Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


A gauche de la présidentielle

Spéciale

Christophe Aguiton, Laurent Lévy

Depuis des mois, la gauche critique - celle qui ne se reconnaît pas dans le prétendu "socialisme" de gouvernement - a manifesté une vitalité spectaculaire, s'incarnant dans la très vigoureuse mobilisation contre la Loi Travail, dans la persistance de la ZAD de Notre Dame des Landes, dans l'expérience inédite de Nuit Debout : des forces ont convergé qu'on n'avait pas vues si dynamiques depuis longtemps, et qui semblaient capables d'ouvrir de nouvelles perspectives.

Mais voici que l'agenda de l'élection présidentielle vient poser sa grille disciplinaire sur cette effervescence politique, et semble sommer chacun de prendre position : en être, ou ne pas en être ? La gauche critique est-elle concernée par cette échéance électorale ? Doit-elle un soutenir un candidat ? Lequel, à quelles conditions ? Peut-on envisager un soutien critique, comme en son temps Sartre voulut faire avec le Parti Communiste ?

Ce sont des questions qui nous agitent, à Hors-Série, et nous avons saisi le prétexte d'un appel à faire Front commun autour de la candidature de Jean-Luc Mélenchon, et de la critique quasi-immédiate que cet appel a suscitée, dans les rangs de la même gauche, pour soulever cette question : que faire de la présidentielle quand on est (vraiment) de gauche ?

Pour explorer cette problématique, deux invités : Christophe Aguiton, l'un des animateurs du mouvement ATTAC France, est l'un des signataires de l'appel pour un "Front Commun" invitant à soutenir la candidature de Mélenchon sans s'enrôler dans les rangs de la France Insoumise ; face à lui, Laurent Lévy, membre d'Ensemble, et auteur d'une tribune publiée sur le site Contretemps, dans laquelle il dénonce cet appel comme une "dangereuse résignation" se repliant derrière un candidat dont il faut au contraire combattre le discours. Lévy et Aguiton sont voisins, dans la vie comme dans les idées ; ils s'estiment, s'apprécient, et se contestent donc avec une vigueur toute amicale : c'est un dispositif idéal pour explorer les contradictions qui divisent la gauche radicale, tant sur la campagne de Jean-Luc Mélenchon en particulier que sur l'enjeu de la présidentielle en général. La discussion est passionnante, galope d'accords en discordes, et l'on aurait volontiers débattu beaucoup plus d'une heure si nous n'avions pas dû libérer l'un de nos invités, appelé à d'autres obligations. Peut-être n'est-ce là que le premier épisode d'une série que nous serons amenés à poursuivre dans les semaines et les mois qui viennent, histoire de peupler cette fichue campagne présidentielle de nos passions politiques propres.

Liens : 

L'appel à "faire Front Commun" autour de Jean-Luc Mélenchon : https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/070916/en-2017-faisons-front-commun

La tribune de Laurent Lévy, "Un cas de résignation politique" : https://www.contretemps.eu/front-commun-resignation/

Bibliographie (partielle) des invités : 

Christophe Aguiton :

Le Retour de la question sociale. Le renouveau des mouvements sociaux en France, avec Daniel Bensaïd, Éditions Page deux, Lausanne, 1997

Le Monde nous appartient, éd. Plon, Paris, 2001 - ed. augmentée Le monde nous appartient : Porto Alegre, Florence, Évian : les acteurs d'une autre mondialisation, éd. 10-18, 2003.

à paraître : La gauche au XXIème siècle, La Découverte, décembre 2016

Laurent Lévy :

- Le spectre du communautarisme, Amsterdam, 2005

- La gauche, les Noirs et les Arabes, La Fabrique, 2010

- Politique hors-champ, Kimé, 2012.

 

 

 

Spéciale , émission publiée le 01/10/2016
Durée de l'émission : 58 minutes

Regardez un extrait de l'émission