Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


Aux origines, l’archéologie

Aux Ressources

Jean-Paul Demoule

Je m’inquiétais tranquillement du saccage de l’assurance chômage, de notre système de retraite et de la planète lorsque j’ai découvert, grâce à Jean-Paul Demoule, l’existence d’un nouveau motif de préoccupation : la destruction de notre patrimoine archéologique. Très à cheval sur la préservation de ses cathédrales, châteaux et autres monuments « visibles », la France se montre en revanche fort négligente en ce qui concerne les antiquités qui demeurent enfouies sous terre. Certes, le musée du Louvre déborde de trésors gréco-romains, illustrant les racines culturelles que se fantasmaient les élites du XIXe siècle, mais il ne compte pas un seul objet trouvé sur le sol national. Pour l’archéologue, l’absence de sa discipline dans la construction du récit national s’explique par le fait que « nos ancêtres les Gaulois » sont des vaincus de l’histoire, qui demeurent perçus comme des « barbares ».

Jean-Paul Demoule est de ceux qui ont mené la bataille pour que l’Etat finisse par faire passer une loi en 2001 sur l’archéologie  « préventive », obligeant les aménageurs à réaliser des diagnostics avant de lancer leurs chantiers. Une petite révolution qui, non seulement a empêché de précieux vestiges de valdinguer sous les lames de bulldozers à chaque fois qu’un parking souterrain est percé ou une voie ferrée percée, mais qui, démultipliant les surfaces investiguées, a bouleversé notre compréhension de l’histoire du pays.

Dans son dernier livre, Aux origines, l’archéologie, Une science au coeur des grands débats de notre temps, ce spécialiste du néolithique revient sur ce combat législatif, évoquant les questions très concrètes du débat : à qui appartiennent les objets découverts ? les techniques de diagnostic « non intrusives » sont-elles efficaces ? Que produit la concurrence commerciale entre entreprises privées de fouilles ? Mais son regard d’archéologue éclaire aussi plus largement certains sujets contemporains. Que signifie exactement l’effondrement d’une civilisation? Qui étaient vraiment les « barbares » qui nous auraient « envahi » au IVe?

Laura RAIM

Aux Ressources , émission publiée le 21/12/2019
Durée de l'émission : 61 minutes

Regardez un extrait de l'émission