Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


commentaire(s) publié(s) par GaM

39 commentaires postés

09/06/2018 - Aux Ressources - Ayn Rand, femme capital

La preuve que le capitalisme est mauvais : elle était moche comme un pou, et con comme une bite!
Je crois qu'intellectuellement, littérairement, philosophiquement, ça suffit comme argument.

posté le 09/06/2018 à 19h47

04/02/2018 - En accès libre - Politiser l'esthétique (théâtre et cinéma)

C'est plus fort que moi. A chaque fois que j'entends "Kloug", je vois le gateau roulé sous les bras dans "Le Père Noël est une ordure".... Pardon!

posté le 09/02/2018 à 14h58

21/10/2017 - Dans le Texte - Médiarchie

Intéressant, vraiment!
Mais sur "l'allergie à Mélenchon" chez l'intello je me demande s'il y a pas juste une question bien minable, bien "mondaine", de placement de son bon goût pour confirmer socialement sa bonne place d'intello de gauche à qui on la fait pas : il sera bien entendu qu'entre "nous" (universitaires, écrivains...), il n'est pas question d'aimer le style Mélenchon, sinon gare à la faute de goût (ce qui dans ce milieu équivaut à une condamnation profonde.
Je me dis ça parce que c'est pas la première fois que j'entends ça et qu'on dirait bien un bon gros lieu commun de la classe intello, un ticket d'entrée minimal dans l'entre soi : 'faut tortiller un peu du cul devant Mélenchon avant de lui reconnaitre ses 20% malgré tout en tordant le nez délicat!

Mais bon, c'est pas central au débat, beaucoup plus vaste.

posté le 29/10/2017 à 17h39

23/09/2017 - Aux Sources - Place au débat

Ah! Même si Gauchet est sans intérêt, je trouve la manière de Manuel Cervera-Marzal impeccable: toujours bienveillante et ouverte, réfléchie, informée, absolument étrangère à la fausse impertinence médiatique (modèle Ardisson ou Canal+) qui coupe la parole, n'écoute pas, ricane, agresse....
Le problème de cette émission provient uniquement de la nullité insipide de la "pensée" de l'invité, cette pauvre chose qui peut à la rigueur faire plaisir à un Manuel Vals, mais pas de l'invitant.
Vas-y mon gars, t'es très bien!

posté le 02/10/2017 à 20h06

23/09/2017 - Aux Sources - Place au débat

Ah! Même si je trouve Gauchet sans intérêt, je trouve la manière de Manuel Cervera-Marzal impeccable: toujours bienveillante et ouverte, réfléchie, informée, absolument étrangère à la fausse impertinence médiatique (modèle Ardisson ou Canal+) qui coupe la parole, n'écoute pas, ricane, agresse....
Le problème de cette émission provient uniquement de la nullité insipide de la "pensée" de l'invité, cette pauvre chose qui peut à la rigueur faire plaisir à un Manuel Vals, mais pas de l'invitant.
Vas-y mon gars, t'es très bien!

posté le 02/10/2017 à 20h05

23/09/2017 - Aux Sources - Place au débat

Avec tout le respect que je lui dois, j'ai entendu un flux ininterrompu du vieux-connisme médiatique qu'on entend absolument partout avec, au mieux, de remarques du gros "bon sens" qui n'éclairent en rien la société ni son histoire. Au mieux donc, on se dit "oui et alors?" Au pire....
Si c'est ça le penseur des soc'dém', c'est clair, ils ne gagneront pas par la hauteur de leur "pensée" mais par la pure coercition de la domination par l'argent et la flicaille. Ce qu'ils sont en train de faire, mais le vernis Gauchet ne parviendra pas à planquer la misère de ce système politique.

posté le 24/09/2017 à 15h05

23/09/2017 - Aux Sources - Place au débat

alors maintenant vous devez inviter Annie Lacroix-Riz... vous savez, une historienne qui va vraiment aux archives....

posté le 24/09/2017 à 08h30

29/07/2017 - En accès libre - Soirée Période (épisode 2)

Olivier Neveu, Vieux Pneu.

Le populisme de gauche de Ruffin c'est l'avant-garde, les fayots de l'art contemporain n'ont rien à nous apporter, sinon le baratin refroidie et scolaire de l'entre-soi gauchiste. Et dans le désastre actuel de la gauche, ce blabla néo-68 permanent est simplement ridicule [n'oublions pas que ce prêchi-prêcha est notre académisme culturel, il gouverne Ministères, Art Press et Fondation Pinault, c'est la Doxa des pouvoirs politiques et économiques "l'émancipation"]. Sortons vite des postures avantageuses des néo-Godard - pressons-nous de les enfermer loin dans un chalet Suisse- et cessons cette piteuse habitude de conchier le peu qui réussit à gauche pour montrer qui est le plus révolutionnaire ou le plus libertaire. Laissons Olivier jouer à qui est le plus rougeoyant dans son ENS... Loin de nous.
On sait ce qu'est devenu Fluxus = une pub pour trousse. Et Guy Debord un poster moins joli que celui du Che. Vieilles salades pourries du modernisme révolutionnaire!

Pitié, artistes Contemporains, oubliez-nous et continuez à lécher le cul des directeurs de DRAC, c'est là que vous êtes les meilleurs!

posté le 30/07/2017 à 10h06 ( modifié le 30/07/2017 à 11h01 )

08/07/2017 - Aux Sources - Les prédateurs au pouvoir

Passionnante comme toujours Monique Pinçon-Charlot.
Mais, à la fin, la pique anti-Mélenchon (comme homme du système) était-elle bien nécessaire au moment où la gauche est si faible, au moment où il faudrait lui redonner vie? Avec ce genre d'attitude entre 'nous', on a pas le cul sorti des ronces! Et l'oligarchie pourra tranquillement continuer à nous voler.

posté le 09/07/2017 à 10h43

22/04/2017 - Dans le Texte - Pour un féminisme de la totalité

Rien à faire contre le rouleau compresseur médiatique.
Si l’oligarchie a décidé de faire élire un blanc-bec creux, sans talent, sans idées, sans charisme, mais avec le bon réseau, c’est ce navet qui sera élu.
Aucun orateur excellent, aucun programme sérieusement construit, aucun argument profond, rien ne pourra l’empêcher de monter sur le trône abject.
Je ne parviens pas à atteindre le fond de mon écœurement, je ne sais pas si je pourrai parvenir à parler à mes crétins de collègues ayant voté pour Macron sans les insulter ou leur cracher au visage.
Je ne sais pas…

posté le 24/04/2017 à 19h18

13/04/2017 - En accès libre - Quel Internationalisme ?

rhââââ^enfin du sérieux!
ho mais je l'ai déjà entendu en version audio sur Youtube....

posté le 13/04/2017 à 20h26

01/10/2016 - En accès libre - A gauche de la présidentielle

Énervé, je réécoutais l'entretien et je trouve sidérant comme les deux autres intervenants s'écrasent dés que Laurent Lévy sort ses arguments ultimes : Mélenchon aime la France (donc xénophobe chauvin, donc presque d'extrême droite, non je le dis pas mais je le dis...) Ce petit terrorisme intellectuel du Bon Internationaliste qui fait fermer sa gueule à toute personne se demandant si la nation pourrait pas être un moyen de se défendre contre les attaques incessantes de ce Marché vorace, ça aussi ça m'insupporte. C'est aussi une moraline impensée ça. Avec le "c'est moi qui pisse le plus loin dans la radicalité". 'Fais chier ces putains de postures intimidantes, et surtout, surtout, paralysantes!

posté le 01/10/2016 à 17h50

01/10/2016 - En accès libre - A gauche de la présidentielle

eh ben on a pas le cul sorti des ronces avec ça! Mélenchon est autoritaire (ok), national populiste xénophobe (enfin je le dis mais je le dis pas mais je le dis quand même), ce qui sous-entend que moi, qui vais voter pour lui sans doute, je le serais aussi un peu sans doute. Mais que je ne m'inquiète pas! Mélenchon va perdre! Cool! J'oubliais que nous, on tire toujours à blanc!


Nos adversaires -qui, eux, ont les armes chargées- peuvent bien se marrer, nous sommes en effet redoutables -pour nous mêmes. Quand nous aurons fini d'enculer nos armées de mouches, peut-être tenterons-nous un truc (oui mais voterons-nous ou tirerons-nous au sort? Là est Le dilemme). A part ça, en Province, les services publics continuent leur délabrement, ma fille va dans un lycée pourri dont le chantier ne finit jamais, n'a toujours pas ses emplois du temps définitifs, et pour moi toujours moins de TER pour aller au boulot, etc etc...
J'espère que vous vous amusez bien.

posté le 01/10/2016 à 15h27

05/12/2015 - Aux Ressources - Nuits blanches

La résistance au fanatisme sera très chic ou ne sera pas!

En tant que bouseux de province qui, ces temps-ci hélas, se lèvent à 5h du mat' (et pas pour faire plaisir à l'ignoble Sarkozy ou à l'infecte Le Pen), je vous trouve vraiment drôles.
C'est même pas que vous êtes nombrilistes, parisiannistes, "bobos", juste inconscients de ce qui est en train de se passer en France. Décalés... mais c'est plaisant de se retrouver dans les années 80 alors qu'on plonge tous dans les années 30!
Enfin, bon Militantisme de la Bonne Conscience de Gôche, faites gaffe que celle-ci ne vous étouffe pas tout à fait!

posté le 09/12/2015 à 10h31

28/03/2015 - Aux Ressources - Cinéma : la règle de l'exception

Bon, maintenant il faut que je vous le dise:
J'ai de plus en plus l'impression d'être sur France Culture. Toujours plus de culturel, toujours moins de social et de politique... 'commence à me gonfler!
Allez, je vais écouter l'émission quand même.

posté le 12/04/2015 à 19h27

31/01/2015 - Diagonale Sonore - Free Jazz Woman Power

J'aime bien la virulence de Totorugo dont les critiques, rugueusement, me font penser à ce qu'on peut avoir en art contemporain -côté plasticien que je connais mieux- où le même "modernisme spontanéiste", le même vitalisme, se hoquette de génération germanopratine en génération germanocentripète. Vrai que ça sent la paresse intellectuelle. Par contre il y a surement moins de flouze à se faire dans le free jazz m'est avis, que dans le néo-pos-duchampisme ricanant + gros carnet d'adresses.

posté le 02/03/2015 à 22h09 ( modifié le 02/03/2015 à 22h10 )

24/01/2015 - Aux Ressources - Contre l'université

très intéressante émission... du genre qui dit clairement une chose qu'on avait soi-même confusément ressentie en fac d'arts plastiques.
Et puis la charmante couette de Laura Raim qui n'arrête pas de rebondir avec hochements de tête ne gâche rien!

posté le 09/02/2015 à 14h51 ( modifié le 09/02/2015 à 14h58 )

20/12/2014 - Aux Ressources - Travail sexuel et féminisme

Émission passionnante,et dérangeante en ce qu'elle montre très clairement que le discours féministe a été essentiellement capté par une classe sociale supérieure. Les revendications d'Ockrent ou Bachelot s'identifient à la bourgeoisie, leur féminisme pousse hors-sol, c'est-à-dire HORS-CLASSE.
Et le féminisme de Morgane Merteuil est remis sur ses pieds, c'est-à-dire dans le monde du travail réel.
Elle ne s'intéresse pas au sort de la Grande Reporter ou de la Députée, elle compare toujours la prostitué à l'ouvrière, la ménagère : on voit là que l'imaginaire social n'est pas le même. Et ça change TOUT!

Merci à vous, au delà du problème prostitutionnel, sortir le féminisme du cadre débilitant des magazines féminins et de la figure de la "femme-cadre-sup' hyper branchée et dynamique et positive et hyper-consommatrice", c'est vraiment intéressant. Et vive l'analyse marxiste qui rend tout ça tellement plus intelligent.

posté le 23/12/2014 à 13h14

22/11/2014 - Aux Sources - Les Nouveaux rouges-bruns

Bravo cyrilkenyatta,
un commentaire parfait qui souligne ce point qui m'apparaît de plus en plus évident : la gauche "raisonnable" (qui prend les places et le pouvoir sans jamais nuire aux capitaux) ne pense plus depuis, je sais pas, 1983 peut-être...
Vives nous, les Rouges-Bruns, Heil Pol-Pot!

posté le 12/12/2014 à 07h37

06/12/2014 - Dans Le Film - Le miroir obscur

VOILA
Le nouveau mot des gens cultivés.

Mais à part le tic commun, une émission bien intéressante.

posté le 08/12/2014 à 23h53

22/11/2014 - Aux Sources - Les Nouveaux rouges-bruns

On a bien compris qu'il faut discréditer le rouge par le brun pour se satisfaire d'une pâleur cadavérique dans le rose diaphane.
Bien avec vous Maja, et même quand on aime pas l'invité!

posté le 07/12/2014 à 23h37

22/11/2014 - Aux Sources - Les Nouveaux rouges-bruns

Et hop
Amselle maintenant chez Mediapart
J'ai bien fait de me désabonner de Mediapart après la Présidentielle (soutien évident et massif du cloporte Hollande)
Je ne sais vraiment pas ce qu'il va me rester à lire ou à voir en tant que "rouge-brun".... parce qu'Egalité et Réconciliation ou Dieudonné me distraient, mais ne m'ont toujours pas convaincu! Serais-je alors encore trop "rouge" et pas assez "brun"?

Que faire?

posté le 07/12/2014 à 17h12 ( modifié le 07/12/2014 à 20h07 )

22/11/2014 - Aux Sources - Les Nouveaux rouges-bruns

ah mais Jean-Loup se retrouve aussi à @si!!

J'ai rudement bien fait de me désabonner en tant que rouge-brun!

En plus on peut voir Didier Porte à l'oeil... y'a plus que lui qui m'intéresse sur ce site : bien son papier sur Arthur!

posté le 06/12/2014 à 11h53

22/11/2014 - Aux Sources - Les Nouveaux rouges-bruns

Oui Soral est antisémite, non Chouard n'est pas nazi. La malveillance, la mauvaise foi, pour tenir lieu de nuance, ne sont pas de bonnes bases pour penser.

Bon courage au pauvre Chouard pris dans une tourmente délirante et stupide.

Et j'attends toujours Maja avec impatience même si ses invités me déplaisent parfois!

posté le 06/12/2014 à 02h20

29/11/2014 - Diagonale Sonore - Leçon de jazz

j'aime pas le jazz

Enfin j'essaierai d'écouter...

posté le 06/12/2014 à 02h15

22/11/2014 - Aux Sources - Les Nouveaux rouges-bruns

Vive les Etats Unis pour leur radicale liberté d'expression, qui fait qu'on peut évidemment publier "Mein Kampf", ET tous les livres critiquant cet étron.... Et vive le libre accès aux armes pour tous : L'Etat y regarde à deux fois avant d'emmerder trop fort des citoyens armés, et le lobby des industries des armes ne change rien à cet excellent principe, adulte.

posté le 23/11/2014 à 12h58

22/11/2014 - Aux Sources - Les Nouveaux rouges-bruns

Au fait, c'est rigolo aussi qu'Amselle conchie la post-modernité, le relativisme culturaliste post-soixante-huitard, on dirait du SORAL!
hihihihi!

comme quoi le confusionnisme mène à tout, et surtout à n'importe quoi : Chomsky dangereux antisémite.

posté le 22/11/2014 à 18h27 ( modifié le 22/11/2014 à 18h28 )

22/11/2014 - Aux Sources - Les Nouveaux rouges-bruns

Au fait, Qu'Amselle soit une buse inquiète qui n'apporte rien ne veut pas dire qu'il ne fallait pas l'inviter. Très bien Maja, à défaut d'être agréable c'est éclairant! On écoute ce bonhomme, et puis on s'en fout car on se rend compte que sa non-pensée est toute tremblotante, petite gauche qui vivote, "frileuse comme une alouette", il n'y a rien à attendre de ces propos maigrichons. C'est bien de s'en rendre compte : merci donc à Maja de nous éclairer sur ces piteuses et ridicules saucisses démocrates! (mais pas trop souvent hein!)

posté le 22/11/2014 à 17h11 ( modifié le 22/11/2014 à 17h13 )

22/11/2014 - Aux Sources - Les Nouveaux rouges-bruns

Elle a bon dos la mondialisation qui empêcherait donc toute lutte, tout horizon. Et quoi la "gauche" là dedans? Deviendrait une bondieuserie de grenouille électorale, larmoyant le social, quémandant quelques miettes.

Avec ce genre de réflexion, c'est sûr aucun danger aucune confusion: rien à faire rien à espérer.

C'est ce type qui est dangereux, prêchant l'enlisement indéfini, et l'absence de pensée véritable à force de ne vouloir aucun mouvement.

posté le 22/11/2014 à 15h30

25/10/2014 - Aux Sources - Les Etats désunis

mais pour ce qui est des gaullistes de gauche... aussi marrant que le hollandisme révolutionnaire!

posté le 25/10/2014 à 21h10

25/10/2014 - Aux Sources - Les Etats désunis

Au début je me dis méchamment (c'est ma nature) "quel filet d'eau tiède"! Et puis re-méchant "Y' peuvent être contents, y'ont leur gonzesse, voilà. A croire qu'il n'y a pas de femme pensante dans la gauche radicale" (à ce propos : et Angélique del Rey? c'est d'la merde peut-être?)
Et puis, avec sa voix douce, calme, posément, ça devient intéressant, c'est un autre rythme qu'avec les grandes gueules couillues, et puis on s'y fait.

Bref, bien intéressant, même si je n'ai pas appris grand chose sur l'Europe à jeter avec son ridicule Euro.... Mais ça fait synthèse de ce qu'on avait entendu de manière dispersée.

posté le 25/10/2014 à 21h08

27/09/2014 - Aux Sources - Pressions et expression

BRAVO!
Une émission salutaire dans le climat pourri qui étouffe la vraie gauche sous la moraline bien pensante, la bonne conscience, qui tient lieu d'éthique et d'idéologie politique à la petite bourgeoisie intellectuelle, qui ne pense plus depuis longtemps et n'aspire qu'à un interminable confort en guise d'horizon. Juste après les vacances.

posté le 28/09/2014 à 13h31

20/09/2014 - Aux Ressources - L'artiste et les agendas

Mon Dieu
je parle mal
me dit gomine

A part ça? Rien.

posté le 24/09/2014 à 17h02

20/09/2014 - Aux Ressources - L'artiste et les agendas

Soyons bref : Liquidons joyeusement, quoique symboliquement, ces petits gros truands qui ont bien profité de l'arnaque, la création de valeurs sur le vide (l'art comme modèle, sommet, finalité, du système financier, comme l'a bien compris le courtier Jeff Koons).

Voir la grève des étudiants SUD de l'Ecole des Beaux Arts d'Avignon. La petite bourgeoisie intellectuelle a encore des scrupules à botter le cul de l'"artiste", au cas où ce serait Baudelaire ou Van gogh... C'est ça l'arnaque de l'art contemporain. Décomplexons-nous et envoyons le gros Ben se faire foutre avec les Cahuzac, DSK, c'est la même nullité politique, morale, culturelle, intellectuelle. Ce n'est pas parce que les mafieux jouent les artistes qu'ils sont plus sympathiques que des banquiers. Ce type d'artistes ne mérite plus aucune patience. Et plus d'écoute. On ferme.


Des vidéos sur la lutte des étudiants des Beaux-Arts d'Avignon contre un de ces arnaqueurs, Jean-Marc Ferrari.

http://www.dailymotion.com/video/xtne5k_les-maitres-ignorants_news?start=258

http://www.dailymotion.com/video/xs7kzz_manifest-des-beaux-arts-d-avignon_news

Et puis un peu de Lordon ne nuit pas pour continuer "Ce que la valeur esthétique fait à la valeur économique":

http://www.dailymotion.com/video/xmk3e6_frederic-lordon-ce-que-la-valeur-esthetique-fait-a-la-valeur-economique-spinoza_news

posté le 23/09/2014 à 22h54

20/09/2014 - Aux Ressources - L'artiste et les agendas


AH NON!
Va chier j'l'écouterai pas c't'émission
RIEN A FOUTRE DE BEN ET DE L'ART CONTENT...

posté le 20/09/2014 à 19h09

13/09/2014 - Dans Le Mythe - Les Anges de la vengeance

Chouette!
Judith et Rafik!
Ravi de le revoir, j'avais adoré ses émissions sur les séries dans ASI.
Bon je regarde ça demain après une bonne nuit!

posté le 14/09/2014 à 01h00

30/08/2014 - Aux Sources - La Condition humoristique

il est pratique ce garçon : tout est dans tout et le contraire est pas tout à fait faux. On sent la Grande Ecole de Commerce.
Un manière de ne pas se griller avec la profession (Vall et France Inter) qui l'amènera loin.
Sinon la vidéo sur la Belgique est quand même bien marrante!

posté le 03/09/2014 à 12h51 ( modifié le 03/09/2014 à 12h51 )

05/07/2014 - En accès libre - Le Maître ignorant

Merci de l'avertissement, mais je crois que le mépris du prof est bien plus grand, mais faux-cul, du côté du pédagogisme que de Rancière... et puis on regrette juste qu'il n'y ait pas plus de développement : enseigner en collège, en lycée, ou à l'université, ou en maternelle, est-ce toujours le même métier? Je comprends que la position de Rancière n'est pas "technique", qu'il ne défend pas de "méthode", mais plutôt éthique, une position face au savoir et au rapport maître/élève (je note d'ailleurs que le mot "maître" n'est pas banni même s'il est remis en jeu). Il n'empêche que les idées défendues sont parfois très générales, presque abstraites, enfin bon, je lirai pour approfondir ça.

posté le 07/07/2014 à 16h45

05/07/2014 - En accès libre - Le Maître ignorant

Passionnant!
Et pourtant je me méfiais de ce titre (mauvais, à mon avis, par les temps qui rampent, car les andouilles s'en serviront pour discréditer à bon compte une pseudo et fantasmée "pensée 68")que j'identifiais à la catastrophique idéologie pédagogo de Meyrieux, ennui mortel des piteux cours d'IUFM à Lyon... avec l'élève au centre et nous, profs, planant certainement à la périphérie... mais dans quel espace???
Du coup, je vais le lire ce bouquin, j'adore que cette idée radicale de la démocratie (l'égalité AVANT tout)rencontre cet anti-pédagogisme radical... vivifiant quand on est prof! 'Faut qu'j'y pense!
Merci Judith

posté le 07/07/2014 à 14h48