Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


Chant inuit aujourd'hui

Diagonale Sonore

Marie-Pascale Dubé

J'ai découvert Marie-Pascale Dubé en juin dernier, dans un festival à la Générale, un ancien poste de distribution d'électricité reconverti en squat pendant quelques années, puis plus récemment en lieu de spectacles "officiel" dans le 11e arrondissement de Paris — dont les jours sont d'ailleurs comptés. Elle y présentait un solo inspiré du katajjaq, un chant de gorge inuit traditionnel. Dans un étage resté plus ou moins à l'abandon, assis par terre, nous avons assisté à la métamorphose de la jeune femme : souffle, râles, poussées, vibrations... Rien dans ce chant ne ressemble à ce que nous connaissons de la voix humaine en Occident. Une fois passée la fascination première, nous sommes de surcroît entrés dans de multiples états émotionnels, jusqu'à la renaissance finale. 

C'est que le katajjaq n'est pas une affaire uniquement musicale pour Marie-Pascale Dubé ; c'est un véritable voyage initiatique dans les arcanes de sa famille et de son identité. Chanteuse et comédienne québécoise installée à Paris, elle est partie dans le Grand Nord pour apprendre à chanter avec les Inuits. Traditionnellement chanté par deux femmes face à face, le katajjaq est une joute rythmique et ludique, où les deux voix se répondent jusqu'à n'en faire plus qu'une. Aujourd'hui, elle fait des concerts, propose des ateliers d'initiation et prépare un film sur le sujet. Pour Hors-Série, elle revient sur ses voyages et plus largement sur les techniques et fonctions de ce chant magnifique, ainsi que sur ses évolutions récentes et leurs implications politiques.

Raphaëlle TCHAMITCHIAN

Diagonale Sonore , émission publiée le 30/12/2017
Durée de l'émission : 59 minutes

Regardez un extrait de l'émission

Commentaires

6 commentaires postés

Merci!

Par Maryse Vidal, le 11/01/2018 à 12h07

@bernejo
Moui... si ce n'est qu'il n'y a point de manchot empereur du côté des Inuits. Ils sont tous planqués en Antarctique. De même, les manchots de Magellan de votre vidéo vivent dans l’hémisphère sud. C'était "l'instant zoologie".

Par Damien, le 09/01/2018 à 18h25


j'ai écouté attentivement l'émission ce lien https://www.youtube.com/watch?v=H_vMUkUsS38

vous éclairera peut être sur les chants inuits qui prennent racines sur l’imitation des chants des manchots empereur ou autres animaux de la banquise . C'est un rite mortuaire en l'honneur des animaux chassés . l'animal mangé continue à vivre et prend corps dans le chant humain qui vient célébrer le continuum de la vie .

Par bernejo, le 07/01/2018 à 14h28

Bouleversant! Merci à vous deux.

Par Judith, le 04/01/2018 à 22h03

Merci pour cette émission, belle découverte !

Par EmMe, le 03/01/2018 à 11h56

merci pour cette découverte : Jean Malaurie m'avait fait connaître les Inuits notamment à travers son livre "Les derniers rois de Thulé" et des videos - INA http://www.ina.fr/video/2191276001

Par morvandiaux, le 30/12/2017 à 16h26