Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


commentaire(s) publié(s) par Patrice Guyot

7 commentaires postés

17/06/2017 - Dans Le Film - La Cérémonie

J'ai toujours considéré Chabrol comme un porc faisant la honte de la Nouvelle Vague...

Je ne vois vraiment pas ce que ce type lamentable ferait en compagnie des merveilleux François Truffaut, Jean-Luc Godard, Éric Rohmer, Jacques Rivette et Agnès Varda.

Il a même (un peu plus tard) réussi à transformer le sublime roman de Flaubert "Madame Bovary" en une infecte merde, honte à lui !

posté le 02/08/2017 à 06h58

05/11/2016 - Dans le Texte - Les affects de la politique

Ce jeu de séduction à fleurets à peine moucheté est très charmant !

Bises à vous deux !

posté le 12/07/2017 à 05h55 ( modifié le 12/07/2017 à 05h56 )

08/07/2017 - Aux Sources - Les prédateurs au pouvoir

Émission géniale ! Merci !

posté le 11/07/2017 à 07h02

05/11/2016 - Dans le Texte - Les affects de la politique

La "force" les "forces", les "forces de l'ordre" (mais lequel ?)

Mots peut-être pas utilisés avec assez de précautions, ni d'explication...

Je tiens à rappeler ici l'ignoble texte du TCE supervisé par Giscard, refusé par les Français et avalisé par ce grand démocrate de Sarkozy (L'oligarchie se met à l'abri de la foule !)

article II-61
1. Toute personne a droit à la vie.
2. Nul ne peut être condamné à la peine de mort, ni exécuté.

Mais dans le paragraphe 3-a de l'article 2 de l'annexe 12 (intitulée "Déclaration concernant les explications relatives à la Charte des droits fondamentaux", section A de l'acte final de la partie IV), on peut lire une "explication" qui limite sérieusement la portée de l'article II-61:

"Les définitions «négatives» qui figurent dans la CEDH doivent être considérées comme figurant également dans la Charte:
a) l'article 2, paragraphe 2 de la CEDH:
«La mort n'est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d'un recours à la force rendu absolument nécessaire:
a) pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale;
b) pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l'évasion d'une personne régulièrement détenue;
c) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection.»

PG

posté le 06/11/2016 à 05h20 ( modifié le 06/11/2016 à 05h40 )

27/02/2016 - Dans Le Film - Pourquoi les coiffeurs ?

Quelle extraordinaire émission sur l'un des plus beaux films de l'Histoire du cinéma !

Merci !

PG

posté le 28/02/2016 à 17h00

17/10/2015 - En accès libre - Imperium

Vraiment passionnant, même s'il y a peu de remise en cause, finalement, du fonctionnement illégitime du système Français puisqu'à peine 1/5 de la population adhère.

Nous sommes donc, d'une certaine façon, passés à côté des méthodes de verrouillage et de muselage de la population par les dirigeants en place.

C'est un peu dommage, mais ça reste un superbe début de réflexion sur les mécanismes en jeu !

PG

posté le 18/10/2015 à 05h04

25/07/2015 - Dans le Texte - La psychanalyse à l'épreuve de la post-modernité

Quelle fantastique émission...

Merci Judith, et Miguel Benasayag bien sûr !

Un vrai moment d'intelligence, c'est si rare et si précieux !

Patrice Guyot, depuis Saïgon

Un cadeau

posté le 30/07/2015 à 07h27 ( modifié le 30/07/2015 à 07h29 )