Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


L'expérience zapatiste

Aux Sources

Jérôme Baschet

Le capitalisme produit chaque jour son cortège de souffrances et son lot de misères. Mais dénoncer ces scandales ne suffit pas à y mettre fin. Tant que nous continuerons à croire que ce système est inébranlable, tant qu’aucune alternative ne nous semblera crédible, tant que nous n’aurons rien à proposer à la place, le capitalisme aura beau jeu de se présenter comme la seule option envisageable.

Comment sortir du fatalisme ? En prenant conscience que de nombreuses expérimentations sont déjà à l’œuvre aujourd’hui, et qu’elles ouvrent des brèches à élargir, répond l’historien Jérôme Baschet dans son ouvrage Adieux au capitalisme. AMAP, circuits courts, coopératives, entreprises autogérées… Les initiatives fourmillent ça et là, en opposition au monde immonde du Capital. La plus féconde de ces utopies réelles, ou du moins la plus importante par sa longévité et sa démographie, se situe au Mexique, dans la région du Chiapas. Depuis l’insurrection du 1er janvier 1994, des centaines de communautés indiennes vivent hors de l’emprise de l’Etat, sur un territoire de la taille de la Bretagne.

Dotés de leurs propres systèmes de santé, d’éducation et de justice, les zapatistes ont construit une forme de démocratie radicale et de société égalitaire. Leur action inspire les rebelles de toute la planète. Bien que l’expérience zapatiste soit solidement ancrée dans la culture locale et l’histoire indigène, elle a une portée universelle. Elle préfigure ce que pourrait être une société libérée du culte de la marchandise, de la logique bureaucratique, de la domination patriarcale et des illusions de la croissance.

Vous avez déjà rêvé de ne travailler plus que douze heures par semaine ? D’être tour à tour maçon, infirmier puis enseignant ? De voir disparaître la publicité qui pollue notre environnement sonore et visuel ? De participer activement à la vie politique de votre quartier ? D’avoir plus de temps pour flâner, buller, dessiner, inventer, voyager, discuter ou cuisiner ? Mais vous vous dites que tout cela est une chimère, que vous êtes un doux rêveur ? Jérôme Baschet démontre le contraire. La base matérielle de la société post-capitaliste est déjà là. Les pièces du puzzle sont prêtes. Il ne reste qu’à les assembler. Ce n’est pas facile, mais c’est faisable. Si les zapatistes ont réussi, nous le pouvons aussi.

Bon visionnage !

Manuel Cervera-Marzal

Aux Sources , émission publiée le 11/03/2017
Durée de l'émission : 80 minutes

Regardez un extrait de l'émission

Commentaires

8 commentaires postés

Votre émission et un article en accès libre sur le Monde Diplo posté par Judith Bernard (https://www.monde-diplomatique.fr/2017/06/CUSSET/57569) a déclenché en moi une très grande curiosité envers ce mouvement dont je ne connaissais quasiment que le nom : c'est décidé, je commande le bouquin de Jérôme Baschet.
Merci de votre travail !

Par Sarah Proche, le 15/08/2017 à 08h43

Super et passionnant!.merci beaucoup je cours acheter le livre

Par véronique SONIER, le 02/04/2017 à 11h54

Remarquable ! Passionnant de bout en bout. Grave et émouvant, tout en restant __je ne dirais pas optimiste__stimulant, doux, ferme et clair.
Oui il est possible de sortir du carcan infernal du toujours plus pour le toujours plus
Nous avons "du travail" sur la planche...
Merci profondément, lisons ce livre ; je découvre avec ravissement la pensée claire de Mr Jérôme Baschet que je vais m'empresser de recommander.

Par Liliane, le 20/03/2017 à 09h32

émission passionnante et ouvrant des espérances là-bas, ici du temps trop bref de la Commune, des possibles existent...
http://zapatistes.e-monsite.com/

Par morvandiaux, le 19/03/2017 à 10h06

excellentissime, quelle intelligence de part et d'autre. J'avoue que je ne connaissais pratiquement rien de l'expérience zapatiste, je vais me précipiter pour lire le livre de Jérôme Baschet. Merci et bravo!
Yves Guiard

Par Yves Guiard, le 16/03/2017 à 21h51

Un excellent éloge de l'anarchisme avec une mise en garde salutaire contre les errements étatistes (Tsipras, Podemos, Mélenchon...)

Par enrmax, le 15/03/2017 à 07h48

Encore une excellente émission sur les possibles alternatives à la société capitaliste telle que nous la subissons aujourd'hui. Comment faire pour que des personnalités comme Mr Baschet et bien d'autres que je découvre ici ou là et notamment sur votre site puissent se substituer aux politiques toutes tendances confondues qui ne font RIEN pour arrête "le massacre" de notre pauvre planète et de ses occupants et qu'à la manière des esprits éclairés du siècle des lumières ces penseurs s'unissent pour alerter, informer et former les masses populaires afin que l'on puisse dégager cette engeance politique telle qu'elle existe aujourd'hui et que l'on arrive à "renverser la table" car nous sommes nombreux à nous rendre compte de l'urgence qu'il y a à agir et ce n'est certainement pas avec les prochaines élections quel que soit l'élu(e) que nous allons y arriver.
Merci pour vos émissions et pour le choix de vos invités, c'est terrifiant mais oh combien passionnant et éclairant.

Par MR34, le 13/03/2017 à 15h01

Merci pour ce bon moment d'utopie dans un monde qui gronde et se précipite vers ses bourreaux !

Par Yanne, le 11/03/2017 à 18h21