Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


La classe de l'écrivain

En accès libre

Pierre Bergounioux

La littérature ne flotte pas dans le monde enchanté des idées et du style, elle se déduit de ses conditions sociales et politiques de production. Pour l’écrivain Pierre Bergounioux, ce n’est pas un hasard si la première épopée narrative, l’Iliade et l’Odyssée, raconte les péripéties de la noblesse foncière achéenne, ou si la littérature française fleurit à la fin du XVe siècle en même temps que se forme un Etat-nation fortement centralisé.
Auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels Catherine, La Casse et trois volumes de Carnets de notes, l’écrivain de culture marxiste développe pour nous sa conception matérialiste de la littérature et évoque les grandes questions qui animent sa démarche littéraire depuis une trentaine d’années : la place particulière de l'écrivain dans la société et la manière dont celle-ci biaise son regard sur le monde, l'inégal accès à l’écriture et donc à la conscience de soi, ou encore la difficulté d’écrire un roman depuis l’essor des sciences sociales...
Quand on sait que Pierre Bergounioux était aussi prof de français en collège, on se dit que ses élèves avaient bien de la chance.

PS Après le tournage, nous lui avons demandé par quel livre il nous conseillait de commencer pour découvrir l’oeuvre de Faulkner : “Par la fin!” nous a-t-il répondu. Les Larrons, et la trilogie des Snopes qui comprend le Hameau, La Ville et Le Domaine sont, selon lui, bien plus aboutis et accessibles que ses romans plus célèbres comme Tandis que j’agonise ou Le bruit et la fureur.

NB. En raison d'un problème de fichier défectueux, une partie de l'émission est en plan fixe (mono caméra).

En accès libre , émission publiée le 25/04/2015
Durée de l'émission : 86 minutes

Regardez un extrait de l'émission