'est amusant , j'ai étudié en grande partie à Londres, et je n'ai absolument pas eu ni ce regard ni cet enseignement. J'ai découvert orthodoxe et hétérodoxe, dans le débat français.

J'ai étudié toute les théories à égalité, toujours en regardant les concepts, les polémiques, et les limites de chaque théorie et concept, le tout pour aller vers un regard propre et personnel .

Sur Walras , le néo- institutionnalisme et les théories modernes en général, La grande innovation de l’économie moderne est de dire : toute les théories classiques , néo classique , et même keynésienne (ou même Walrasienne), présupposent que l'information est parfaite (on a toute l'information , de manière égalitaire, et de manière non ambiguë) , hors cela est faux .

De la résulte plusieurs observation, si l'information n'est pas parfaite, cela veux dire qu'il y a non seulement les agents ne peuvent pas choisir de manière parfaitement rationnel, mais surtout les agents peuvent profiter de l’imparfaite information pour être malhonnête ("moral hazard" , d'ou l'usage de la theorie des jeux et des comportement et du behavioral economics ) . Il en resulte aussi que l'usage des maths est facultatif, car on parle de concept, et non de mesure et économétrie absurde (vu que l'on a des données anticipé , imaginé , "expecté" , le tout avec des mesures imparfaites) . De la on voit bien que les marchés sont loin d’être parfait, et que les jeux de force et position dominantes existent et doivent être contrecarré par la politique.

Pour revenir à Walras (c'est une théorie vital et des concepts hyper puissant) , et le concept de Pareto, les économistes ont étudié les biais et limite du système (Externalité, position dominante, monopole naturel, Merit Good, Paternalisme nécessaire etc ) , le tout pour justifier une multitude de cas d'intervention de l’état .

L'idée de l’économie moderne c'est de dire que l'état et les régulations ont leur rôle à jouer . Si le marché pouvait tout, et était le mode de production optimal en tout situation, les compagnies n'existeraient pas : nous serions tous des agents indépendants (une compagnie est une institution , appelé en théorie économique: hiérarchie, ou Organisation). C'est pour cela que tout ce courant est aussi appelé : "the origin of the firm" ou "the economics of Organization " .

je vous conseil le prix nobel Oliver Williamson, ses concepts (dont par exemple la main visible de la hiérarchie vs la main invisible du marché) .

Le vrai probleme de la dictature d'une idée dominante de l’économie dans la société , est lié au pouvoir de la finance, et le mépris de la finance pour l’économie réel.

En gros tout cela est plus politique que universitaire, et je n'ai pas vécue personnellement cette opposition et cet aveuglement dans mes études économique (au contraire) .

Le mode continental d’étude en économie est très ex cathedra et ennuyeux, alors que chez les anglo saxon, c'est plutôt fun, ouvert, et on fait un boulot de chercheur (on lit les textes scientifiques originaux et non les manuels d'eco. , on étudie toutes les théories à égalité: Marx est très souvent cité et lu ) .

Je ne suis donc pas très convaincu par la critique ici faite .

Sur le sujet il y a le texte de Lordon : https://rechercheregulation.files.wordpress.com/2013/07/ar3-lordon.pdf

PS: je ne peux pas mettre le lien du site officiel de Lordon!!! car bizarement le site de http://www.fredericlordon.fr/ a été fermé et à la place on arrive sur la pub d'une compagnie de création de siteweb qui aurait racheté sa page ?????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! (mince alors tout ses textes scientifiques y étaient publiés libre de droit ).

sinon il y a aussi celui la accessible : http://cse.ehess.fr/docannexe/file/1814/lordon_ecopo_heterodoxe.pdf

posté le 06/01/2016 à 11h01