Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


L'édition avec éditeur

Aux Ressources

Eric Hazan

Pas facile de concilier politique éditoriale "tranchante" et viabilité économique. Le fondateur de la Fabrique Eric Hazan en sait quelque chose. Emblématique du renouveau de l'édition indépendante engagée à la fin des années 90, la maison publie des œuvres pointues produites par les grands noms de la pensée critique, parmi lesquels Giorgio Agamben, Alain Badiou, Jacques Rancière, Wendy Brown ou encre Amira Hass et Ilan Pappé… Or rares sont les livres qui se vendent aussi bien que L’insurrection qui vient, l'ouvrage du Comité invisible propulsé sous les feux des projecteurs par l’affaire Tarnac…

Ecouter Hazan parler a quelque chose d’envoûtant. Il a le calme et la précision du chirurgien qu’il a été et la radicalité du militant qu’il n’a jamais cessé d’être. Celui qui a publié "L’édition sans éditeurs" d’André Schiffrin sur le paysage dévasté de l’édition américaine dresse aujourd'hui un constat tout aussi sévère sur l’appauvrissement de l’offre éditoriale française.

 

 

Aux Ressources , émission publiée le 23/08/2014
Durée de l'émission : 56 minutes

Regardez un extrait de l'émission

Commentaires

34 commentaires postés

Le lien pour télécharger la vidéo est mort.. Serait-il possible de le réparer ?

Par AntoineLC24, le 26/07/2017 à 23h58

bonjour , impossible de suivre eric hazan .deja 25 coupures en 20 minutes en qualité " auto " . d ' autre part la qualité hd n est jamais activable .pourtant je suis en fibre.avez vous des moyens insuffisants?
CORDIALEMENT.

Par philippe pignot, le 28/04/2016 à 20h15

Un grand plaisir de voir et d'écouter M. Hazan. Concernant les librairies pour moi c'est le seul magasin dans lequel je me rend dans chaque ville et village où je me trouve et dans lequel je me dois de passer au moins deux fois par moi.
Je les sais fragiles.
Je n'ai jamais acheté un livre ou autre chose chez "Am 'à Zone" et ce n'est pas demain la veille.

Pour les personnes désargentées, je conseille la bibliothèque et le bibliobus.

Bien a vous

RZ

Par René Zaslawsky, le 11/12/2014 à 15h58

Très intéressant Eric Hazan. Le calme et la noblesse. Fragile et précieux lui aussi.
Respect.

Par Robert., le 02/11/2014 à 18h12 ( modifié le 02/11/2014 à 18h19 )

Mais quel bonheur ! Sincères mercis pour cette émission. C'est le deuxième Aux ressources que je regarde et je suis étonnée moi-même de l'intérêt que j'y trouve. Bonne continuation.

Par J-net, le 23/09/2014 à 15h40

Merci pour cette interview, je veux juste répondre au cas Amazone car je suis concerné effectuant des achats en ligne de livres d'occasions. Etant un lecteur assidu il me serait impossible financièrement d'acheter des livres neuf en librairie. Pour moi personnellement des entreprises comme Amazone, price minister ou encore Joseph Gilbert me permettent de lire une bonne dizaines de livres par mois.

Par Gilles Mazzufferi, le 09/09/2014 à 10h28

Suis-je le seul à avoir ressenti un malaise ?
Laura me donne l'impression de quelqu'un qui veut cacher son "inculture"* (genre "oui oui je le savais !"), je l'ai senti très très mal à l'aise face à Eric Hazan, qui d'une part en impose effectivement parce que c'est une tronche, d'autre part a un rythme extrêmement lent, et face auquel il faut savoir relancer, rythmer un peu…
Peut-être que je suis habitué à un certain "professionnalisme", et que je dois m'habituer à une méthode d'interview que j'apprécie pourtant tellement chez Maja, mais bon, j'avais mal pour elle !

Peut-être qu'un making-off, façon @si, permettrait de comprendre le contexte ?

*inculture à laquelle on ne croit pas une seconde, évidemment, mais on ressent un sentiment d'infériorité, ou alors c'est moi qui m'y suis retrouvé ? J'ai pas de chwal ni de psy, j'en parlerai à ma chienne à l'occasion ! ;-)

Commentaire plus général sur HS, faites gaffe à pas virer trop intello élitiste ! (après l'interrogation sur l'équité sexuelle, quid des mal-comprenants ?)
Labizatoutesettouspareilindistinctement

Par Al1, le 08/09/2014 à 23h26

Et la suppression des intermédiaire DONT amazon, est-ce que ça ne serait pas bénéfique pour la pensée critique ?
Je suis toujours surpris du faible nombre d'auteurs qui publient directement leur texte sur leur site web.
Haaa le fétichisme du papier...

Par Nicoco, le 08/09/2014 à 11h59 ( modifié le 08/09/2014 à 12h00 )

@Paul : Merci pour votre commentaire et vos suggestions ; je pense aussi que beaucoup de questions esquissées dans cet entretien méritent d'être approfondies, qu'il faudra y revenir, dans les détails (où se niche le diable). Il faudra donc un nouveau Aux ressources sur l'économie de l'édition, afin que vous et moi (et peut-être d'autres encore) ne restions pas sur des frustrations...

Par Judith, le 02/09/2014 à 13h24

Émission intéressante si on ne connait pas du tout Éric Hazan ou son parcours mais hélas le contenu est finalement assez faible en informations.

En lisant l'intitulé du concept de l'émission, on s'attend à avoir des détails et des vraies précisions sur le fonctionnement économique d'un tel projet (nombre de salariés, montant des salaires, investissement personnel supplémentaire en temps, en argent, choix économiques dans la conception graphique des ouvrages, temporalité de certains projets édités, les grands succèes, les grands échecs, montant des aides publiques, etc). Et finalement on apprend très peu de choses: un grand résumé de l'histoire de la maison, un modèle "économiquement non viable" (dans la mesure ou après 17 ans le principal acteur ne touche toujours pas de salaire) et bien sur le fait que l'envie passe avant le Chiffre d'affaire.

Je suis assez critique justement parce que je trouve le projet initial de l'émission intéressant particulièrement dans le cas présent puisque j'ai moi-même un peu travaillé au contact d'éditeurs indépendants pour essayer de comprendre ce qui les animait, comment ils fonctionnaient et comment ils en vivaient. Mais si c'est uniquement pour faire le tour des penseurs critiques/subversifs/hétérodoxes qui nous racontent qu'un discours minoritaire n'est pas ce qui se vend en majorité, ça risque de tourner un peu en rond. Si en revanche, c'est trop complexe à mettre en œuvre dans un format comme celui de l'interview alors peut-être qu'un format plus court et plus dense suffirait à présenter ces personnes et leurs chois. Je pense par exemple à un court documentaire de Chris Marker sur François Maspero: https://www.youtube.com/watch?v=eNY-l7FuSnA

Évidement, François Maspero et Eric Hazan n'ont pas du tout la même manière de parler et le même débit de parole mais même sans ça, il y a quand même beaucoup plus d'engagement dans les commentaires et le montage.

Bon courage pour la suite.


Par Paul, le 01/09/2014 à 15h11

Entretien passionnant, c'est toujours un moment de tranquille découverte avec Eric Hazan, où on prend le temps de réfléchir et de respirer sans peur des blancs et des pauses...
Quitter la médecine pour l'édition indépendante, quelle aventure. Et puis, à son âge, que d'intelligence, de clairvoyance, un esprit et un regard affutés, une envie de révolte sans faille.
Je m'étais régalé lors de son entretien avec Judith ce fût le cas ici aussi. Je me permets de proposer à ceux que ça intéresserait une longue entrevue avec deux journalistes de Rue89, tout aussi intéressante : http://www.dailymotion.com/video/xtejpi_l-entretien-avec-eric-hazan-en-integralite_news
Et merci à Laura Raim pour cette émission de grande qualité.

Par airone, le 31/08/2014 à 00h49

A propos d'amazon je vous recommande cette émission diffusée il y a peu sur arte, elle éclairera sans doute le propos de l'invité.
http://www.arte.tv/guide/fr/048379-000/ecrivez-on-s-occupe-du-reste

Par Carmen, le 30/08/2014 à 16h38

A propos d'Amazone : Je suis en permanence interpellée par la complexité de l'être humain.Je lis le site les-crises qui se veut hors de la pensée unique et qui depuis plusieurs mois fait un travail d'information hors mainstream sur l'Ukraine ou autre sujet d'actualité. Le site vient de publier un billet où il s'emploie à défendre Amazone au prétexte de la défense du pouvoir des citoyens qui nous le savons s'appauvrissent de mois en mois. Sur un tel sujet (Amazone) leur raisonnement est biaisé, ils ne voient pas le danger à moyen et même court terme. Oui la globalité de la perception d'une situation n'est jamais la même d'un être humain à l'autre. L'interview de M Hazan leur serait utile ne serait-ce que pour pouvoir en discuter ensuite avec les arguments poignants de M Hazan délivrés avec un tel humanisme.

Par Maud, le 28/08/2014 à 21h16

@Judith : oui
Et pas besoin d'excuses, tout baigne...

Par sleepless, le 25/08/2014 à 02h02

@Sleepless : tu fais donc partie des aspirants-spectateurs d'enregistrement d'émissions ? (je n'ai pas encore consulté la liste des souscripteurs de cette "option")... Reçois nos excuses si tu trouves que nous sommes trop lents à la détente. J'ai reçu deux ou trois mails de souscripteurs ces dernières semaines à ce sujet, à qui j'ai répondu, et qui m'ont re-répondu sur le mode :"c'était juste pour savoir, c'est pas pressé". Je dois reconnaître qu'on a manqué de diligence pour organiser ça. Dans l'immédiat les dates d'enregistrement des prochains DLF et DLT ne sont pas encore fixées (on vient d'en tourner, en rafale, on n'a pas pris le temps de tenir les abonnés informés... On dirait qu'il manque un poste secrétariat dans l'équipe Hors-Série ;-) !

Par Judith, le 24/08/2014 à 23h29

@All Naldy : notre budget livres, nous ne l'avons même pas calculé (dans tous les sens du terme !) ; nous avons toujours acheté des livres, qui sont notre oxygène, et ne songeons pas à nous les rembourser sur le compte de Hors-Série, qu'on ménage pour assurer ce que nous ne saurions financer sur nos propres deniers ! Les maisons d'édition pourraient peu à peu s'intéresser à nous et nous envoyer leurs livres, mais à dire vrai, nous n'avons même pas encore créé le compte postal où elles pourraient nous les adresser - et vu ce qui vient de nous arriver, je ne tiens pas à les faire adresser chez moi ;-) !
Je suis contente aussi que vous ayez pris connaissance de mon édito, et du malaise qu'il traduit. L'équipe de Hors-Série n'est pas tout à fait à l'unisson sur cette question, et j'imagine que cette problématique va trouver une forme publique ou une autre dans les mois qui viennent (débat, autre édito, etc).

Par Judith, le 24/08/2014 à 23h03

Achetons, offrons des livres de La Fabrique. "Fragile et précieux", belle conclusion. Merci Laura, merci Raphaël.

Par Damien, le 24/08/2014 à 22h02

Oui, je souscris au message de Joëlle Godefroid. Merci mille fois pour cette superbe émission. Chaque samedi c'est un régal de découvrir ce que vous nous avez concocté. Hors-Série est à l'information en ligne, ce que la Fabrique est à l'édition! Je remarque que la conclusion de l'entretien à propos de la précarité et la fragilité de leur modèle est assez similaire à la conclusion du précédent entretien de Laura Raim avec Tristan Trémeau...
L'Edito de Judith Bernard sur la production genrée et le malaise face à tous ces hommes blancs invités m'a aussi particulièrement intéressé.
Je profite de cette émission pour demander à l'équipe d'Hors-Série leur budget livres (que j'imagine très important!): est-ce que le service presse de certaines maisons d’édition vous prenne désormais en compte dans leurs envois? Ou là encore l'indépendance a un prix?

Par Ali Naldy, le 24/08/2014 à 18h56

@Judith.
Merci de ta réponse.
Bon, je ne dirai effectivement pas que je suis pressé, simplement curieux de savoir quand et comment cela allait se mettre en place.
C'était une option (comme tu dis) plutôt plaisante, donc...

Par sleepless, le 24/08/2014 à 18h12


Un grand merci pour cette passionnante émission, extrêmement touchante et sensible.
Merci, Laura Raim, pour votre choix si judicieux, votre savoir faire-valoir, la pertinence de vos question, votre présence attachante... Merci bien évidement à Eric Hazan de s'être ainsi livré, sans fard et sans détour, avec une présence concentrée et une telle qualité de réflexion.
Bref, voilà une expérience qui donne envie d'être bien vite renouvelée.

La crainte de pouvoir vous perdre (ainsi qu'"Arrêt sur Image"), suite à des actes malveillants, vous a rendus plus précieux encore, s'il était possible. Puissiez-vous tenir bon, vous nous laisseriez bien désemparés, en ces temps de désillusion.
J.T

Par Joelle Godefroid, le 24/08/2014 à 16h34

"un auteur peut publier directement sur Amazon sans passer par l'intermédiaire de l'éditeur" (little jo)
@little jo : Eric Hazan ne parle pas de livres numériques, mais de livres traditionnels sur papier.

Par Papriko, le 24/08/2014 à 15h12

De brest et plus encore de sa campagne, le discours est un peu court, sur "leclerc" dont il omet de distinguer l'hypermarché - chose inconnue à paris - de son choix de monter des 'leclerc culture" - juste à côté de sa fondation pour l'art contemporain, sur lequel on pourrait tenir un même discours tout aussi univoque. Staline contre le mécène. alors que c'est entièrement réversible dans la lutte contre l'appropriation monopolistique du capital.
y avait-il "la fabrique" dans ces "leclerc culture"? - juste pour bien savoir s'il n'y avait que des retours.
Je reste stupéfait devant la fnac oui, mais cultura, non.

Par regis BARFUSS, le 24/08/2014 à 14h17 ( modifié le 24/08/2014 à 14h23 )

@sleepless : seuls les Dans le texte et les Dans le film pourront être tournés avec un peu de public. Pour l'instant l'organisation un peu tendue des démarrages ne nous a pas fait mettre l'accent là dessus ; et les personnes qui avaient souscrit cette option ne sont pas eux-mêmes très pressés. On commence à planifier tout ça plus proprement, ça va s'organiser. Mais nous n'aurons de toute façon jamais plus de deux ou trois personnes, et bien sûr pas de "rires" et "applaudissements" ;-) !

Par Judith, le 24/08/2014 à 12h00 ( modifié le 24/08/2014 à 13h39 )

> si j'ai bien compris, Amazon n'édite pas de livres (en tous cas en France).

Non Amazon n'édite pas de livre. Mais un auteur peut publier directement sur amazon sans passer par l'intermédiaire de l'éditeur :
http://lesoufflenumerique.com/2013/03/05/publier-un-livre-sur-amazon/

Par little jo, le 24/08/2014 à 10h38

@ little jo : si j'ai bien compris, Amazon n'édite pas de livres (en tous cas en France). Amazon est simplement distributeur, même si son but avoué, selon Eric Hazan, est de devenir éditeur un jour et d'éliminer - vocation naturelle de toute entreprise dans le système libéral - tous les autres éditeurs.
Si on veut acheter un bouquin édité par La Fabrique, il vaut donc mieux l'acheter directement en ligne chez l'éditeur pour éviter de contribuer à la propagation du virus Amazon.

Par Papriko, le 24/08/2014 à 10h24 ( modifié le 24/08/2014 à 10h31 )

Bonjour,

Pour infos, après réception du mail incitant à lire la vidéo chez Vimeo, j'ai quand même tenté de la lire ici.
Cela fonctionne très normalement.
Bon courage.

(tout autre chose : il était question de pouvoir assister aux émissions. Or, celles-ci se préparent, sont diffusées, mais toujours pas signe de "audience participation", comme le dirait un fameux moustachu musical).

Par sleepless, le 24/08/2014 à 09h50

Émission très intéressante sur le milieu de l'édition que je ne connaissais point.

Concernant Amazon nommé comme cancer de l'édition, je ne suis pas convaincu que c'est si mal pour les petites maisons d'éditions telles que la Fabrique. J'aurais aimé un peu plus d'explications sur ce point. Est-ce qu'il a des exemples d'auteurs qui ne sont pas allés éditer leurs livres à la Fabrique mais chez Amazon ?

Par little jo, le 24/08/2014 à 08h54

Excellent. Je ne connais rien au monde de l'édition, cela va certainement orienter ma manière d'acheter des livres. Merci

Par syan, le 24/08/2014 à 08h43

Yes.

Par Judith, le 24/08/2014 à 01h49

Piratage d'@si made in Ulcan ?...

Par cyrilkenyatta, le 24/08/2014 à 00h16

Les émissions "Aux ressources" sont sans aucun doute mes préférées. Merci pour cette interview passionnante !

Par Mudita, le 23/08/2014 à 22h48

Les problèmes de téléchargement sont liés au piratage dont nous avons été victimes, Arrêt sur images et Hors-Série, aujourd'hui. Tout est mis en oeuvre pour rétablir l'accessibilité des contenus.

Par Judith, le 23/08/2014 à 21h05

pour télécharger la vidéo la page n'existe pas. Petite erreur de redirection ?

Par Reis Hugo, le 23/08/2014 à 17h23

je viens de visionner les 8 premières minutes de l'entretien qui sont tout simplement passionnantes.
pas forcément sur le contenu.
C'est surtout la façon dont Eric Hazan raconte ce qu'il s'est passé pour lui dans le domaine de l'édition.
la forme de son discours, le ton qu'il prend, les pauses, son phrasé donnent une ambiance incroyabe.
merci,

Cyril.

Par Klérian, le 23/08/2014 à 15h38