Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


commentaire(s) publié(s) par damien Astier

6 commentaires postés

11/10/2017 - En accès libre - Libre échange, mon amour

d'accord pour tenter "du" et pas "le" protectionnisme à la Ruffin, et d'accord pour ne pas poser le périmètre national en préalable selon Besancenot, mais uniquement là où une alternative concrete est faisable (sa taxe kilometrique sur l'agriculture par exemple, ou le cabotage). Pour le reste le perimetre national ne me pose pas de probleme en tant qu'on y recourt comme unique cadre pratique existant par défaut et pas comme cadre souhaitable par xenophobie : c'est la transposition exacte des arguments de Lordon sur la sortie de l'euro, qui peut se penser radicalement soit sur des bases droitière nationaliste soit sur des bases gauchiste émancipatrice, cette dernière supposant qu'elle est l'un des premier coup conter le capital et pas une fin en soi.
Apres je me désole encore de l'aveuglement du NPA et de Besancenot sur le rapport au travail qu'il réduit à l'emploi, "qui diminue meme sans délocalisation" : ben oui, et c'est super le progres technologique, mais c'est pas la reduction d'emploi le probleme c'est la reduction du salaire qui n'est pas souhaitable mais qui en est le corollaire en système capitaliste. Friot pourtant ne fait qu'insister sur cette impasse de vouloir combattre le capitalisme en gardant ses mots et ses piliers : cela reduit à se battre contre le progres sur certain domaine, ce qui est absurde.

posté le 25/11/2017 à 22h51

16/09/2017 - Dans le Texte - Vaincre Macron

Exceptionnel de densité digeste, comme le précédent entretien. Pour avoir découvert la pensée de B. Friot il y a 4 ans, d'abord hostile, puis perplexe, puis curieux et enfin demandeur et carrément promoteur, j'engage les abonnés (et les autres) à lire "l enjeu du salaire" et "emanciper le travail", et à visionner tous les youtube de B. Friot.
Friot le décodeur humaniste du déjà-là, Lordon et les concepts spinozistes d'affects, bourdieu et le structuralisme : tous se retrouvent et - selon ma propre expérience - raisonnent dans leurs champs respectifs au fil des écrits et la pensée de Laborit le "pluridisciplinaire" que j'espère voir (en montage ou dans le texte) sur hors-série un jour.
Merci Judith, l'aventure et le dévoilement continuent !

posté le 17/09/2017 à 23h16

26/08/2017 - Aux Sources - Anarchist in the UK

excellent graeber, comme souvent. 2 remarques pour les internautes d'HS :
1/ son livre bureaucracy se devore facilement, et le chapitre sur les super-heros et la catharsis est géniale;
2/ en gros fan de B. Briot, j'aurais aimé que Manuel CM suggère au constat sans réponse de "des emplois à la con et en co;l blancs se créent alors qu'on a moins besoin de trimer" la notion capitaliste d'emploi comme pilier seul admis comme créateur de valeur car autorisant du profit, ce qui explique ; l'inflation d'emplois (meme à la con) avec son marché si moralement utile, la où le travail devrait etre reconnu dans le salaire attaché à la personne et donc déconnecté de l'emploi. Bref, Judith B. et son interview de Friot le développent mieux que moi.

posté le 02/09/2017 à 23h03

18/02/2017 - Aux Ressources - L’entourloupe du revenu universel

J ai bien aimé le rappel du contexte historique dans lequel naissent chaque concept ou proposition de solvabilisation des "exclus", c'est à dire de ce qui ne consomment pas (trop pauvres) qui sont également souvent déclarés improductifs (impot negatif, revenu de base, etc.) par les systemes qui les nomment ainsi.

En revanche les qques laspus et amalgames de l'invité sur emploi/travail et marché/capitalisme me laissent songeur quant à sa comprehension de theories comme celle defendue par B. Friot, pour qui le dépérissement de l'Etat est un bonne chose et la marché un plutot bon allocateur/censeur de la production, puisque l'enjeu central réside dans la souveraineté citoyenne sur la production de la valeur (maitriser collectivement ce que l'on produit, dans quelles conditions on produit, et ce qui "vaut" au sens économique c'est à dire ce qui est reconnu par du salaire et de la monnaie associée).

posté le 25/02/2017 à 23h25 ( modifié le 25/02/2017 à 23h26 )

17/10/2015 - En accès libre - Imperium

@little jo : la société des affects est un bouquin fondamental, mais c'est effectivement un recueil qui developpe par theme/approche les concepts spinoziens (on peut le lire par chapitre dans le desordre presque). Je l'ai toutefois trouvé plus dur d'accès que Imperium, car plus exigeant de concentration. Mais c'est aussi par sa lecture initiale que tous les autres Lordon se lisent comme du petit lait. Les différentes videos - meme courtes - en ligne de F. Lordon constituent egalement un bon moyen d'entrée en connexion avec sa pensée et celle de spinoza (la fameuse conversion du regard).
Un conseil de lecture qui rejoint la notion de raison chez spinoza : "le cerveau de Bouddha" de Rick Hanson, où la fameuse "voie du milieu" résonne, comme la "compétence inconsciente" qui en est une autre illustration. Bref, la passion, toujours.
Merci Judith pour cet entretien très structuré qui colle au texte.

posté le 17/11/2015 à 00h19

19/09/2015 - En accès libre - Le salaire à vie

formidable entretien, qui permet l'initiation au bouquin de B. Friot, ou son complement d'explication apres lecture.
A ne pas manquer : reseau-salariat.info qui centralise les videos et entretiens des tenants et militants de ce modele de société.
Merci Judith, on a l'impression de revivre "Capitalisme, desir et servitude" il y a qque temps en voyant ton engouement et l'opération de conversion du regard. A quand l'adaptation théatrale ? ;)

posté le 19/09/2015 à 22h56