Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


commentaire(s) publié(s) par Georgina Méliot_1

17 commentaires postés

31/03/2018 - Diagonale Sonore - L'anarchiste

Ecoute tardive par rapport à la date de diffusion...
Cela donne encore plus de valeur à la découverte, pour moi, de cet homme vrai, qui trace son sillon comme un paysan au sens noble/vrai du terme (même s'il se sent plutôt du côté artisan)... et merci à Raphaëlle pour ces/ses émissions, les choix opérés, les questions posées, l'écoute attentive et les rires de ponctuation.
Et,au final, pour la note musicale qui surgit de cette heure d'écoute au cours de laquelle l' intérêt/plaisir de la découverte fait que je ne m'endors jamais !!

posté le 19/05/2018 à 14h06

06/05/2017 - En accès libre - Osons causer dans l'entre-deux tours

Merci à Judith de nous faire connaître les procédés de ce "trio infernal" de la pédagogie politique vibrionante sur youtube...
Petit bémol au sujet de la forme : le format court des vidéos ne perdrait rien à se rallonger un peu si le débit vocal de Ludo se ralentissait un tantinet ! J'ai toujours l'impression que Ludo va rater son train et même si je me suis en partie habituée à ce débit à force d'écouter "par intérêt", je regrette toujours l'impression d'avoir à suivre un TGV pour être bien informée ! Le rythme d'un "Intercité"serait plus confortable pour des neurones plus très jeunes mais encore en bon état ! Merci de transmettre.

posté le 13/05/2017 à 16h14

29/04/2017 - Diagonale Sonore - Le rap, une esthétique hors-la-loi

Ce type d'émission où l'intervieweuse se transforme en chercheuse et découvreuse-partageuse est proprement captivant et jubilatoire pour l'auditrice que suis.
Même si je continuerai certainement à très mal comprendre les paroles des rappeurs (problème d'oreille aggravant avec l'âge), j'aurai, grâce à vous, une perception plus ajustée de cette forme d'expression...
Merci beaucoup pour cet éclairage qui permet de "grandir intérieurement" en agrandissant ses connaissances.

posté le 29/04/2017 à 15h36

15/04/2017 - Aux Sources - La Guerre des Gauches

Pardonnez-moi d'avance ce qui pourrait paraître sévère comme regard, mais "les faits sont là"...
Le sujet traité par l'auteur est éminemment intéressant mais l'entretien est truffé de si nombreux "heu" et surtout de "voilà", que le propos qui devrait être éclairant est trop souvent obscurcissant (surtout vers la fin)en laissant entendre que les "voilà" signifient soit "nous devons terminer", soit "c'est ainsi", soit "nous ne pouvons pas tout expliquer", soit encore "vous connaissez la suite"...
A propos de ce dernier sous-entendu, ma pensée s'est scindée en deux : 1) s'il est vrai que je connais la suite, que m'apportent alors les réflexions de l'auteur ? et 2) quel est l'intérêt général de la démarche explicative de cet ouvrage?
Je pense bien qu'il y a un intérêt à cet ouvrage pour éclairer le paysage de la gauche actuelle mais l'entretien manque de rigueur entre l'exposé du questionnement et des réponses...et finalement il a alimenté mon brouillard des connaissances sur le sujet.
Désolée !!

posté le 19/04/2017 à 15h49

15/04/2017 - Aux Sources - La Guerre des Gauches

On peut tromper une fois mille personnes
On peut tromper mille fois une personne
Mais on ne peut pas tromper mille fois mille personnes

posté le 19/04/2017 à 14h41

18/03/2017 - Dans le Texte - La peur du peuple

Merci à vous Judith pour ce choix d'un ouvrage que ce stimulant entretien avec son auteur m'a donné l'envie profonde de le lire (et d'autres écrits peut-être)...
Merci à Hors-Série d'exister !

posté le 23/03/2017 à 17h09

28/01/2017 - Aux Ressources - Althusser à quoi ?

Emission passionnante avec un discours buissonnant mais toujours bien articulé.
J'imagine que les élèves de Félix doivent se régaler d'apprendre avec lui à exercer leur esprit critique.
La question de la fin sur le dogmatisme aurait mérité un développement plus conséquent.
Il manque peut-être une question ou une remarque faisant le lien entre les propos du final avec l'actualité des projets, du colloque en particulier... mais je pense écouter une deuxième fois ces propos dont la thématique transversale me tient à coeur.

posté le 29/01/2017 à 15h42

13/06/2015 - Diagonale Sonore - "Jazz voyou" à domicile

Découverte tardive de l'émission,
Découverte émue, éblouie,
Merci à vous deux(trois!) pour cette découverte
Merci au producteur de s'être lancé dans cette aventure par simple passion,
Merci aux deux musiciens que je sens tellement "habités" que j'en reste sans voix ...

posté le 29/10/2016 à 14h47

01/10/2016 - En accès libre - A gauche de la présidentielle

@totorugo
Votre commentaire rejoint le mien, ce qui me donne à penser "bien vu" en regard du vôtre...
Mais ne pas oublier que nous sommes dans la période où les jours raccourcissent, et que la médecine met en garde contre la dépression saisonnière... Et aussi penser que le cycle des saisons continue même si l'on n'y prête pas attention, et donc que le printemps est inévitablement au bout de l'automne-hiver qui s'installe à ce jour et nous déprime présentement!!

posté le 13/10/2016 à 17h13

01/10/2016 - En accès libre - A gauche de la présidentielle

Il me semble que c'est un débat assez éclairant, non sur JLM, mais sur un certain "état" de la gauche critique qui pourrait se projeter sur les positions des deux intervenants, et non seulement sur leur positionnement, mais sur les présupposés sur lesquels ils s'appuient et qui ne sont pas totalement explicités ici, surtout en ce qui concerne Laurent Levy...
Ce monsieur reproche essentiellement à JLM, tous sujets confondus, son incapacité à évoluer, ses non remises en cause de ses pensées, alors que l'on sent dans son discours(celui de LL sur le plateau de HS), sa propre incapacité à admettre qu'il puisse en être autrement que ce qu'il exprime. Et il y aussi ses généralités, ses approximations qui lui permettent momentanément d'avoir "le dernier mot" au sujet de JLM... C'est tout bonnement inacceptable, voire odieux, que l'on soit par ailleurs pour ou contre la position de Christophe Aguiton.
Ma remarque sur ce dernier portera plus sur le style de ses prises de paroles que j'ai trouvés gênant pour suivre ses pensées : le fait que son temps soit peut-être compté ne justifie pas la rapidité de son débit qui m'a obligée souvent à réécouter ses interventions pour suivre ses développements ! l'avantage de l'enregistrement !
Bref, en ce qui me concerne, un débat qui ne fait pas avancer le "schmilblik" et qui fige la représentation que je peux avoir de la gauche critique jusqu'à présent...
J'ose penser qu'elle n'est pas réductible à cela !

posté le 03/10/2016 à 15h23

03/09/2016 - Dans le Texte - Voyage de classes

Merci à Nicolas Jounin et à Vous Judith pour cette analyse d'un ouvrage qui pour moi est une pépite que je cours acquérir de ce pas !!!

posté le 07/09/2016 à 12h27

16/07/2016 - Diagonale Sonore - Moondog

N'en déplaise à Julien Malaussena qui semble être un musicologue averti, moi, simple amatrice, ai découvert Moondog grâce à cette belle émission, laquelle, avec tous ses "défauts", m'a invitée à aller sur You Tube pour écouter ce musicien-compositeur et ainsi mieux saisir les propos des invités de Raphaëlle... Merci à tous et toute !

posté le 28/07/2016 à 23h21

07/05/2016 - Aux Sources - L'Ordre et le monde

Merci aux protagonistes de cette émission d'évoquer et d'analyser, à travers la CPI, une institution dont la problématique dépassant le cadre des "territoires" (local, national)nous rappelle sans cesse que nous sommes des "animaux territoriaux" dont les rêves d'universalité se heurtent à des réalités qui méritent aussi juste considération...

posté le 11/05/2016 à 16h04

23/04/2016 - Diagonale Sonore - Pourquoi pas les Beatles ?

Merci à toute l'équipe pour cette très belle émission ...
Tout petit bémol : il manque selon moi l'illustration sonore de la dernière remarque de l'auteur sur le son de l'ampli à lampes versus transistors afin que les oreilles "non musiciennes" puissent avoir un élément pertinent d'éducation...

posté le 24/04/2016 à 14h19

27/02/2016 - Dans Le Film - Pourquoi les coiffeurs ?

Pour avoir vu ce film dans ma jeunesse et l'avoir à la fois trouvé magnifique, voire magique (ah la séquence ou il joue avec le ballon symbolisant la terre!!), mais aussi "un peu trop" sentimental (la dernière séquence), je vous remercie de me donner l'opportunité d'un regard plus ajusté, et surtout de susciter mon désir de le revoir...
Ce choix de revisiter les "grands films"est un fil rouge pertinent pour le site de HS, et apprécié je pense même si les commentaires ne sont pas très nombreux... pour l'instant.

posté le 02/03/2016 à 18h10

28/11/2015 - Dans le Texte - Histoire de la laideur féminine

le débat contradictoire présent dans le forum ci-dessous m'a poussée à y apporter ma petite pierre.
1)Après écoute attentive de l'émission je me suis sentie partagée par cette thèse à charge sur la misogynie occidentale passée et présente. Tout d'abord par ce que les sources abondamment et judicieusement citées le sont dans le cadre "étroit" de l'occident, même s'il s"agit d'une étude sur une temporalité semi-longue. C'est peut-être suffisant, mais de façon paradoxale un peu court à mon goût, pour éclairer nos lanternes de femmes (et d'hommes aussi !)du xxiè siècle vivant en "occident" mais aussi dans le "monde".
2) Du coup j'ai pensé à l'étude de Denis de Rougemont sur "L'amour en Occident", approche passionnante très documentée et très fine de l'histoire de notre vécu et de notre imaginaire du sentiment amoureux... -- j'insiste-- dans notre cadre occidental! La différence qui m'apparaît entre les deux recherches est que celle de C. Sagaert ne cite(?) que les documents et auteurs à charge sur la misogynie, alors que celle de D. de Rougemont s'empare des mythes, des périodes historiques et des comportements qui paraissent, à plus d'un titre, imprégner notre imaginaire actuel sur l'amour.
3) Thèse pour thèse, cadre de lecture pour cadre de lecture, au sujet "laideur-misogynie" je préfère a prori l'ouvrage d'Annie Leclerc vieux de 40 ans environ "Paroles de femmes", sur le sujet "homme=avoir=pouvoir et femme=être=jouissance(=puissance(?))" (sauf défaut de mémoire)dont la lecture déjà ancienne, m'a donnée à la fois de la joie et des armes pour ma réflexion.
4)Pour conclure, et rebondir sur les derniers mots du dernier alinea, je dirais que ce n'est pas la lucidité qui me paraît manquer dans la thèse de C. Sagaert ce qui manque, ce sont des "armes" pour lutter contre cette foutue misogynie qui continue à ramper dans nos esprits et nos vies, à "l'insu de notre plein gré".

posté le 05/12/2015 à 14h58 ( modifié le 05/12/2015 à 15h01 )

24/10/2015 - Diagonale Sonore - Pour qui chantes-tu ?

Cette émission est une "nourriture" à la fois sensorielle, émotionnelle, intellectuelle, intellectuelle...
Très riche et très belle...
Merci Raphaëlle d"être allée jusqu'au bout de votre interrogation, d'avoir accueilli simplement les réponses qui "débordaient" et aussi pour le choix des documents d'archives.

posté le 15/11/2015 à 20h41