Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


Les limites de la fiction

Dans Le Film

Jacques Aumont

Dans ses derniers ouvrages intitulés "Que reste-t-il du cinéma ?" (Vrin) et "Les limites de la fiction" (Bayard) Jacques Aumont se pose deux questions totalement imbriquées. Celle de la place du cinéma dans nos vies, à une époque où il n'a plus l'exclusivité des images mouvantes, et celle de la place de la fiction à l'intérieur même du cinéma, à une époque de fétichisation de la distanciation et de la véracité au détriment d'une "immersion fictionnelle".
Pour autant, on attendrait d'un éminent universitaire qu'il se plaigne de l'émergence des "nouvelles images" ou qu'il fustige l'usage que nous faisons des écrans. Il n'y a rien de tout cela dans ces deux livres, qui ont la grande vertu et la rigueur de ne jamais se morfondre dans la nostalgie de l'esthète qui trouve que c'était mieux avant. C'est une curiosité insatiable qui anime l'écriture d'Aumont, une curiosité pour les oeuvres, pour nos nouveaux usages et une envie de savoir ce que sera à l'avenir la place du cinéma dans nos vies. Jacques Aumont à l'honnêteté de ne pas tirer à lui des faits pour justifier ses thèses mais au contraire d'épouser la forme des faits et de se réjouir de ce que le cinéma continue de se métamorphoser tout en restant le même. Pour Aumont, il y a une équivalence entre les films et nos vies et c'est pour cela même que la disparition du cinéma, qui n'est d'ailleurs ni gaie ni triste, n'est pas pour demain. Parce qu'il nous donne accès à un mystère qui est également celui de nos vies : la causalité. Cette équivalence pourrait se résumer par la formule de Pasolini qu'Aumont cite : "Le montage effectue sur le matériau du film la même opération que la mort accomplit sur la vie."

Dans Le Film , émission publiée le 16/05/2015
Durée de l'émission : 63 minutes

Regardez un extrait de l'émission

Commentaires

5 commentaires postés

vraiment réjouissant cet échange.
Ce monsieur Aumont qui est un savant ne se la pète pas du tout, on le sent plein d'humour et toujours prêt à éclater de rire...tout en nous racontant des
choses intelligentes, j'ai bien envie de lire son livre
merci pour cette émission

Par Bernadette COLY, le 28/06/2015 à 17h02

bravo pour cet entretien et pour le montage très subtil des extraits (mention spéciale pour le champ - contrechamp avec lunettes Jerry Lewis / Jacques Aumont, excellent !)

Par gomine, le 26/05/2015 à 18h29 ( modifié le 26/05/2015 à 18h29 )

@Gynko. Je ne les connais pas ou plutôt ce qui m'est parvenu par personnes interposées ne me semble pas très cohérent. Je me garderai donc bien de les transmettre au risque de dévoyer sa position.

Par Raphaël, le 24/05/2015 à 18h12

@ Gynko. La régie n'y est pour rien. Frédéric Lordon ne souhaite pas qu'on nous la diffusions.

Par Raphaël, le 22/05/2015 à 22h28

Quel surprise de trouver la bande annonce du jeu sur lequel je travaille en "habillage" de cette discussion, il est vraiment difficile d'y échapper apparemment !

Blague à part, merci pour cet entretien, il faudra que je le ré-écoute d'un trait dès que sa partie audio sera disponible, je ne suis pas sûr d'avoir bien tout suivi. Ma façon de regarder les émissions en plusieurs fois ne rend pas toujours les conversations, dont le sujet m'est moins familier, très claires...

Par Matthieu, le 21/05/2015 à 19h18