Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


commentaire(s) publié(s) par Mémé

1 commentaire posté

11/10/2017 - Spéciale - Libre échange, mon amour

Débat qui n'apporte rien tant Besancenot nous ressort les mêmes caricatures depuis des années.
Ruffin reste dans le cadre du débat: le protectionnisme.

Besancenot tente lui de faire diversion comme toujours à travers d'autres combats mais aussi ses manipulations habituelles.

D'autres combats qui sont aussi menés pourtant à FI (Mélenchon Ruffin... ont par exemple tjrs été pour l'interdiction des licenciements boursiers (interdiction soutenue d'ailleurs fortement par JLM en 2012 lors de la proposition de loi par le groupe GDR à l'assemblée nationale), sont aussi pour remettre en question la propriété des moyens de production, mais encore faut-il voir qu'on est ici sur une question constitutionnelle, ce qu'évacue Besancenot dont le crédo romantique hors-sol nous fait une belle jambe en terme d'efficacité...zéro(le droit de propriété l'emportant systématiquement dans la jurisprudence jusque contre le droit au logement), cette sacro-sainte propriété que la VIème République telle qu'espérée par FI veut remettre justement en cause...et ainsi de suite.

Comme toujours pas conséquent, cet aveuglement de Besancenot, pour qui j'ai voté pourtant aussi en 2002, mais qui biaise systématiquement par des extrapolations perchées et hors du cadre du débat pour laisser faire croire que plus anti-capitaliste que lui tu meurs. je finis par en bailler.

Le plus insupportable étant sa boule puante ressacée et ressucée sur Mélenchon et les travailleurs détachés (l'hypocrisie et le manque de courage de Besancenot consistant toujours d'ailleurs à faire passer cette boule puante par média interposé et jamais avec le 1er intéressé, procédé vraiment malhonnète à mon sens)alors que Besancenot sait pertinemment que c'est le statut d'esclave autorisé par l'UE qui est remis en question par FI et Mélenchon, pas les travailleurs eux-mêmes en tant qu'hommes à qui JLM veut donner justement les mêmes droits...

Bref, toujours ce discours de sourd qui m'a fait quitté le NPA et plus ça va, mieux je me porte car plus il s'enfonce selon moi pour au final ne donner que des gages de bonne santé au capitalisme, terreau des xénophobes. Politique du pire comme dit Ruffin, oui, c'est bien cela.

posté le 05/11/2017 à 02h39