Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


commentaire(s) publié(s) par Clément Langlois

3 commentaires postés

30/05/2015 - Dans le Texte - Castoriadis, une vie

Un grand merci pour cette émission passionnante et stimulante !!
L'emphase de François Dosse m'a aussi lassé parfois, mais je trouve qu'elle est compensée par l'intérêt de ses propos et sa connaissance fine du parcours intellectuel et personnel de Castoriadis.
Le dialogue est de plus en plus intéressant, notamment l'articulation entre le singulier et le politique, qui me passionne.
En effet, dans quelle mesure la psychanalyse, opération de "révolution" singulière, peut apporter un éclairage sur les processus de "révolution" politique ?!
Et aussi, qu'est-ce que les théoriciens des mutations sociales, les penseurs de la révolution, peuvent apprendre à la psychanalyse ?
A la fois dans la compréhension de son histoire institutionnelle, mais aussi parfois dans ses travers adaptatifs difficiles à reconnaître.
Merci encore :)

posté le 03/06/2015 à 12h23 ( modifié le 03/06/2015 à 12h35 )

17/01/2015 - Dans Le Film - Lettre d'un psychanalyste à Spielberg

Je viens d'arrêter la lecture de cette émission avec l'impression de m'être pris un coup de bâton sur la nuque.
Je suis heureux de voir dans les commentaires précédents des doutes quand à cette avalanche d'interprétations qui se réclame de la psychanalyse.
Elles en utilisent les concepts théoriques mais pas le positionnement. C'est je crois ce qui à été souligné dans le commentaire précédent.
Je trouve cela navrant, cela rappelle l'état de l'analyse dans les années 50.
Je tiens donc à préciser, que cela n'est pas nécessairement représentatif de LA psychanalyse mais plutôt d'une manière dont elle est souvent utilisée.
Freud nous dit très clairement qu'on ne ne peut interpréter un rêve sans les associations du rêveur, et c'est à partir de celles-ci que l'on travaille, pas forcement pour donner un sens, mais plutôt pour se dégager d'un surplus de sens. Sinon il s'agit juste d'une interprétation, qui peut bien en valoir une autre, argumentée différemment. C'est sans fin. Celle proposée ici viens faire bouchon et empêche de penser.
Elle en dit à mon avis beaucoup plus sur celui qui les énonce que sur Spielberg. Chacun vit et rêve ces films à sa manière, avec son histoire, sa sensibilité et son inconscient.
Je ne pense pas qu'on fasse le même rêve toute sa vie ! Tant mieux d'ailleurs !
La systématisation radicale n'amène rien d'intéressant, elle donne peut-être des allures de savant, ce n'est pas ce que le structuralisme à apporté de mieux à la psychanalyse.
Suivant le parallèle intéressant entre cinéma et rêve, ce serait à partir de ce que Spielberg dit de ses films que l'on pourrait inférer quelque chose de ce qu'ils signifient pour lui. Mais quel intérêt ? J'aime les films pour ce qu'ils mettent en mouvement chez moi, pas pour fliquer leur auteur.

posté le 19/01/2015 à 20h11

08/11/2014 - Dans le Texte - Le principe démocratie

Merci beaucoup pour cette émission passionnante !

posté le 16/11/2014 à 21h42