Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


La gauche du XXIe siècle

Aux Ressources

Christophe Aguiton

Après la recomposition des blocs sociaux avec Bruno Amable, voici la refondation de la gauche avec Christophe Aguiton. Force est de constater, si vous m’excusez cet instant d’autoanalyse, que je suis en quête de théories permettant d’interpréter le moment politique dans lequel nous nous trouvons. Malgré les réserves que l’on peut légitimement avoir sur son programme ou sa personnalité, le score inespéré de Mélenchon au premier tour de la présidentielle était pour moi une excellente nouvelle. Après Syriza en Grèce, Podemos en Espagne, Corbyn au Royaume-Uni et Sanders aux Etats-Unis, nous aussi, en France, nous voyions une offre vraiment de gauche sortir des marges et s’imposer au centre du débat. Et s’il y a une chose qui me console un peu de la déprime dans laquelle me plonge la présidence Macron, ce sont les interventions des députés de la France Insoumise dans l’hémicycle, qui font vivre une vraie opposition radicale, substantielle, pertinente et percutante. Et pourtant, on ne peut pas dire que l'optimisme habite le camp progressiste, dont une partie reste très critique vis-à-vis de la stratégie de Mélenchon : sa volonté hégémonique ainsi que son attrait pour le « populisme de gauche » représentent une impasse selon certaines voix, le plus souvent issues du NPA ou d’Ensemble.

D’où l’utilité de prendre du recul — historique et géographique — et d’aller voir, hors de nos frontières, ce que l’on peut apprendre des expériences politiques et mouvements sociaux qui ont suscité de l’espoir ces vingt dernières années. C’est ce qu’entreprend avec une grande efficacité Christophe Aguiton dans son ouvrage La Gauche du 21e siècle, Enquête sur une refondation (La Découverte). Il y revient en détail sur l’histoire récente des gauches sud-américaines, de Syriza et de Podemos pour comprendre sur quelles bases la gauche de transformation sociale se reconstruit aujourd’hui et pour en tirer des leçons stratégiques.

Militant altermondialiste ayant participé à la création de Sud PTT, d’Agir ensemble contre le chômage (AC !) et d’Attac, Christophe Aguiton aborde les questions théoriques, notamment celles qui tournent autour des biens communs, avec tout le pragmatisme et le sens concret dont j’ai besoin en ce moment pour mettre de l’ordre dans mes idées.

 

Laura RAIM

 

Aux Ressources , émission publiée le 09/09/2017
Durée de l'émission : 86 minutes

Regardez un extrait de l'émission

Commentaires

5 commentaires postés

pas un mot sur les menaces nucléaires ! juste quelques uns sur le changement climatique... étonnant !!

"Nous sommes révoltés face à l’augmentation incessante des dépenses militaires qui sont passées de 1.144 milliards de dollars en 2001 à 1773 milliards en 2015 (Sipri en USD taux de change 2014) et favorisent un commerce des armes immoral et dangereux, alors que le budget des Nations Unies pour les opérations de paix est de seulement 8,7 milliards et que la lutte contre le réchauffement climatique nécessite des moyens importants tout comme la réalisation des Objectifs du Développement Durable (ODD)."

https://www.mvtpaix.org/wordpress/blog/2017/09/08/marches-pour-la-paix-declaration-commune-cgt-mouvement-de-la-paix/

Par morvandiaux, le 10/09/2017 à 15h51

Super emission, Aguiton tres intéressant et Laure Raim conduit l'entretien à merveille.

Je voulais faire à Hors-Serie une suggestion: pourriez-vous mettre (par exemple à la fin de la description) la liste des livres cités lors de l'émission?
Souvent les invités citent un grand nombre de livres qui viennent étayer leur(s) these(s), ce serait extrêmement pratique d'avoir un récapitulatif.

Bien à vous,
Abe

Par Abe Road, le 09/09/2017 à 21h36 ( modifié le 09/09/2017 à 21h38 )

un moulin à parole vide creux

Par bernejo, le 09/09/2017 à 21h19

Je deteste critiqué Hors-serie, parcequ'il y a énormément de bon contenu, mais la, c'est ahurissant de ... et de contre vérités. Pas une minutes a parler d'exploitation et du parasitisme actionnarial. J'avais écris tout un tas de saloperie suivant linéairement l'interview finalement je vais les garder pour moi.

https://www.youtube.com/watch?v=4Pv_TBliIh0 (pour faire contrepoids)

Mais je tiens quand même a ajouter.

Aux communistes qui tiennent des propos de socio-démocrates.

"Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes."

Nouveau testament

Assumez vous, ne faites pas comme cette homme, une vie a se battre contre la lutte de classe, a résumer la lutte contre le marché au Cambodge et au goulag comme les libéraux d'ailleurs.

Se rend il compte a quel point il est réactionnaire?

Par Loic Chantry, le 09/09/2017 à 18h46 ( modifié le 09/09/2017 à 19h44 )

Il est sympa Aguiton, mais la partie réponse est quand même un peu légère...
Cet entre deux Etat/Marché que serait le commun manque cruellement d'appui sur l'ici et déjà là révolutionnaire: S.O.S Friot !
Ah ? On me dit qu'il est à nouveau dans le texte la semaine prochaine ? Hé hé...

Par jeremie chayet, le 09/09/2017 à 15h24