Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


commentaire(s) publié(s) par éponine

2 commentaires postés

23/06/2018 - Aux Sources - Uber, auto-entrepreneurs et nouveaux prolétaires

Bonjour.
Merci pour cette émission dont je connais bien le sujet de l'intérieur, quoique d'à côté. Je suis Française, me suis installée en Belgique en 1991, et ai aussitôt trouvé du travail en temps que "travailleur indépendant", d'abord dans le télémarketing, puis comme correctrice pour différentes maisons d'édition. Et c'est vrai que du côté français, mes amis ne comprenaient pas trop mon statut (ou mon régime), alors que moi je ne comprenais pas que ce statut n'existe pas en France. Et apparemment, il n'est apparu qu'en 2009, avec le statut d'auto-entrepreneur, que je trouve assez bancal (sécurité sociale vraiment limitée, pas de déclaration des frais professionnels, pas d'assujettissement à la TVA...).
Comment faisaient les travailleurs indépendants avant ce statut d'auto-entrepreneur ? Je pense aux traducteurs, aux graphistes, aux pigistes, même aux coiffeurs à domicile, bref aux free-lance comme on désigne habituellement cette catégorie de travailleurs. J'ai cru comprendre qu'il y avait les artisans, les commerçants et les prof libérales, mais il y a quand même toujours eu un tas d'activités qui n'entraient pas dans ces cases ! Sur quelle base sont facturées et imposées les conférences données par M. Sarkozy par exemple ? Est-ce que vous, M. Cervera-Marzal, êtes payé pour ce travail d'intervieweur sur Hors-Série ? En tant que quoi ?
Le régime social des indépendants (RSI) français me semble équivalent à celui qu'on a en Belgique (http://www.inasti.be/fr), mais celui des auto-entrepreneurs est un mélange indigeste de libertés surveillées et de bénéfices entravés.
La problématique des "faux indépendants" est aussi très débattue ici, plus ancienne même qu'en France où l'on semble avoir découvert le phénomène à la suite de l'essor de ces auto-entrepreneurs qui sont en fait totalement dépendants d'un seul donneur d'ordre, mais ça n'empêche pas le régime de prospérer (700.000 travailleurs indépendants en Belgique - http://www.inasti.be/sites/rsvz.be/files/publication/inasti_rapport_annuel_2017.pdf), ni de s'y sentir à l'aise (même si c'est pas simple, et j'ai tendance à dire que là où moi j'achète ma liberté, l'employé ou le fonctionnaire la vend ; quoi qu'il en soit, sur le plan politique, je suis passée d'assez neutre à franchement gauche :)

posté le 25/06/2018 à 20h52

07/01/2017 - Aux Sources - L'Arme du rire

Ratio 1 sur 3 !!! J'ai découvert le Moment Meurice il y a peu et me suis enquillé près de 200 chroniques en quelques jours, me demandant combien d'interlocuteurs il devait interroger pour tomber sur de tels spécimens. Sa réponse me souffle, même si je suis convaincue que l'incohérence est particulièrement bien partagée parmi nous.
Chouette émission, avec un invité dont la cohérence est servie par la subtilité, et un interviewer complice mais aussi creusant.
Merci à vous tous.

posté le 12/01/2017 à 21h22