Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


L'Arme du rire

Spéciale

Guillaume Meurice


Peut-on militer sans être militant ? J’ai longtemps cru cela impossible. Je pensais que militer passait nécessairement par l’adhésion à un parti, à un syndicat ou à une association. Puis, à force de regarder mes amis profs, journalistes, infirmières et travailleurs sociaux, j’ai compris qu’on pouvait militer dans son métier, agir dans le cadre de son travail, résister au quotidien, sans nécessairement prendre sa carte.

Bien qu’il récuse ce terme, Guillaume Meurice est à mes yeux un « humoriste militant » au sens où, pour lui, l’humour n’est pas une fin en soi mais un moyen de faire passer des messages politiques. Son rire désarme les puissants, ses questions troublent leurs confortables habitudes. Quand il tend son micro à un député ou un lobbyiste, la langue de bois se délite et ils s’empêtrent, quasi systématiquement, dans des contradictions manifestes ou des justifications désopilantes. L’humour devient alors une arme de dévoilement, qui met à nue la réalité du pouvoir et l’inconsistance de ses raisonnements.

Guillaume Meurice est tous les jours sur France Inter et deux soirs par semaine sur les planches, pour son one-man-show. Je l’ai invité afin qu’il nous fasse visiter les coulisses : Comment se forme-t-on au métier d’humoriste ? Comment a-t-il préparé son spectacle ? Comment trouve-t-il l’angle et le thème de ses chroniques ? Et puis, comme Guillaume assume sans détour ses opinions, nous avons discuté de l’interdiction du spectacle de Dieudonné, de l’abstention, de Nuit debout, de corrida, du renouveau des formes de luttes, de révolution et de sciences sociales.

Bon visionnage et joyeuse année !

 

Spéciale , émission publiée le 07/01/2017
Durée de l'émission : 83 minutes

Regardez un extrait de l'émission