Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


commentaire(s) publié(s) par Martin PAROLA-DANIEL

4 commentaires postés

13/09/2014 - Dans Le Mythe - Les Anges de la vengeance

Super bien, j'ai envie de retirer le masque !!
Je suis toujours très "contrarié" par les super-héros de fictions car, à aucun moment, on ne voit la difficulté de se fondre dans la société "classique".
En prenant mon exemple et celui de quelques amis qui s'éveillent à la réalité du monde tous les jours un peu plus, nous nous retrouvons dans une situation très compliquée face aux "endormis" qui ferment les yeux sur les dérives de l'organisation moderne du monde.

Il y a dans Matrix un réel ressenti de ce malaise, cette difficulté à voir une réalité qui est très différente de celle de "la masse". Avec le choix de la pilule de la Vérité, Néo est vraiment mis en garde que cet éveil le coupera de la fausse réalité de la matrice et on le préviens que ce sera pas facile à vivre. Comme si bien rappelé dans l'émission, Syfer, l'anti-héros, veut oublier la réalité "vraie" pour la simplicité de la fausse réalité. Quelques fois je me dis que ce serait tellement plus simple et reposant de ne voir, n'entendre et ne comprendre que cette fausse réalité au quotidien au lieu de voir surgir les injustices ou les problèmes à chaque instant télévisé ou à chaque lecture. Heureux les simples d'esprit : peut être lu comme vie une vie simple pour être heureux ou, je préfère, si tu es un peu simple dans ta tête se sera plus facile à vivre.
Il y a danger à s'éveillé pour sa propre santé mentale, il y a danger à l'exprimer pour sa santé sociale et il y a danger à le refouler pour la santé des autres car le jour où les injustices sont trop grandes ou trop nombreuses, on voit arriver des extrêmes colères qui peuvent faire du dégât.

Merci pour vos émissions.

posté le 20/03/2017 à 19h19

05/03/2016 - Aux Ressources - Le franc-tireur du journalisme

Ce qui transpire de F. Ruffin c'est justement cette désinvolture et ce franc-parlé. Quand il dit qu'il n'est pas parfait et tyrannique dans sa rédaction, on peut mieux croire ces propos qu'avec une personne pronant sa perfection et son exemplarité.
Merci pour cette bonne interview et se bon moment passé.

posté le 20/03/2017 à 17h15

19/11/2016 - Aux Sources - La cigale, le corbeau et les poulets

Merci pour cet entretien sur les bagarres et luttes qui se passent dans les villes et villages ruraux. Manquant de moyens pour regarder tous les documentaires des Mutins de Pangée, je trouve vraiment incroyable la sortie fréquente de documentaires de contre pouvoir qui montrent les citoyens que certains appellent 'gens d'en bas", "gens du peuple" ou "les ruraux" avec un certain mépris ou une certaine incompréhension.

Ensuite une petite question qui me traverse à chaque fois et qui ne trouve pas de réponse réellement concrète : "Comment amener des personnes diverses à visionner ces documentaires ou à pratiquer certaines réflexion ?"
Il me semble que souvent le public de ces "documentaires sociaux voir gauchistes" sont souvent déjà fidèle aux propos et à "la cause" sociale. Faisant de la Permaculture, je trouve que le public des stages, des rencontres, des débats et autres sont souvent déjà en accord avec ces thèses et qu'il semble compliqué d'amener d'autres personnes réticentes voir opposées à s'exprimer, s'impliquer ou débattre.
Avez-vous des idées ou des exemples contraires ?
Les quelques vidéos que j'ai visionnée pour le moments sont passionnantes et je vous en remercie.

posté le 11/01/2017 à 21h26

07/01/2017 - Aux Sources - L'Arme du rire

Bonjour, J'adore G. Meurice, il incarne, à mon sens, le meilleur de la politique et de la parole médiatique. Il permet d'apprendre sur l'actualité sur des sujets graves ou absurdes de façon simple et accessible à tous.

A mon avis, à propos des gens du peuple, des citoyens, qu'on ne devrait pas écouter car y'en a pour la peine de mort, contre les migrants, ..., si toute la population était éduquée, critique et engagée elle n'aurait pas ces propos et ces idées. En écoutant J. Attali, BFM.TV ou autre tous les jours on ne peut que restreindre notre point de vue. En écoutant les mêmes en plus de voix critiques et hétérodoxe (Lordon, Meurice, Barré, Friot, Lepage, ...), il me semble qu'on ne pourrait plus penser une autre personne comme toute bonne ou toute mauvaise. On ne pourrait plus voir la peine de mort, les migrants, les attentats, ... comme des sujets totalement tranchés et duel sur l'axe bien/mal.
De même pour Dieudonné, on ne peut pas haïr ou rejeter complètement si on écoute les deux parties voir les trois voir les quatre.

Je viens de m'abonner pour l'année alors je risque d'inonder de commentaires vos vidéos et prochaines chroniques.
Merci pour votre travail et vos efforts de "contre-vérité", "contre-pouvoir" ou "contre-système" ou "contre-pensée unique" ... y'en a d'autres ...

posté le 10/01/2017 à 18h05