Hors-Série
Arret sur Images
Me connecter
abonnez-vous


Faut pas mollir !

Aux Sources

Jean-François Gallotte

J'aimerais bien avoir Jean-François Gallotte dans mon placard. Pour le sortir les jours où je suis découragée, les jours où j'ai peur, les jours où j'ai envie de rien. Un peu comme dans les émissions sur M6 avec les coaches beauté et style qui transforment des femmes ternes, complexées et timides en wineuses aux poils soyeux qui marchent la tête haute. Il me dirait: "Y a un moment, où si tu fais pas les choses au moment où il faut les faire, tu les fais jamais". Et alors je pourrais enfin commencer à faire quelque chose de ma vie.
La France est un beau pays qui produit une fois de temps en temps des Jean-François Gallotte. Comédien, réalisateur, animateur radio, animateur télé, il était David Grossexe au côté de Jean-Yves Lafesse et de Super Nana sur les ondes de Carbone 14, la radio qui a symbolisé la très courte époque des radios libres au tout début du mandat de François Mitterand, et qui a été fermée et détruite à la hache par les CRS envoyés par le pouvoir socialiste. Il a également été de l'aventure Zalea TV qui s'est battue, en vain, pour essayer de faire exister une télé libre et citoyenne sur la TNT.

Il fait donc partie des rares qui pourront dire qu'ils ont expérimenté la liberté d'expression totale, la liberté de faire et de dire tout ce qui leur passait par la tête sur des ondes radio ou télé, sans penser ni aux annonceurs, ni aux autorités, ni même à ceux qui écoutaient…
Evidement, ça ne donnait pas toujours de la grande poésie ni de la théorie critique hyper structurée, mais en fait, souvent oui, et au moins c'était vivant. Aujourd'hui, c'est sûr, il y a le net, les youtubeurs, les sites indépendants mais, qu'on me pardonne mon pessimisme, tout ça reste quand même bien dans les clous, bien comme il faut.
Militant depuis, en gros, sa naissance, il écarquille les yeux quand on lui demande s'il n'est pas découragé, comme si la question lui paraissait complètement incongrue. "Découragé, ben non pourquoi ? Dans le quartier, on a fait une association de réparation de vélo collaborative qui marche vachement bien".

 

 

Le site des mutins de pangée est ici http://www.lesmutins.org/

PS : dans quelques jours, on mettra en ligne et en accès libre une deuxième partie de l'interview dans laquelle Jean-François Gallotte décrit la glaciation du cinéma français, un cinéma de commission, et s'en prend vertement (j'euphémise) à la manière dont on est en train de tuer la petite production indépendante.

 

 

 

Aux Sources , émission publiée le 12/03/2016
Durée de l'émission : 87 minutes

Regardez un extrait de l'émission